"Oklahoma Boy" ou la mauvaise éducation

Sous la coupe d'un père très croyant et autoritaire, Oklahoma Boy se dessèche. Jusqu'au jour où....
(Crédits : DR)

Certaines bandes dessinées nous détendent, voire nous font hurler de rire. D?autres, plus rares, nous incitent à la réflexion. "Oklahoma Boy" de Thomas Gilbert publié dans la collection Karma par la maison d?édition Manolosanctis fait partie de cette seconde catégorie.

 

Oklahoma Boy est un brave petit garçon. A l?origine. Mais l?éducation extrêmement stricte que lui impose son ultra croyant de père le transforme petit à petit, le corrompt. Il devient associable. Pour Oklahoma Boy, la vie quotidienne devient de plus en plus difficile, chacune de ses actions devant respecter en tous points l?enseignement divin.

 

Sauf que la justice divine enseignée par son père n?est pas infaillible. Lorsqu?il découvrira les injustices criantes de ce monde, notamment celles qui ont frappé sa propre famille, le monde d?Oklahoma s?écroulera. Violemment, tragiquement.

 

A noter, Manolosanctis est une maison d?édition participative qui s?adresse à la fois aux internautes passionnées de BD à la recherche de nouveaux talents et aux jeunes auteurs émergents souhaitant voir leurs ?uvres publiées. Le choix des ouvrages publiés en version papier s?effectue en fonction des choix des internautes et du comité éditorial de Manolosanctis. Original.

 

"Oklahoma Boy", de Thomas Gilbert, Manolosanctis, 16 euros

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.