Affaire Tapie / Lagarde, réponse le 08 juillet

 |   |  94  mots
Copyright Reuters
C'est le 8 juillet que la Cour de justice de la République, qui a examiné le rôle de Christine Lagarde dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais, décidera de l'ouverture ou non d'une enquête pour abus d'autorité.

Ce jour là, la commission des requêtes de la CJR aura trois possibilités: classer sans suite, ouvrir une enquête ou demander des informations supplémentaires avant de trancher. Pour ces faits, Christine Lagarde serait passible de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. Si la commission d'instruction était finalement saisie, débuteraient de longues investigations qui pourraient aboutir au renvoi de Christine Lagarde devant la formation de jugement de la CJR, chargée de juger les crimes et délits commis par les membres du gouvernement «dans l'exercice de leurs fonctions».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2011 à 5:06 :
il ne faut pas mettre Madame LAGARDE en prison,! le Marquis ne va pas s'en remettre! elle ne mérite pas cela Christine? et pensé à moi! pas de roi , pas de reine, pas de valet!!!!
Réponse de le 29/06/2011 à 8:22 :
dsk, lorsqu'il a été mis en cause dans une affaire, a donné à chaque fois sa démission avant d'être jugé ; C. Lagarde, elle, se voit offert une promotion à la suite d'un éventuel jugement....
Réponse de le 29/06/2011 à 10:07 :
"se voit offrir" mon polo mais à part cela on se demande qui tire les ficelles derrière ces belles affaires franco- ??? internationales !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :