Assurance-crédit : Fillon annonce un dispositif pour les entreprises exportatrices

Ce dispositif sera "opérationnel" à la rentrée, a précisé le Premier ministre lors d'une visite de l'entreprise allemande Braun à Nogent-le-Rotrou spécialisée dans la fabrication de matériel médico-chirurgical, en pleine expansion et qui exporte une grande partie de sa production.

François Fillon a annoncé vendredi un dispositif complémentaire d'assurance-crédit à hauteur d'un milliard d'euros pris en charge par l'Etat pour les entreprises françaises exportatrices dont certains clients étrangers pourraient être défaillants.
 

Ce dispositif sera "opérationnel" à la rentrée, a précisé le Premier ministre lors d'une visite de l'entreprise allemande Braun à Nogent-le-Rotrou spécialisée dans la fabrication de matériel médico-chirurgical, en pleine expansion et qui exporte une grande partie de sa production.
 

"Sur le modèle de ce que nous avons créé pour l'assurance-crédit nationale, nous voulons mettre un dispositif public qui permettra de garantir jusqu'à un milliard d'encours de crédits inter-entreprises entre la France et l'étranger", a ajouté M. Fillon.
 

Le chef du gouvernement a de nouveau critiqué "les décisions parfois trop brutales" de certains assureurs-crédit qui "déstabilisent nos exportateurs".Ainsi, une entreprise qui serait victime d'un défaut de paiement d'une société étrangère pourrait en bénéficier.
Il en coûtera 50 millions par an à l'Etat, a précisé Matignon.
 

Début mai, un précédent dispositif au niveau national, dit CAP+ (complément d'assurance-crédit public), avait été annoncé pour permettre d'apporter une garantie publique à des risques non couverts par les assureurs-crédit, à hauteur de 5 milliards d'euros jusqu'à la fin de l'année 2009.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
D'accord si nous pouvons exporter en masse nos produits sur le territoire chinois, sans aucun protectionnisme de sa part. Et aussi, si les monnaies (dollars, yen, euros, etc) sont sur le meme pied d'égalité. Pigé ? Les pays vers lesquels nous exporto...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.