Marine Le Pen prône le retour au franc et à la planche à billets

 |   |  720  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Marine Le Pen table sur une sortie de l'euro et un coup d'arrêt à l'immigration pour ramener la France à l'équilibre budgétaire au terme du quinquennat dont elle espère avoir la charge.

Le chiffrage du projet présidentiel de la candidate du Front national, qu'elle a présenté jeudi au siège de sa formation à Nanterre, près de Paris, est étalé sur cinq ans et se propose de ramener le déficit public à zéro à l'horizon 2018.

Le retour à une monnaie nationale, couplé à des mesures protectionnistes comme une taxe de 3% sur les importations, permettrait d'économiser plus de 200 milliards d'euros sur cinq ans, a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Quant à la réduction drastique de l'immigration, elle rapporterait à l'Etat plus de 40 milliards sur la même période, a-t-elle ajouté.

"Mon ambition est d'aller jusqu'à désendetter la France", a dit Marine Le Pen.

Pour rembourser les intérêts de la dette, la fille de Jean-Marie Le Pen, qui place les questions économiques en tête de son programme, propose d'avoir recours à la monétisation en empruntant chaque année à taux zéro 45 milliards d'euros à la Banque de France, soit 225 milliards sur la période 2012-2017.

Ce recours à la "planche à billets" promet, comme d'autres mesures du projet de Marine Le Pen, d'être jugé simpliste par la plupart des économistes mais Marine Le Pen a déjà la parade.

UN FORT ÉCHO DANS L'OPINION

"J'entends déjà la horde d'économistes et d'experts patentés du système (...) venir m'expliquer que ce plan de désendettement est impossible, absurde, isolationniste ou encore fou", a-t-elle dit. "Pour ma part, plutôt que de paroles et d'incantations stériles, j'invite ces experts à nous démontrer scientifiquement que ce dispositif n'est pas viable."

Les propositions de Marine Le Pen pourraient cependant rencontrer un fort écho dans l'opinion.

Près d'un tiers des Français approuvent en effet les idées défendues par le Front national, un niveau encore jamais atteint à l'approche d'une élection présidentielle, selon un sondage TNS Sofres réalisé pour Le Monde, Canal+ et France Info et publié jeudi.

D'après les résultats de ce sondage, 31% des personnes interrogées se disent "d'accord avec les idées" du parti d'extrême droite contre 22% il y a un an.

Vêtue d'un tailleur sombre et flanquée des deux experts de sa cellule de réflexion, Thibault de la Tocnaye, membre du bureau politique du FN, et Jean-Richard Sulzer, son conseiller économique, Marine Le Pen a disserté pendant une heure et demie, défrichant sans fléchir une forêt de tableaux multicolores.

Assis tout près de l'estrade, Jean-Marie Le Pen, désormais président d'honneur du FN et guère porté sur l'économie, a prédit après l'exposé de sa fille qu'elle arriverait en tête du premier tour de la présidentielle, le 22 avril.

HAUSSE DES PETITS SALAIRES

A la tribune, la benjamine des filles Le Pen a vanté un "plan de vigueur" pour "trancher le noeud gordien de la dette" et son "modèle économique patriotique" qu'elle a opposé aux propositions de Nicolas Sarkozy, François Hollande et François Bayrou, jetés dans le même sac pour l'occasion.

Le projet est bâti sur des hypothèses de croissance économique qualifiées de "réalistes" par Marine Le Pen, qui table sur 0% de croissance en 2012 et près de 3% en 2017, une augmentation qui traduirait, selon elle, l'efficacité de ses mesures de redressement.

La candidate a profité de l'occasion pour distiller une série de propositions comme la création de 40.000 places de prison, l'augmentation de 200 euros net pour les salaires inférieurs à 1,4% du smic, soit environ 1.500 euros net par mois, et le versement d'un revenu parental équivalent à 80% du smic pendant trois ans à partir du deuxième enfant.

En matière d'immigration, thème traditionnel du FN, la candidate a annoncé son intention de réduire le nombre d'immigrants légaux de 200.000 à 10.000 par an.

L'Europe n'est pas oubliée puisque la France sous la présidence de Marine Le Pen ne se contenterait pas de revenir au franc mais ramènerait également progressivement à zéro sa contribution nette au budget de l'Union européenne - la France recevrait exactement ce qu'elle met dans la caisse commune.

"J'ajoute que la fin de l'expérience désastreuse de l'euro permettrait aussi de mettre fin aux coûteux plans de renflouement à répétition des pays victimes de l'euro tout en stimulant une économie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2013 à 11:19 :
Mesures intéressantes sauf celel ddémagogique et très coûteuse de la création de 40000 places de prison..l'on sait que la prison ne résout point les problèmes de délinquance bien au contraire ..la france à déjà un taux d'incarcération parmi les plus élevés d'Occident .....
Elle devrait se penche aussi sur le pire système judiciaire d'Occident s et sérieusement épurer une "justice" mur des conifiée à outrance.......cette "justice "est devenue ni plus ni moins une justice politique(on l'a vu avec l'affaire de ce jeune homme incarcéré pour des faits insignifiants comparés aux petites frappes qui ont attaqué et dévalisé un RER
a écrit le 26/10/2013 à 8:58 :
La planche à billet que certains brandissent comme un désastre existe bel et bien actuellement c'est ce que font les Us à raison de 84 milliards de dollar mois (Qe) et c'est ce que fait notre banque centrale européenne discrètement pour sauver les banquiers en faillite et les pays tels que la Grèce,l'Espagne,l'Italie ,le Portugal et l'Irlande en faisant en plus appel à l'aide extérieure à des taux faramineux.Il serait plus simple de revenir a des taux zéro avec une banque de France.pour rattraper 30 ans de Keynèsianisme mortifère ce ne sera pas simple , 30 ans d'erreurs économiques par des "experts" qui nous ont bien plantés pour leur propres profits ,il feraient bien de se faire tout petits vu les résultats ce qu'ils n'ont su ,ni voulu faire hier ,ils ne le feront pas demain,
Réponse de le 26/10/2013 à 10:06 :
Je serais d'accord avec le retour au franc et à la planche à billets mais à la seule condition que le franc français soit la monnaie de référence mondiale comme le dollar ce qui est très loin d'être le cas. Les queues de gens avec leurs brouettes remplies de francs risquent de s'allonger pour la soupe populaire. Le programme des Le Pen est affligeant de demagogie et leurs avoirs à eux sont placés en francs mais suisses.
a écrit le 26/10/2013 à 5:38 :
pas si bête. il y a des bonnes mesures (40 000 places de prison, immigration controlée, contribution européenne, etc). il est un peu surréaliste de revenir au franc en revanche
a écrit le 26/10/2013 à 0:43 :
le recourt a la planche a billet ( certain appel çà photocopier les billets) mais attention cela provoquera une inflation galopante,???? souvenons en 1979/1980 nous avions 14 % d'inflation nous avons mis plus de 13 ans pour revenir a l?équilibre 0.,,,,, moi personnellement depuis 1968 j'ai toujours vu la crise, en France, , il est vrai celle la me parait plus forte , ( qui fut elle provoqué par la folie de la finance)
a écrit le 16/05/2012 à 17:48 :
réponse à boic5330 concernant vôtre réponse à mon commentaire, on à tous le droit de rêvé.
a écrit le 06/02/2012 à 14:21 :
l'Europe n'est pas une "puissance politique", elle n'est qu'une zone ouverte aux importations et à la spéculation (y compris sur l'Euro), un amalgame hétéroclite sans pilote.Bref l'idiot du village global. Il est temps d'en sortir, n'en déplaise aux dirigeants de la MACIF qui kidnappent le magazine des sociétaires pour passer un message UMPS ! La France est aux mains d'une poignée de notables.
a écrit le 05/02/2012 à 22:22 :
Marine Lepen, une Femme qui en a....du courage !
Commençons à comprendre qu'Elle peut nous en sortir, qu'Elle est notre espoir...
Les lâches qui bottent en touche et nous assaillent de taxes en nous racontant leurs sempiternelles histoires, on n'en veut plus !
a écrit le 22/01/2012 à 0:06 :
Oui et on pourrait aussi revenir à la diligence et à la lampe à huile , ça ferait des économies ! jusqu'où ira t on dans la démagogie ?
Réponse de le 22/01/2012 à 7:52 :
jacluc31, soyez plus explicite vous faites penser à Hollande qui se perd dans des méandres et se met tous ces amis à dos , quant à Sarkosy il va piquer des idées comme en 2007 - et vous vos idées ?
Réponse de le 26/10/2013 à 11:37 :
Quel rapport entre l'euro et la lampe à huile ? L'euro ne représente aucun progrès technique, c'est juste le choix d'avoir une même monnaie pour la Grèce et l'Allemagne.
a écrit le 20/01/2012 à 23:33 :
Je suis doublement pas contente car j'ai fais maintes erreurs de langages et inadvertances. Flûte !!
a écrit le 20/01/2012 à 23:31 :
La Tribune, vous oubliez de faire paraître la suite ne me dite pas que je dis du mal en quoi que ce soit si ce n'est qu'il est inadmissible que vous trituriez la prose de Maarien Le Pen et en plus vous nous prenez pour des petits enfants qui ne sont pas capables de réfléchirent . Mon article je le passe à d'autres journaux. J'attends demain matin. Merci.
a écrit le 20/01/2012 à 21:12 :
... je m'explique, je pensais pouvoir lire ce que dit Marine Le Pen (qui est rarement invité par les médias et qui fait maintenant + plus de 25 % ) La Tribune dit la "candidate a profité de l'occasion pour distiller une série de propositions etc... etc .."
" ce recours à la planche à billets promet ... d'être jugées simplistes par la plupart des économistes "... etc
a écrit le 20/01/2012 à 21:05 :
...les mesures de Marine Le Pen passe par Reuters qui est agence Américaine Reuters Trust Principles a bâti sa notoriété sur trois principes d'indépendance, d'impartialité, et d'exactitude. Ce n'est donc pas cet organisme dit en rajoute d'une façon un peu grossière .
a écrit le 16/01/2012 à 10:56 :
Mais qu'ont-ils donc tous à vouloir MONDIALISER???Qui veut faire du monde une seule et unique société? POUR QUI ET POURQUOI? Ecoutez le discours de Marine LEPEN à Rouen le 15 et vous aurez la réponse!!!!!!
a écrit le 16/01/2012 à 0:49 :
@ marie210917 pourquoi vous dîtes une telle réponse, concernant ces 2 propositions que vous avez énoncé cela permettrais de remettre les valeurs de la famille en place car il y à bien longtemps que ces valeurs sont terminées, et celà permettrais de remettre nos très chère tête blonde sur le chemin de la connaissance, personnellement j'ai partiçipé au meeting de jean-marie le pen et celui de sa fille elle à bien raison d'écouter les conseils de son père car du haut de ses 84 ans il à toute ses capacités intellectuelle. Sachez que si vous pensez qu'il est à la porte de la maladie d'alzeimer, je trouve que certain français n'ont plus çes valeurs, égalité, fraternité et patrie, le drapeau français pour certains français ne veut plus dire grand chose.
a écrit le 15/01/2012 à 11:06 :
Elle a raison sur ce point mais alors quelles idée saugrenues que ces 2 nouvelles mesures :

1) l'allocation parentale (retour de bobonne à la maison au service de monsieur peut-être ? c'est très sexiste et dépassé)

2) augmentation des allocations familiales (connait-elle seulement tous les cumuls et travers ?) .

Personnellement je lui conseillerais d'arrêter d'écouter les mauvais conseils de papa qui apparemment a perdu la notion du temps et de l'évolution .
Réponse de le 26/10/2013 à 14:13 :
pour le petit peuple travailleur et honnete .. je ne vois pas de cumul d'alloc... on ne sais meem pas faire je dirais.... de plus , rester a la maison, et elevé un gosse.... c'est un travail a plein temps, dur , plus dur que de travailler dans un bureau
a écrit le 14/01/2012 à 8:46 :
Il me semble qu'il y a un élément qui n'est pas pris en compte dans la proposition de Mme LE PEN. le retour aux francs et à la planche à billet engendre l'inflation, les prix augmentent et si elle n'indexe pas tous les salaires sur les prix le pouvoir d'achat diminue. Supposons que l'inflation revienne à des niveaux de 3 ou 4 %, si les salaires n'augmentent que de 2 % la perte de pouvoir d'achat serait de l'ordre de 1 à 2 %. Puis, comme les prix augmentent plus rapidement en France que dans les autres pays, vient le problème des exportations et pour compenser elle dévaluera le franc (dévaluation compétitive) qui engendrera une augmentation du cout des matières premières (pétrole, acier...) achetées en règle générale en dollar et donc alimentera l'inflation.
Pour ma part je ne suis pas convaincu sur cette proposition de Mme LE PEN, par contre je la rejoins sur le principe qu'une banque centrale doit pouvoir prêter au même taux aux états (environ 1 %) qu'elle prête aux banques.
Réponse de le 14/01/2012 à 11:31 :
oui mais ton equation inflation/salaire c'est deja le cas...plus d'inflation que d'augmentation de salaire depuis au moins et surtout 5 ans ... ! !! !
Réponse de le 15/01/2012 à 6:53 :
Equation identique mais pas pour les mêmes raisons et pas pour toutes les catégories sociales (la masse salariale a augmenté ainsi que le pouvoir d'achat)
Il faut bien payer les 35 heures sans perte de salaires ! (baisse du temps de travail de 4 Heures hebdo soit une hausse de salaire équivalente de 10.25 % l'année de l'instauration)
Réponse de le 26/10/2013 à 15:04 :
c'est qui ce hades .? c'est pas moi . !
Réponse de le 26/10/2013 à 15:05 :
oui 35h00..... euh...comment te dire que pratiquement tout le monde est toujours a 39h00 ??? payées 35h?
a écrit le 13/01/2012 à 20:47 :
Sarko sortirait grandi en démissionnant. MAINTENANT !
Réponse de le 21/04/2012 à 10:16 :
CA NE LUI FERAIT PAS DE MAL ^^ ....
a écrit le 13/01/2012 à 19:32 :
@ hadès, vôtre réponse est digne de l'intelligençe de celui qui l'a fait, le controle des naissances on se croirais de retour aux années 40, un véritable désastre, vous avez vu ou lu le résultat de çe conflict, il à bien fallut repeupler la FRANCE d'après guerre, alors si on arrive à faire ce que vous dîtes la FRANCE est loin de s'en sortir.
Réponse de le 14/01/2012 à 14:17 :
relisez mon cher...je parlai du controle des polygammes...
Réponse de le 26/10/2013 à 15:06 :
au sans pseudo fixe.... pourquoi prenez vous d'autres pseudos??? vous n'avez pas le courage de vos opinions?
a écrit le 13/01/2012 à 17:13 :
Marine a Raison ! ont reprend notre droit a battre monnaie aux "banques commerciales privées" et ont leurs rembourse en FRANC et sans INTÉRÊTS ... et ensuite qu'ils disparaissent car ( le cartel bancaire oblige les états-nation à lui payer un loyer sur l'émission de l'argent et qui fait tourner la planche à billet (désormais numérique) sans limite pour maintenir en place un système confiscatoire) !
a écrit le 13/01/2012 à 16:32 :
Madame Martine Le Pen ? Calculus minus:
Supposons 400 traders par banque pour 50 banques opérationnelles = Total 20.000 marauds rançonnent et prennent en otage 69 millions d'habitants

Souvenez vous 1789 c'était pourquoi ?????
Aujourd'hui chaque fripon a droit de mort économique sur 3450 citoyens
a écrit le 13/01/2012 à 15:34 :
@ Bérazina, si vous voulez comparer comparons le franc CFA est égale à rien autant qu'en hongrie, et faite bien ce que vous voulez mais dans certains des articles sur marinne le pen elle à le courage de dire bien haut ce que les politiques font comme boulette, alors pour vous on devrait choisir entre hollande et sarkozy, eh ben bonjour l'angoisse, et si un ou l'autre passe on en reprend pour 5 ans de changement incessant de politique, bonjour l'angoisse, faites bien çe que vous voulez on est libre de tout en FRANCE, peut-être pour plus guère de temps. Et lisez la réponse de l'internaute EIFFEL il à raison peut à peut la FRANCE va faire partie des pays pauvres.
Réponse de le 14/01/2012 à 11:41 :
Regardez plus loin que les médias officiels. Il n'y a pas que 3 candidats pour ces élections. Entre Sarkozy et Hollande il y a Bayrou. Je crois qu'il a un projet équilibré, le désir de travailler avec des personnes compétentes de tous bords, il ne veux pas tout casser dans la baraque. Je veux croire qu'il aime la France et les Français. Sa réflexion s'est approfondie au fil des échecs et trahisons, il a tenu bon. C'est donc quelqu'un de solide. Il n'a certes pas l'éloquence de Marine Le Pen mais en bon professeur il explique bien ses choix et positions. Et puis il est en faveur d'une construction européenne. Cette construction est laborieuse, elle a ses imperfections, elle prend du temps tout simplement parce-qu'elle implique une avancée commune avec des peuples et cultures, réalité économiques... différents. Paris ne s'est pas fait en trois jours. Mais cette Europe est plus une richesse qu'un handicap et je fais partie de ceux qui veulent y croire parce-qu'elle a contribué à rapprocher les peuples et a les rendre plus solidaires. Se couper de l'Europe me parait plutôt un retour en arrière et ne contribuera pas à un bel avenir pour la France à mon avis. Bien sûr Bayrou n'est pas parfait, je ne suis pas d'accord avec tout, mais je pense qu'il est le mieux placé pour sortir notre pays de la crise dans laquelle il se trouve aujourd'hui.
a écrit le 13/01/2012 à 14:48 :
Bref,sortons de cette Europe comme le souhaite la majorité des Français sans véritablement pouvoir évaluer les conséquences. Conçue par des anglocrates, pour le marché libre soutenu par les banques, cette Europe n'a plus que l'homo economicus comme seul partisan et fournit une raison d'exister à une horde d'économistes dont les compétences sont à la hauteur de leurs résultats.
La France est en tête de la destruction de l'industrie manufacturière et des formations à l'ingénierie associée au cours des 20 dernières années qui ont été remplacées par le commerce du loisir et la formation de gestionnaires et de spécialistes en management d'entreprises qui n'existent plus . Il faudra plus d'une génération pour reconstruire une société qui produise plus qu'elle ne consomme.

a écrit le 13/01/2012 à 14:29 :
Elle es la seule a donne de veritable solution a la France , etant comptable je sais que les tensions sociale vont augumnente par la mauvaise conjoncture economique que connais le pays , sans pouvoir d evaluer la monnaie on se prive du seul outil connu et invente par l homme pour controler la politique economique d une region, d un pays ou d un continent.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:33 :
Heureusement que la comptabilité, c'est la maîtrise des chiffres et non des lettres ...
a écrit le 13/01/2012 à 12:00 :
Il y a beaucoup de points positifs dans son programme : la sortie de l'euro et de l'europe

Mais il y a tout de m^me quelques points négatifs très très négatifs :

1)création du revenu parental : stupide (retour 1 siècle en arrière avec bobonne à la maison) or nous sommes au 21ème siècle et la femme préfère travailler et avoir son indépendance

2) augmentation des allocations familiales : ce système à ce jour profite un max aux familles polygames...quand on voit les résultats mieux vaut s'abstenir
Réponse de le 13/01/2012 à 14:17 :
je pense qu'il y aurait un controle, de plus comme dit dans son programme, limiter pour les familles, dont au moins un des parents ne serait pas francais ... de plus , une femem qui s'arrete pour pouvoir eveler un enfant, devrait etre consideré comme un travail a plein temps . !
Réponse de le 21/01/2012 à 18:55 :
hades, tout-à-fait d'accord avec vous . D'élever ses enfants c(est enrichissant de plus on fait partie des Conseils de Parents d'Elèves ce qui permet de suivre leur travail et de bons rapports avec les enseignants. Dans ma famille on a jamais considéré qu'il fallait "aller travailler à l'extérieur " alors que nos enfants doivent manger, discuter de leur journée, et autre chose de la vie Marie est très méprisante pour les mères de famille alors que c'est la base de la société - on s'en rend compte oh ! combien !
Réponse de le 21/01/2012 à 19:03 :
marie210917, les allocations et salaire pour les mères de familles cela existe depuis avant la guerre de 1939-40 mais augmentés par Marine Le Pen. Demandez à ces ouvrières qui travaillent aux pièces , dans le bruit, et les mauvaises odeurs ce qu'elles en pensent !
a écrit le 13/01/2012 à 11:43 :
Si et puisque le mal vient du système des copains et des partis qui promettent n'importe quoi à n'importe qui dans le seul but d'"en être" et de se partager le gateau... Alors oublions aussi les rigolos sans potentiel ni envergure et écartons tous les représentants des partis majeurs (UMP, PS, FN) retenons le seul qui non seulement remet la fonction présidentielle à sa place mais est également le seul a avoir identifié depuis longtemps le danger majeur : le poids de la dette.
Donnons une chance à Bayrou !
Réponse de le 24/01/2012 à 15:52 :
Cahangement99, Vous devriez mieux lire la politique de ce monsieur qui à chaque fois donne ses voix au vote pour le mieux placé Sarko, Chirac et autres.
Il voudrait bien être ministre, moi je me demande de quoi ? Il est pour le mariage des gays c'est la fin de la famille comme Sarkosy du reste qui ne sait plus où trouver des voix.
a écrit le 13/01/2012 à 8:48 :
réponse à PATHINDER ! faut harmoniser les salaires au sein de l'Europe! ( création d'un SMIC commun, mêmes lois sociales , etc)
a écrit le 13/01/2012 à 8:46 :
faut dévaluer SANS quitter l?Euro!

Comment faire?

Préambule : Les CONSEQUENCES d?une dévaluation monétaire sont :
1nt) renchérir le prix des nos importations (donc abaisser le pouvoir d?achat des Français en produits fabriqués à l? étranger ) et
2nt) rendre moins chères les exportations françaises pour les consommateurs des pays étrangers !

Il faut donc ,
a) concernant les Français :
-abaisser le pouvoir d?achat des Français vis-à-vis des biens importés, et
-maintenir le pouvoir d?achat des Français vis-à-vis des biens produits sur le sol français ; Enfin
b) concernant les habitants des autres pays :
Rendre, pour eux, moins cher les produits fabriqués sur le sol français!

Proposition électorale : Je propose donc que Le Gouvernement annonce aux Français une dévaluation sans sortir de l?Euro, en
1nt) abaissant de 10% (ou 20%) TOUS les prix et TOUS les revenus du travail (1) (donc pas les revenus du capital) et
2nt) de manière concomitante, gelant ces prix et revenus pendant 3 mois (ceci afin d?éviter que les prix n?augmentent aussitôt la baisse de 10 % concrétisée)!

a écrit le 12/01/2012 à 23:13 :
@ Bérazina, je suis d'accord avec vous concernant le retour du franc si Mdme MARINNE LE PEN arrive à être élu, quand à l'immigration hongroise on ne pourras pas la réguler car comme les gens du Magrebh et de l' AFRIQUE pour eux c'est l'eldorado en FRANCE même en ce moment il se peut qu'il y est de l'immigration clandestine, pourquoi aux ETATS-UNIS il y à une frontière et même sans ça ils ont une tonne d'immigré clandestin qui rentre en permanençe, et selon vous qui serait le plus capable pour régler tout les problèmes en FRANCE et bien moi je ne trouve qu'aucun programme électorale ne me convient pas, laissons une chançe au FN mais rassurez vous je peut vous dire d'avance qu'il ne passeront pas, le duel se fera entre HOLLANDE et SARKOZY, mais laisser une chance à marine le pen on à connut pire.
Réponse de le 13/01/2012 à 3:05 :
En parlant de la Hongrie, je voulais plutôt mentionner le retour du nationaliste et à une politique simpliste, au détriment de la construction européenne. Résultat: le Florin Hongrois s'est effondré, le coût de la vie a augmenté, les produits de consommation se sont raréfiés, les investisseurs ont fui, etc... en clair la bérézina. Je crois que si Marine Le Pen parvenait au pouvoir c'est ce que nous récolterions ici en France. Quand à lui laisser une chance c'est aux français de décider. Mais avec les conséquences que j'entrevois, ce n'est pas moi qui lui donnerai cette chance.
Réponse de le 13/01/2012 à 7:19 :
Comparer la Hongrie à la France est difficile, la Hongrie ayant toujours été un pays pauvre alors que la France est entrain de le devenir et qu'il faut un sursaut salutaire. Marine Le Pen, peut être ce sursaut.
Réponse de le 13/01/2012 à 19:40 :
@EIFFEL : Bien d'accord avec vous. Aujourd'hui, un sursaut national pourrait permettre de remettre de l'ordre dans l'Etat financier.
Réponse de le 13/01/2012 à 22:24 :
Tout-à-fait
a écrit le 12/01/2012 à 23:01 :
@ rock : vous ne trouvez pas que vous faites du fataliste, pourquoi pas une nouvelle guerre froide, l'assassinat de jfk, la défaite des G.I au vietnam contre les petits hommes en pyjama noir.................

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :