La Chine met Apple sous surveillance

Les affaires touchant Apple se multiplient en Chine. La dernière en date vise le service après vente de la marque à la pomme dont "l'incroyable arrogance" justifie selon Pékin de le placer sous étroite surveillance.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La tension montre entre Pékin et Apple, que le gouvernement chinois a qualifié de "malhonnêtes, "avide" et "incroyablement arrogant". Mécontente des pratiques commerciales du groupe en Chine, l'administration chinoise  va mettre le service après-vente de la marque à la pomme sous le coup d'une enquête et d'une surveillance accrue, a rapporté vendredi le Quotidien du Peuple, l'organe du parti communiste.

"Mettre fin à l'arrogance sans pareille"

"Les gouvernements locaux doivent enquêter et punir les activités illégales conformément à la loi", selon un responsable du Bureau d'Etat de l'industrie et du commerce cité par le journal, qui a publié chaque jour depuis lundi des articles critiques visant la marque à la pomme. L'information selon laquelle une note interne viserait bien le groupe fondé par Steve Jobs aurait été confirmée à l'AFP par un officiel.

Le Quotidien du Peuple, organe du parti communiste, a de son côté appelé les consommateurs chinois "à mettre fin à l'arrogance sans pareille d'Apple", qui est accusé de ne pas les traiter aussi bien que les étrangers en matière de service après-vente. Apple a de son côté rejeté ces accusations, dans des communiqués adressés aux médias chinois.

Les affaires se multiplient

La société californienne doit par ailleurs se défendre dans plusieurs affaires de violation de propriété intellectuelle en Chine. Une procédure judiciaire a ainsi été engagée par une société chinoise qui estime qu'Apple a copié son logiciel de reconnaissance vocale pour mettre au point son propre assistant personnel, Siri. 

De son côté, une société de production cinématographique, le Shanghai Animated Film Studio, a porté plainte devant un tribunal de Pékin contre Apple, lui demandant 3,3 millions de yuans (414.000 euros) de dommages intérêts pour avoir proposé le téléchargement de ses films sans son autorisation, a rapporté le quotidien de Hong Kong South China Morning Post. 

Dans une troisième affaire, Apple avait payé 60 millions de dollars l'an dernier au fabricant d'ordinateurs chinois Shenzhen Proview Technology pour mettre un terme à des poursuites judiciaires en Chine sur la propriété du nom "iPad".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 05/04/2013 à 11:13
Signaler
cela étant j'ai eu à faire plusieurs fois avec le service Apple qui est déplorable. L'Iphone 4S bourré de bugs, et on me dit... çà sera corrigé ! Vous achetez une voiture qui freinera dans 6 mois vous... pas moi !

à écrit le 01/04/2013 à 5:56
Signaler
C'est une simple réplique face aux propos de quelques politiques américains qui sous entendent qu'il serait dangereux pour la sécurité nationale d'utiliser les produits de deux fabricants Chinois.

à écrit le 31/03/2013 à 4:53
Signaler
Je dois dire que recevoir des leçons de morale capitaliste de la part de la Chine et assez grotesque. Ceci n'étant que l'expression de la guerre économique mondiale qu'ils ont bien l'intention de gagner, il n'y a rien de bon à en tirer. L'arrogance d...

à écrit le 30/03/2013 à 9:56
Signaler
pour se protéger des chinois,Apple sortira son parachute magique qu'il vient justement de sortir et mettre en vente.Moi,contre les chinois je sortirais mon préservatif. N.B.C'est depuis 7-8 mois que Apple rencontre des problèmes partout.... drole!!!!...

à écrit le 30/03/2013 à 1:29
Signaler
Apple ? ils sont américains, ils sont très très très riches, ils sont forts, intelligents, ils dirigent le monde...bref, rien de nouveau, les chinois viennent de se réveiller ?

à écrit le 29/03/2013 à 18:19
Signaler
La morale de cette histoire est simple, lorsque l'on produit des produits chers et design autant les créer chez soi. Produire du cheap et entrée de gamme en Asie pas de soucis, produire de la qualité et du luxe OK mais chez soi. La délocalisation a...

à écrit le 29/03/2013 à 13:28
Signaler
Un jour ou l'autre, la Chine se passera des services de bien du monde, et ce monde sera bien bête face à la puissance mal estimée de l'Asie ! ..Ca me rappelle un "Fabriquons cheu nous!"

à écrit le 29/03/2013 à 12:51
Signaler
L'arroseur arrosé ! Elle est bien bonne ! Espérons qu'ils seront tout aussi prompt à juger les copies d'articles qu'ils fabriquent dans leur usines alors qu'ils sont brevettés chez nous !!! Ils veulent toujours le beurre et l'argent du beurre ! Et ça...

à écrit le 29/03/2013 à 10:53
Signaler
Des chinois qui se plaignent de copie de procédés...la blague de l'année.

le 29/03/2013 à 12:14
Signaler
Et si ce n'est pas une blague ...alors c'est la régression de l'année ?

à écrit le 29/03/2013 à 9:52
Signaler
Apple va-t-être contraint de rapatrier la production de ses produits aux USA? En tout cas une chose est sûre, les Chinois n'acceptent la présence d'entreprises étrangères que si celles ci acceptent des transferts de technologie. Dès que ce n'est plus...

le 29/03/2013 à 12:12
Signaler
Eh oui, le monde change. Ce n'est plus toujours les mêmes qui ont les moyens de parler fort ...

à écrit le 29/03/2013 à 9:10
Signaler
"malhonnêtes, "avide" et "incroyablement arrogant": Oui, c'est pas mal comme qualificatifs pour la Chine.

le 29/03/2013 à 10:55
Signaler
Un peu "beaucoup" comme votre réponse

à écrit le 29/03/2013 à 8:57
Signaler
après Danone, et Volkswagen voici le tour d'Apple! la Chine se réveille!! il serait temps de faire pareil !!

le 29/03/2013 à 10:54
Signaler
Nous on à notre champion marin, made en France pour nous sauvez, sic

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.