La demande trimestrielle à l'industrie ne faiblit pas en France

La demande adressée aux industriels a poursuivi sa progression au premier trimestre. Elle devrait encore augmenter au deuxième, selon l'enquête de l'Insee parue ce vendredi. Sur le front de l'emploi, l'institut signale une amélioration.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La demande adressée aux industriels est restée dynamique au premier trimestre. Elle a continué de progresser. Selon les anticipations des industriels, elle devrait encore augmenter au second semestre, précise l'enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie publiée ce vendredi par l'Insee.

Selon le communiqué de l'Insee "le solde d'opinion est resté supérieur à sa moyenne de longue période, quoiqu'en repli par rapport au quatrième trimestre 2009. Au deuxième trimestre 2010, la demande progresserait à nouveau selon les anticipations des industriels".

Cependant, l'institut remarque un ralentissement de la demande étrangère au cours de ce premier trimestre 2010. Elle signale également que cette baisse pourrait se poursuivre au cours des trois prochains mois.

Au cours du premier trimestre, l'appareil de production a été autant sollicité qu'au dernier trimestre de 2009 : la proportion d'entreprises industrielles contraintes par des goulots de production est à son niveau moyen de longue période, comme au trimestre précédent. En parallèle, le taux d'utilisation des capacités de production a légèrement progressé à 76% contre 74% dans la précédente enquête de janvier, "mais il reste 10 points en dessous de sa moyenne de longue période", souligne l'Insee.

De ce fait, la proportion d'entreprises considérant leur capacité de production comme "plus que suffisante" est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité "non suffisante". Néanmoins, l'écart se resserre et il revient à son niveau de longue période, relève l'Insee.

Sur le front de l'emploi, l'Insee annonce une amélioration en expliquant que : "les effectifs industriels ont baissé de façon moins marquée au cours du premier trimestre 2010, selon les chefs d'entreprise. La baisse serait encore moins forte au deuxième trimestre". Selon l'institut, le pourcentage d'entreprises éprouvant des difficultés de recrutement dans l'industrie manufacturière reste faible.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.