L'emploi salarié recule encore un peu

 |   |  190  mots
L'emploi salarié marchand a encore perdu 9700 postes au premier trimestre 2010. De son côté, l'emploi intérimaire poursuit sa "remontée" selon l' "estimation flash de l'emploi salarié du premier trimestre" publiée également ce mardi par l'Insee.

Le chiffre était assez attendu : l'emploi salarié a encore un peu reculé au premier trimestre 2010. L'emploi salarié marchand a baissé de 0,1% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, avec 9.700 postes détruits, selon la  publication de "estimation flash de l'emploi salarié" de ce mardi par l'Insee.

Sur un an, la baisse ressort à 1,3%. Au quatrième trimestre 2009, la baisse avait également été de 0,1% par rapport au troisième trimestre.

De son côté, l'emploi intérimaire a poursuivi "sa forte remontée" au premier trimestre 2010, a précisé l'Insee. Il s'est affiché en hausse de 6,7% (33.200 postes) des effectifs.

Dans un communiqué, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, dit observer "avec satisfaction ce ralentissement des destructions d'emploi au 1er trimestre 2010, qui constitue un nouvel indicateur de stabilisation du marché du travail en début d'année." Elle "prend aussi note du dynamisme de l'emploi intérimaire qui reflète les effets de la reprise progressive de l'activité. "
 

Demain mercredi, l'APEC, l'agence pour l'emploi des cadres, dévoilera ses derniers chiffres alors que les offres d'embauches pour les cadres se sont redressées ces derniers mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2010 à 7:46 :
N'importe comment,Madame Lagarde est toujours "satisfaite". En effet,perte et destruction d'emploi veut dire pour un économiste "augmentation du chômage". D'autre part "augmentation des emplois interimaires" signifie que les employeurs n'ont pas confiance en l'avenir plus qu'incertain du travail définitif. Et pour finir, si on trouve que "l'augmentation des autoentrepreneurs" est l'avenir de la France alors là, Salut. Le retraité ou le pauvre chômeur qui montent leur entreprise au fond de leur garage!!! si c'est ça l'avenir de la France!!!! De quoi rire à en pleurer, hélas. Ah, Mme Lagarde vous serez toujours aussi inimitable!!!
a écrit le 18/05/2010 à 11:33 :
Entre le développement de l'intérim et la statut de l'autoentrepreneur c'est le CDI qui est attaqué. Il faut que les salariés du privé en prennent conscience plutôt que de tomber dans le piège grossier de M SARKOZY qui ne sait gouverner qu'en dressant les français les uns contre les autres.
Ce n'est pas parce que les fonctionnaires perdront leur sécurité de l'emploi que les salariés du privé verront leur sécurité renforcée bien au contraire cela fera une digue de moins pour lutter contre la volonté d'une partie du MEDEF de nous imposer progressivement le modèle US en attendant le top du top le modèle social chinois! Vive la mondialisation!
a écrit le 18/05/2010 à 8:14 :
Ce n'est pas en annoncant plans sur plans de restrucuration que la situation va s'améliorer. Le niveau de taxes sur le travail est à peut près au même niveau en Europe de l'Ouest (très cher en France) ce qui "protège" le travail dans cette zone, mais il existe aussi une Europe de l'Est qui "aspire" tous les emplois grace au cout de travail inférieur. .. sans parler des autres pays plus à l'Est. La France se vide de son industrie, plus rapidement que les autres pays, merci Bercy...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :