Logement social : le taux du livret A maintenu à 0,75% pendant deux ans ?

Par Hugo Baudino  |   |  485  mots
Le livret A pourrait être un des leviers de la grande réforme du logement prévue par le gouvernement. (Crédits : REUTERS/Gonzalo Fuentes)
Dans l'optique de garantir le financement des sociétés HLM, le gouvernement pourrait décider de limiter la rémunération du livret A à sont taux actuel pendant deux ans.

Le placement préféré des épargnants français est aussi un enjeu énorme en matière de logement. Consacrés en grande partie au financement du logement social, les 270,1 milliards d'euros (à fin juillet 2017) présents sur les plus de 61 millions de livret A français représentent une manne financière énorme pour les bailleurs sociaux. Et le gouvernement pourrait bien s'en servir dans sa grande réforme du logement.

Selon une information publiée par L'Opinion, "le gouvernement prévoit donc de bloquer la rémunération du livret préféré des Français à sont taux actuel, historiquement bas (0,75%), pendant deux ans". Le taux de rémunération du livret A serait alors totalement décorrélé de l'inflation (hausse des prix), qui est en train de remonter, et en fonction de laquelle il est normalement calculé.

Livret A versus APL

Maintenir le taux du livret A à ce niveau historiquement bas serait en réalité une contrepartie accordée aux société HLM, qui pourraient ainsi bénéficier de conditions de crédit avantageuses, les fonds du livret A étant en grande partie consacrés au financement du logement social (voir plus bas).

Si le gouvernement fait un geste en direction des sociétés de gestion des HLM, c'est parce qu'il compte "contraindre juridiquement les bailleurs sociaux du secteur réglementé à baisser leurs loyers", selon L'Opinion, afin de contrebalancer une nouvelle baisse des aides au logement. Une baisse des APL allant jusqu'à 60 euros par mois dans les zones HLM est en effet à l'étude dans le cadre du plan logement du gouvernement, selon des sources concordantes citées par l'AFP.

> Lire aussi : Faut-il faire la peau aux aides au logement, accusées d'augmenter les loyers ?

Comment est utilisé l'argent du Livret A ?

Les 270 milliards d'euros d'encours du livret A sont gérés par la Caisse des dépôts et consignations, qui gère aussi les fonds provenant du livret de développement durable et du livret d'épargne populaire, et par les banques dans lesquelles les particuliers ouvrent leur livret. Les fonds détenus par les banques sont consacrés à l'ouverture de financement pour les PME, alors que ceux détenus par la Caisse des dépôts sont répartis entre plusieurs missions de financement : le remboursement de la dette de la zone euro, un stock de prêt pour les collectivités locales et donc, surtout, le logement social.

En 2010, la Caisse des dépôts consacrait 110 milliards d'euros au financement de l'habitat social sur les 123 milliards d'euros de son stock de prêt. Les sociétés de HLM ont donc un lien direct avec le livret A et ce gel du taux de rémunération aurait ainsi pour objectif de rediriger les sommes du livret A sur le logement social.

> Lire aussi : Où va vraiment l'argent du Livret A ?

(avec AFP)