Combien coûtent les propositions du Front national ?

 |   |  1340  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A l'occasion de la conférence de presse de Marine Le Pen, l'Institut de l'entreprise a chiffré plusieurs propositions parmi les plus significatives du projet du Front national. Il conclut à une augmentation des dépenses annuelles de 27,4 milliards d'euros à 38,3 milliards d'euros, dont l'essentiel provient de l'abaissement des cotisations salariales sur les bas salaires, financé par une taxe à l'importation. Détails...

Pouvoir d'achat : coût annuel entre 19,2 et 20,4 milliards d'euros

Marine Le Pen : "je vais mettre en place une contribution sociale à l'importation qui me permettra de faire prendre en charge par l'Etat 200 euros de cotisations salariales sur tous les salaires jusqu'à 1,4 fois de Smic. Tous les salaires jusqu'à 1,4 Smic vont immédiatement augmenter de 200 euros nets. Jean-Jacques Bourdin : ce qui représente un peu plus de 10 % ? Oui".

La première proposition est donc celle d'une exonération de charges salariales de 200 euros sur les salaires de moins de 1,4 Smic : entre 19,2 et 20,4 milliards d'euros (coût brut). Celle-ci serait compensée par une contribution sociale à l'importation qui permettra de faire prendre en charge par l'Etat 200 euros de cotisations salariales sur tous les salaires jusqu'à 1,4 fois de Smic. Cela revient à exonérer de tout ou partie des cotisations salariales entre 8 et 8,5 millions de salariés du secteur privé, dans la limite de 200 euros, voire - dans le cas des salariés payés au Smic, dont les cotisations salariales s'élèvent à 192 euros environ - à verser une prime à ces derniers pour revaloriser leur salaire net de 200 euros. La proposition concerne tous les salariés qui touchent jusqu'à 1.957,7 euros bruts par mois, soit environ 1.540 euros net par mois ou 18.480 euros par an.

Le Front national propose de financer cette mesure, dont le coût est d'environ 20 milliards d'euros, par une augmentation des taxes à l'importation. En partant du montant total des importations de 2010 (environ 537,5 milliards d'euros), on obtient un taux de 3,6% à 3,8%. Cela supposerait la sortie du système européen et la renégociation totale à l'OMC de tous nos droits avec tous nos pays partenaires, qui ne manqueront pas de hausser leurs taux en représailles.

Plus brutale que la TVA sociale, la mise en place d'une contribution sociale à l'importation en partage la philosophie : taxer les produits (ici seulement les produits importés) pour financer la sécurité sociale. Du point de vue économique, toutefois, il convient de rappeler que ce ne sont pas les importateurs qui paient la nouvelle taxe, mais bien les consommateurs, qui sont les premiers lésés. On rappellera à cet égard que la part des biens "mondialisés" dans le panier des ménages du premier décile représente plus de 18% de leur consommation... En outre, l'effet sur le pouvoir d'achat serait très largement entamé par le fait que cette relance bénéficierait principalement aux importations (si les importations représentent 25% de notre consommation nationale en moyenne, leur part marginale dans une augmentation de la consommation est de 40%), qui verraient par ailleurs leur prix augmenter (du fait de l'augmentation des droits de douane).

Famille : coût annuel de 5,1 à 14,5 milliards d'euros

1. La revalorisation du montant des allocations familiales: entre 1,8 et 4,2 milliards d'euros

"Les allocations familiales, réservées aux familles dont un parent au moins est français, seront revalorisées et indexées sur le coût de la vie. Elles retrouveront pour objectif la couverture d'une partie conséquente du coût réel de l'enfant à charge", peut-on lire dans le programme présidentielle de Marine le Pen.

Le FN se donne pour objectif que les allocations familiales couvrent "une partie conséquente du coût réel de l'enfant à charge". On applique donc une revalorisation conséquente de leur montant, comprise entre 20% (hypothèse basse) et 30% (hypothèse haute). En 2010, le montant des allocations familiales s'élève à 12.367 millions d'euros, pour 4.920.000 bénéficiaires, soit un montant moyen de 209 euros par mois. On aboutit à un surcoût compris entre 2,5 et 3,8 milliards d'euros en 2017.

En ce qui concerne l'exclusion des familles dont aucun parent ne serait de nationalité française, du droit aux allocations familiales, le chiffrage est particulièrement difficile. Et son application se heurterait à la jurisprudence du Conseil constitutionnel, qui proclame que les étrangers en situation légale doivent être traités comme des nationaux du point de vue des droits sociaux.. L'économie pourrait aller jusqu'à 0,8 milliards d'euros, mais le montant véritable serait certainement largement inférieur.

2. Mise en place d'un revenu parental : entre 3,3 et 10,3 milliards d'euros

"Création d'un revenu parental, dès que les finances le permettront, destiné à offrir, pendant la période souhaitée, aux mères ou aux pères de famille la possibilité de choisir librement entre l'exercice d'une activité professionnelle et l'éducation de leurs enfants : versement d'un revenu équivalent à 80% du Smic pendant trois ans à partir du 2ème enfant, renouvellement d'une durée de quatre ans pour le 3ème enfant", lit-on dans le projet présidentiel de Marine Le Pen.

Le Smic net se situant autour de 1.073 euros en 2011, le revenu parental proposé par le FN s'élèverait à donc 80% de 1.073 = 858 euros par mois. C'est le calcul du nombre de bénéficiaires qui est particulièrement difficile à réaliser. La fourchette est de 652.231 à 1.212.827. On aboutit donc à un coût de la mesure compris entre 4,54 et 10,312 milliards d'euros, dont il convient théoriquement de déduire de ce montant l'économie qui serait réalisée sur les crèches ou le complément pour libre choix du mode de garde. On arrive dans ce cas à une hypothèse basse de 3,3 milliards et une hypothèse haute à 10,3 milliards d'euros.

Le Front national n'indique pas comment serait financée cette mesure et se contente de renvoyer à un éventuel rétablissement des finances publiques.

Sécurité : coût annuel entre 2 et 2,3 milliards

1. Reconstitution en cinq ans des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005 : 242 millions d'euros

"Reconstitution en cinq ans des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005. Les moyens matériels de la police et de la gendarmerie (armes, véhicules, télécommunications,...) doivent être améliorées. Il convient de stopper la fermeture des brigades de gendarmerie et des commissariats de police et de reconstituer en cinq ans les unités EGM et CRS dissoutes." (Programme présidentiel).

Contrairement à ce que laisse entendre la proposition du Front national, les effectifs de sécurité ont connu une hausse en 2006 et 2007 à la suite de la loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Lopsi) votée en 2002. En revanche, ils ont commencé à décroître avec la RGPP à partir de 2007 : entre cette date et 2012, les effectifs de gendarmerie passent ainsi de 100.410 à 95.883 postes équivalents temps plein (ETP), et les effectifs de police de 148.410 à à 143.714 postes ETP. La proposition du FN revient donc à récréer les 9.223 postes (ETP) supprimés entre 2007 et 2012.

2. Création de 40.000 places de prison supplémentaires : entre 1,8 et 2,1milliards d'euros.

Ce montant se décompose en 1,2 milliard par an de dépenses de fonctionnement et entre 4,3 et 5,8 milliards d'euros de coûts de fonctionnement, amortis ici sur le quinquennat.

"Un vaste plan carcéral sera adopté afin de créer, dans les plus brefs délais, 40.000 nouvelles places de prison. Il s'agit là d'une mesure de bonne administration, d'un impératif humanitaire, mais aussi d'un préalable à toute politique d'application des peines. Avec 40.000 places de prison supplémentaires, la France se placera dans la moyenne européenne."

Justice, coût annuel 1,1 milliard d'euros

"Le budget de la Justice sera revalorisé de 25% en cinq ans : il est impératif de donner les moyens à la Justice de ses missions. La France doit rattraper son retard vis-à-vis de ses voisins, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni. En conséquence, le nombre de magistrats sera revu à la hausse afin de rendre la Justice plus rapide, et donc plus juste. La France doit viser le ratio de vingt magistrats pour 100.000 habitants en 2017, contre douze pour 100.000 aujourd'hui".

Le budget annuel de la justice (hors prison) devrait atteindre 4,4 milliards d'euros en 2012. La revalorisation du budget de la justice de 25% conduit à une hausse d'environ 1,1 milliard en 2017, soit 219 millions supplémentaires par an. Le reste de la proposition en découle : recrutement de juges supplémentaires, réorganisation des juridictions et création d'un tribunal pénal de proximité.

Vous pouvez consulter tous les chiffres de la cellule de chiffrage de l'Institut de l'entreprise sur www.debateco.fr, site dédié à la campagne 2012 de l'Institut de l'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2012 à 22:34 :
A voir : le programme le Pen ne tient pas la route, le projet Bayrou est plus réaliste :
http://www.ozap.com/actu/zapping-marine-le-pen-mise-k-o-par-anne-sophie-lapix/438805
a écrit le 15/01/2012 à 17:09 :
"Ce n'est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu'il faut espérer les résoudre" avait pour habitude de dire Einstein. Alors vivement les élections d'avril et mai pour virer l'UMPS!!! Signé : Jean HAIMAR
a écrit le 15/01/2012 à 12:07 :
@ Economiste
J' ai une simple question pour vous "DANS QUEL MONDE VIVEZ VOUS ? "
Le protectionnisme est déjà en place dans de nombreux pays , il monte en flèche en Amérique du Sud, je cite un article du Monde daté du 29.12.11
"Le protectionnisme gagne toute l' Amérique du Sud"

"Depuis plusieurs mois, les gouvernements d'Amérique du Sud multiplient les tentatives pour ralentir le flot des importations. Confrontés à la crise financière et à un afflux de produits bon marché, certains pays ont même accéléré, ces dernières semaines, la mise en place de nouveaux tarifs douaniers afin, disent-ils, de protéger l'emploi et la production locale. Une tendance de fond de plus en plus visible et dénoncée par l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui craint une contagion protectionniste au sein des marchés émergents, pouvant abaisser une croissance déjà bien faible.

Dernier exemple en date, la décision des pays du Mercosur, réunis à Montevideo les 20 et 21 décembre, d'augmenter temporairement leurs taxes d'importation. L'union douanière du cône sud-américain, fondée en 1991 et regroupant quatre pays fondateurs (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) et six membres associés (Bolivie, Chili, Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela), a affirmé vouloir compenser "les déséquilibres commerciaux provoqués par la conjoncture économique internationale". Dans les faits, ces nouvelles taxes concernent près de 140 produits provenant de l'extérieur de la zone et pourront atteindre 35 %, le maximum autorisé par l'OMC.

En première ligne, l'Argentine et le Brésil, très remontés contre la politique monétaire des Etats-Unis et de la Chine. Pour Guido Mantega, le ministre brésilien des finances, ces mesures sont destinées à construire "une meilleure union" pour se défendre contre "ces invasions de produits provenant de l'extérieur". Avec une monnaie nationale démesurément appréciée face au dollar et au yuan, et des importations d'autant plus nombreuses que la demande actuelle des Etats-Unis et de l'Europe est faible, le Brésil se trouve "en état de siège", a ajouté l'homme fort du gouvernement de Dilma Rousseff. Une critique en vogue dans les principales capitales du sous-continent.

Et ceci n' est que la partie émergée de l' iceberg , comment appelez vous la sous évaluation du Yuan face aux autres monnaies nationales , ne serait ce pas un protectionnisme monétaire ? Et je ne sais pas si je vous l' apprend mais cela dure depuis des décennies ...
Antoine Brunet (vrai économiste président d'AB Marchés) déclarait au Monde le 19/02/2009 Je cite
"Ce qui est tabou et punissable par l'OMC, c'est le seul protectionnisme douanier et ce qui est révoltant, c'est la pratique du protectionnisme monétaire et son impunité. Ceci dit, selon moi, c'est le protectionnisme monétaire de la Chine qui est le problème principal"
Et encore je ne vous parle pas de la concurrence déloyal entre un travailleur français et un travailleur chinois en matière de droits du travailleur et droits de l' homme c' est une autre histoire...

Et quand à l' UE que propose t' elle face à tout cela , ben RIEN DU TOUT, personne ne joue le jeu , même les japonais et coréens pratiquent encore le protectionnisme .
Je cite senat.fr
" le Japon recourt à un protectionnisme déguisé, sous la forme de réglementations techniques

Les considérations ci-avant peuvent conduire à s'interroger : le Japon est-il réellement un Etat protectionniste ?

S'il ne semble pas exister de données comparatives fiables en ce domaine, il semble cependant que le Japon soit l'un des Etats développés dont la réglementation est la moins favorable aux importations."

Tous les pays pratiquent donc une forme de protectionnisme qu' il soit réglementaire, monétaire ou bien douanier , la mondialisation c' est fait ce que je dis mais fait pas ce que je fais , et les dindons de la farce reste les européens.
Réponse de le 15/01/2012 à 13:29 :
a quoi rime ces longues écritures!!!!
La France est comparable à un ménage surendetté,qui ne travaille qu'avec de la précarité,qui n'a aucune volonté de voir le precipice,que les syndicats masque,qui n'est plus capable de maitriser les technologies avancées,sauf avec le concours des puissants.Nous sommes en faillite,et qui va raisonner sur notre futur?sans idéologie,esprit partisan,??????
Un seul recours ne vous en déplaise,DSK.
Réponse de le 15/01/2012 à 13:44 :
@ Schlagen25 : Je viens de répondre à Pascal ci-dessous pour cela. Ces aspects de protection sont quotidiens au plan mondial ce n'est pas nouveau, personne n'est dupe et chaque pays à tel moment est dans telle situation heureusement souvent temporaire il ne faut donc pas faire des amalgames et voir les aspects dans leur globalité et sur la durée et distinguer des effets de manches des politiques pour se faire élire ou reélire. Ce n'est pas que du commerce pur mais également de la diplomatie, de la géopolitique etc. Le cas de la Chine est particulier compte tenu de ses ambitions mais aussi de ses contraintes internes qu'il faut comprendre, voyez les échanges avec les Etats-Unis sur ce sujet par exemple mais aussi avec l'Europe. Les sujets sont chaque fois très détaillés, négociés pied à pied contrairement à ce que l'on entend souvent et intègrent des aspects géopolitiques globaux. La Chine n'est pas gérée de manière divisée tout comme le voudrait de l'Europe le programme FN. La montée du protectionnisme d'une façon générale et surtout en période de crise est le danger (référence à la crise de 29). Ce n'est certainement pas dans la situation de la France notamment au plan de son industrie, des ses entreprises, de son faible niveau de R&D etc et dans une France seule sortie de l'euro que la situation pourrait être la plus facilement réglée mais au contraire au travers de l'Europe qui vous le comprendrez aisément a considérablement plus de poids. Et la période est favorable à rétablir des écarts y compris avec l'appui des Etats-Unis parfois ou d'autres. Mais pas en tant que petit pays devenu inaudible pour ne pas dire assez ridicule au plan international. L'Europe a le pouvoir de se défendre nettement plus que la France mais ce n'est pas en prenant les directions de la Hongrie ou en France du programme FN mais vers plus d'harmonisation et d'intégration ce qui était en attente d'être achevé. Le franc n'avait aucun poids en tant que monnaie, il en aurait encore bien moins maintenant. Par ailleurs si on analyse en détail les équilibres mondiaux et si chacun remet de l'ordre, le prix du pétrole et gaz importés pourrait être nettement réevalué ce qui ne manquerait pas d'être fait si tout le monde opte pour l'option du FN. De même ce n'est pas la France qui va gêner la Chine au plan mondial mais il faut quand même voir que les français ont bénéficié de produits chinois à bas pris, vestimentaires et autres ou coréens dans le domaine technologique qui leur ont permis de vivre au dessus de leurs moyens longtemps et qui les a trompés sur leur situation reéelle. N'avez vous pas vous même profité de cette situation en achetant un pc, un écran tv etc dont vous n'auriez pas accepté des prix élevés s'ils avaient été fabriqués en France. En tant que consommateur vous avez accepté ce déséquilibre malsain à terme, en avez profité et avez donc été complice des politiques. J'entends par là qu'il faut bien voir les avantages et inconvénients de telle ou telle situation à tel ou tel moment et le chiffrer. Mais l'heure n'est certainement pas au repli sur soi en France et retour volontaire au franc pour des raisons électorales opportunistes. La solution c'est la marche en avant de la majorité de l'Europe ce qui nécessite d'achever certains aspects et de mieux contrôler l'Europe et les pays qui la composent et que les Etats puissent à terme se refinancer auprès de la BCE a taux bas comme aux Etats-Unis, Japon etc, contrairement à la situation actuelle dont on a compris la raison pour le moment mais qui doit être rectifiée. Je ne répète pas ce que j'ai exprimé plus bas mais j'aurais encore beaucoup à dire sur la situation des entreprises françaises au plan international et l'incompatibilité à trouver du personnel compétitif désormais souvent en France ce qui pose également un problème majeur dans le cas de repli sur soi et de produits qui sont en partie fabriqués dans tel puis tel pays. Exemple l'Allemagne qui fait beaucoup fabriquer à l'extérieur mais assemble beaucoup chez elle. Vous taxez alors vos propres entreprises etc approfondissez vous verrez le programme FN est vraiment un programme électoral qui pourra faire plutôt rire dans quelques années avec du recul mais pas dans la situation présente critique pour beaucoup de nos compatriotes et au dela dans le monde car tout cela aura aussi un impact au plan européen et donc au dela. Le FN pense à lui pas à vous si je résume. C'est assez vrai de la plupart des partis et plus ou moins selon les époques mais là c'est trop évident et si aucun des programmes n'est vraiment satisfaisant celui là fait partie des plus déraisonnables et je peux vous assurer que j'aimerais bien dire voilà enfin un programme génial car j'analyse en cherchant plutôt le moins pire, mais là ce n'est pas le cas. Il nous emménerait dans une direction qu'il faudrait corriger et qui prendrait beaucoup de temps et même si aucun voie n'est facile, celle là serait certainement une des plus pénalisante même si çà peut séduire de faire un retour en arrière en faisant croire que c'est nouveau et que çà marchait mieux avant. Beaucoup de personnes âgées disent çà au cours de l'histoire, la réalité est plus complexe car les temps changent et la mémoire ne retient qu'une partie incomplète.
Réponse de le 15/01/2012 à 20:56 :
@ Economiste
Le cas de la Chine est particulier compte tenu de ses ambitions mais aussi de ses contraintes internes qu'il faut comprendre, voyez les échanges avec les Etats-Unis sur ce sujet par exemple mais aussi avec l'Europe. Les sujets sont chaque fois très détaillés, négociés pied à pied contrairement à ce que l'on entend souvent et intègrent des aspects géopolitiques globaux. La Chine n'est pas gérée de manière divisée tout comme le voudrait de l'Europe le programme FN.

Vous restez flous concernant les supposés contraintes internes qu' auraient à subir la Chine, quelles sont elles ? Les autres pays n' ont ils également pas de contraintes internes notamment L'Union Européenne (entité supra nationale) Vous parlez d' ambitions également , je ne vous suis pas , parce ce qu' un pays a des ambitions les autres devraient se laisser faire et accepter une transgression des règles ?.

,

La montée du protectionnisme d'une façon générale et surtout en période de crise est le danger (référence à la crise de 29). Ce n'est certainement pas dans la situation de la France notamment au plan de son industrie, des ses entreprises, de son faible niveau de R&D etc et dans une France seule sortie de l'euro que la situation pourrait être la plus facilement réglée mais au contraire au travers de l'Europe qui vous le comprendrez aisément a considérablement plus de poids.
1) Le protectionnisme contrairement à ce que vous dites est bénéfique lorsqu' il s' agit de construire ou reconstruire un tissu industriel ravagé par la concurrence , il a permis par exemple à l' Allemagne au XIXe siècle (le Zollverein) de se développer et d' être ce que ' elle est de nos jours, une formidable puissance industrielle , ne tombez pas dans le catégorique
2) La Suisse ne fait pas parti de l' Union européenne, la Turquie non plus, et la Norvège non plus , et l' Ukraine encore moins ils possèdent leurs propres tarifs douaniers et leur propre monnaie nationale , sont ils marginalisés sur le plan du commerce international ? Non je ne le crois pas , de plus il existe des groupes en fonction d' intérêt commun à l' OMC , comme le groupe de Cairns par exemple , on peut être seul mais s' associer temporairement?.

L'Europe a le pouvoir de se défendre nettement plus que la France mais ce n'est pas en prenant les directions de la Hongrie ou en France du programme FN mais vers plus d'harmonisation et d'intégration ce qui était en attente d'être achevé. Le franc n'avait aucun poids en tant que monnaie, il en aurait encore bien moins maintenant. Par ailleurs si on analyse en détail les équilibres mondiaux et si chacun remet de l'ordre, le prix du pétrole et gaz importés pourrait être nettement réevalué ce qui ne manquerait pas d'être fait si tout le monde opte pour l'option du FN.

1) L' Europe est une farce et une arnaque si je peux me le permettre, elle n' a aucun poids sur la scène internationale que ce soit politique ,militaire ou bien économique. Ses dissensions internes montrent sa vulnérabilité , a t ' elle arrêté les massacres en Yougoslavie a t 'elle fait plié les Etats Unis lors de l' invasion de l' Iraq , a t ' elle contraint les chinois à revoir leurs positions sur le Tibet ? Et ben c' est la même chose économiquement elle n' a aucun pouvoir. Chaque pays agit selon ses intérêts au sein de cette tour de Babel car chaque pays possède ses propres spécificités et c' est pas œ siècle d' Union européenne qui a pu effacé cela.Comme on dit mieux vaut être seul qu' accompagné , la France a tout à gagner à sortir de l' UE
2) Avoir voulu mettre l' Allemagne , la Hollande et la Grèce et le Portugal dans la même union monétaire relève de la stupidité dans le meilleur des cas . C' est une « grande ?uvre «  de l' Union Européenne que vous chérissez tant.
3) En quoi ça nous dérangerait que le franc n' ait pas de poids ? Qu' est ce que vous appelez avoir du poids , je ne comprends pas , une monnaie refuge pour les investisseurs ? Une monnaie forte ? C' est absolument pas ce que nous voulons.
4) Il y aura certainement un prix de l' essence plus important je suis d' accord avec vous.

De même ce n'est pas la France qui va gêner la Chine au plan mondial mais il faut quand même voir que les français ont bénéficié de produits chinois à bas pris, vestimentaires et autres ou coréens dans le domaine technologique qui leur ont permis de vivre au dessus de leurs moyens longtemps et qui les a trompés sur leur situation reéelle. N'avez vous pas vous même profité de cette situation en achetant un pc, un écran tv etc dont vous n'auriez pas accepté des prix élevés s'ils avaient été fabriqués en France. En tant que consommateur vous avez accepté ce déséquilibre malsain à terme, en avez profité et avez donc été complice des politiques.

1) L' Euro a encore accentué cette impression que le consommateur français pouvait tout se payer sans rien produire , Euro surévalué Yuan sous évalué, l' effet pervers a été la désindustrialisation encore plus massive de notre pays et un chômage d' autant plus important , regarder une courbe de notre commerce extérieur l' Euro l' a flingué dès sa mise en place en 2002 !! Rétablissions le franc et dévaluons , ce qui compte le plus chez un ménage ce n' est pas les ordis et les TV , c' est bien les dépenses d' alimentation , le loyer , les charges (eau électricité ) , le nouveau franc dévalué n' aurait qu' un impact sur les biens secondaires et pas primaires ( à part textile)


EN RESUME
LE PROGRAMME DE MARINE LE PEN EST CREDIBLE ET REALISABLE , MARINE LE PEN 2012
Garder l' Euro et rester dans l' Union européenne nous conduira à devenir une nouvelle Grèce, EURO = AUSTERITE
a écrit le 15/01/2012 à 6:34 :
Les "contributions sociales à l'importation" sont une erreur qui n'a jamais fonctionné puisque les autres pays font de même donc neutralisation automatique de la mesure, quand il n'y pas des dispositifs de rétorsion sur des secteurs sensibles le cas échéant. Et ce d'autant qu'à l'inverse les types d'exportations françaises sont généralement contournables, ce ne sont pas par exemple des matières premières dont on ne peut pas se passer et pour lesquelles d'autres peuvent accepter des hausses. C'est au niveau européen et non français que ce type de disposition peut - dans certains cas bien précis seulement - permettre un réequilibrage pour ne pas impacter directement les autres pays européens avec effet boomerang immédiat et çà fonctionne surtout en accord avec nos partenaires extérieurs à l'Europe sinon ce sont des guerres commerciales sans fin et plus. Par ailleurs c'est l'acheteur français qui in fine paie cette contribution. Par ailleurs s'il y a sortie de l'euro comme le propose le FN il y a automatiquement forte dévaluation surtout dans la situation actuelle donc inflation et hausse des prix. Les français seront donc particulièrement touchés par un double "coup du lapin" de ces mesures inadaptées. De plus ce programme est improductif, lourd et coûteux il rappelle certaines dispositions prises par Mitterand à contre sens en 81 qui ont coûté très cher et ont dû être corrigées rapidement dès 83. C'est à cette époque que le dette de la France a d'ailleurs commencé. L'analyse de la situation par le FN est décidément très mauvaise et ce programme ne permet pas de remettre en ordre de marche tout le tissu industriel et des PME du pays. Il va en outre être très lourd pour les classes sociales défavorisées car les primes de 200 euros proposées vont être largement englouties et au dela par les hausses des prix liées à ces CSI et à l'inflation importée. Plus globalement çà rejoint la plus que mauvaise politique de repli sur soi prise en 1929 dont on connait la longue suite désastreuse et que tous les étudiants de premières années d'économie connaissent.
Réponse de le 15/01/2012 à 10:10 :
"Les "contributions sociales à l'importation" sont une erreur qui n'a jamais fonctionné puisque les autres pays font de même donc neutralisation automatique de la mesure..."
Entame de débat incohérente ! Cherchons à vous comprendre : Les autres pays le font mais il ne faut pas que la France le fasse parce que les flux import/export avec ces pays annulerait l'effet de la mesure ? Donc, si on vous suit, mieux vaut continuer de pays des taxes pour exporter vers ces pays et continuer d'importer sans taxer les marchandises en provenance de ces pays !
On joue à qui perd perd...
Quand à affirmer que les classes sociales défavorisées, soudain aidées par les mesures frontistes, seraient encore plus défavorisées par des mesures protectionnistes, c'est donc continuer d'imaginer que lesdites classes continueraient de consommer "mondial".
En fait, aucun être humain n'est en mesure d'évaluer toutes les conséquences, bienfaits ou méfaits, de la mises en place de mesures à ce point radicales. Même un groupe de pensée ("think tank", pour les bobos anglicisés) ne peut approcher la réalité de ces conséquences.
Il faut "essayer pour voir". De là à essayer, il y a un grand pas à faire. Le doute est permis. Mais dans la situation qui est celle de la France, catastrophique après tant de laisser-aller et de désindustrialisation (la "France des services", disait-on il y a dix à quinze ans, quelle fumisterie politique !), un électrochoc ne serait-il pas moins mauvais que de continuer à foncer dans le mur ?
A débattre...
Réponse de le 15/01/2012 à 12:36 :
@ Pascal : on pratique ce type de taxation de manière ciblée, temporaire, quand on est en position de force dans tel ou tel secteur etc Au niveau seul de la France et pour son économie globale l'impact serait au mieux neutre, au pire négatif d'autant plus que la majorité des échanges se fait intra-Europe donc çà toucherait nos voisins ce qui aurait un effet retour évident. Seul ce type de mesure peut se prendre au niveau européen avec toute une série de dispositions internes pour renforcer certains secteurs d'avenir, de spécialisation etc. Et il ne faut pas toujours agir comme si les autres pays étaient des adversaires systématiques mais s'accorder avec eux pour réequilibrer dans des intérêts communs bien compris. Personne n'a intérêt dans le monde à ce qu'une zone comme l'Europe, les Etats-Unis etc tombe trop bas. Cette situation n'est pas nouvelle dans l'histoire mais la France est une région d'Europe donc totalement imbriquée et ses voisins sont dans une situation similaire donc il faut avoir une approche européenne, c'est ce que tend à faire l'Allemagne entre autres qui attend de certains pays trop laxistes comme encore la Grèce de redresser sa situation car par exemple les armateurs ou l'église grecs ne paient pas encore leurs impôts. A compter du moment ou ces pays feront les efforts suffisants, il sera possible de faire intervenir comme aux Etats-Unis, en GB, au Japon etc la BCE. Ce qui suppose une modification de Traité, çà demande un peu de temps aussi. La France seule n'ira pas loin car elle n'est pas en situation désormais sur beaucoup de plans et a une population en grande part âgée. La solution la moins pire et accessible est donc européenne, c'est elle qui a beaucoup de poids et c'est une marche en avant et non un repli et un recul en arrière (ce qui fût une des principales causes d'échec durable en 1929 qui fût traité par la guerre avec la place de leader prise par les Etats-Unis). Des dévaluations successives n'ont aucun résultat à terme sans tout un système productif efficient avec des produits de qualité, une renommée, des gens qui travaillent souvent plus de 35 heures, etc faut pas se le cacher, une énergie peu chère, une charge publique atténuée (elle est trop lourde en France). Dans le programme FN on engage par exemple des policiers etc ce n'est pas en ce moment prioritaire et sinon çà doit être à la marge car ce n'est pas exportateur ni productif mais çà coûte et ce n'est pas toujours efficace en plus. Il est aussi prévu d'engager pour les prisons alors qu'il vaudrait mieux faire travailler normalement les prisonniers pour qu'ils paient leur peine. Je pense que c'est assez simple de comprendre que l'Europe à beaucoup d'atouts elle est toujours sur le podium mondial si on va de l'avant mais le pire c'est le manque de confiance, le repli et le recul. Le FN veut le pouvoir depuis très longtemps, c'est clair (Marine voudrait-elle faire plaisir à son père en attente depuis plus de 50 ans avant qu'il ne disparaisse disait un psy ?...) et opte pour une option différente mais ce n'est pas la bonne sinon j'applaudirais. La crise est venue des subprimes américaines et l'Europe n'était pas achevée. C'est une très bonne occasion de régler ce qui n'allait pas et de repartir beaucoup plus renforcés dans quelques années et non pas chacun isolés avec des pouvoirs trops différents. D'ailleurs la plupart des autres pays du monde passent des accords communs, zone Amérique latine/Etats-Unis, Canada, Afrique, Asie et le FN choisit la voie contraire uniquement pour prendre le pouvoir, c'est absurde. S'il étaient élus, ce qui est mathématiquement impossible au 2e tour actuellement, on descendrait très bas malheureusement c'est une évidence. Le chiffrage détaillé du programme fait office d'écran de fumée pour cahcher de grosses lacunes, il ne serait pas satisfaisant. Je fais de la recherche en économie, les exemples points par points ne manquent pas pour démontrer que ce n'est pas le programme qu'il faut et c'est désolant de voir que l'on ballade les gens encore sur des attentes irréalistes alors que l'on a tous les élements de pointe pour traiter les problèmes actuels mais il faut que les politiques et les intérêts partisans en Europe (il y a plusieurs pouvoirs différents) s'accordent et çà n'a rien d'impossible dans une situation pareille sauf si la France prend la voie le Pen un peu comme la Hongrie improvise de son côté alors qu'elle n'en a pas les moyens. Bonne journée.
Réponse de le 15/01/2012 à 13:47 :
A ces longues proses pour ecrire dans le vide.
La France depuis 30 ans vit au-dessus de ces moyens.
maintenant c'est l'heurs des comptes,et comme tous les surendettés de la terre,il va falloir travailler avec beaucoup d'intelligence?
Mais est-ce possible avec ces Elus en poste depuis des décennies ,et qui nous ont fait le Défaut!!!!
Comme en 68,sortez les sortants,une nouvelle vague s'impose,la jeunesse doit se prendre en main,sinon rien de bien concret,a part les discours stupides des décideurs actuels.
Réponse de le 15/01/2012 à 13:53 :
Pour ma part, je ne fais pas de recherche, je fais tourner une (petite) société au jour le jour, et je peux voir concrètement, dans la plus parfaite réalité, également parmi les clients et les fournisseurs, les dégâts de 30 ans de laxisme et de dérives. J'ai donc choisi, une fois pour toutes, d'abondonner toute envie de céder au dogme, de quelque source il provienne.
Un conseil, restez synthétique et vous serez plus lisible.
Voyez aussi le mot de schlagen25 qui remet quelques pendules à l'heure.
Bonne journée à vous aussi.
a écrit le 14/01/2012 à 23:31 :
L'article ne mentionne pas les bénéfices de la taxation aux douanes sur la reprise de l'emploi automatiquement due à l'obligation des entreprises de relocaliser en France certaines productions sous peine de ne plus être compétitives si elles viennent de Chine dans les conditions du FN. C'est du protectionnisme, base de la base de la science économique. Cela a très bien marché avant la mise en place de toute cette globalisation des échanges qui va mener la planète à la perte vu les gaspillages que cela engendre. Marine Le Pen offre le seul programme cohérent et chiffré de la scène politique. La sortie de l'Euro est une obligation pour ne plus être victime des agences de notation car ceux qui critiquent cette mesure devraient lire de quoi traite la fameuse loi de 1973, reprise par le traité de Lisbonne et de Maastricht, afin de comprendre la vraie problématique de l'endettement de la France (40 milliards d'intérêts aux banques par an et on n'aurai aucune dette si cette loi n'avait pas existé!).
Réponse de le 15/01/2012 à 6:48 :
Vous devriez relire l'analyse de la crise de 1929 vous verriez que c'est au contraire le protectionnisme qui a emblallé la crise et a conduit au désastre. Des baisses de prix ne fonctionnent durablement à l'export qu'avec toute une série de mesures internes et la France n'est en pratique qu'une région de l'Europe dont elle dépend étroitement commercialement, elle a des salaires élevés et n'a plus guère de tissu industriel ni de Pme exportatrices incontournables au plan mondial. Quand à l'aspect bancaire, vous auriez dû citer le financement des Etats par la BCE à taux faible et comprendre pourquoi çà n'a pas été fait jusqu'à présent au dela d'une clause de Traité. Le programme le Pen est électoraliste et sert plus les le Pen que les français çà ne fait aucun doute. L'enthousiasme c'est bien, mais le réalisme, l'honnêteté et l'objectivité c'est mieux.
a écrit le 14/01/2012 à 22:25 :
Si l'on veut changer le système ump et ps il est nettement préférable de voter Bayrou, il n'est pas milliardaire comme les le Pen et n'a pas obtenu d'héritage plus que douteux comme ces derniers avec leur château de Saint Cloud. Il est plus visionnaire, réaliste et son projet meilleur qu'un clan le Pen qui cherche à diriger à son profit depuis plus de 50 ans et qui, prêt à tout, a fait des analyses volontairement faussées pour cela tout au long de son histoire, surfant sur les craintes et l'espoir des gens, créant la zizanie entres les uns et les autres, ainsi le Pen était pour l'Algérie française prêt à plastiquer De Gaulle avec l'OAS et ensuite contre l'immigation, quelle cohérence ! Les extrêmes n'ont jamais donné rien de bon en politique et le parti de Marine le Pen surfe sur les gens touchés par la crise et exploite leur crédulité, c'est lamentable alors que lors d'une sortie de l'euro ce serait évidemment eux les plus touchés ainsi que les petites et moyennes entreprises en France, pas les le Pen. On tente de faire croire que c'est l'Europe la fautive alors que la crise remonte aux subprimes américaines et aux banques. L'Etat a renfloué les banques et se retrouve en difficultée. Il faut plus d'harmonisation européenne et que la BCE prête au Etats à taux réduit et non les banques à taux élevé et pour cela faire une modification des Traité et contrôler les pays qui ne prennent pas toutes les mesures nécessaires comme la Grèce encore actuellement avec les armateurs qui ne paient toujours pas d'impôts. On a connu la gabegie des pays qui avaient chacun leur monnaie avec à leur tête des partis de type dictatoriaux qui s'en mettaient plein les poches comme en prend le chemin le clan le Pen car çà finit toujours ainsi malgré les beaux discours manipulateurs dont ils sont experts. Il est plus simple et cohérent que l'Europe contrôle et que l'Europe soit controlée, donc plus de démocratie et pouvoir des citoyens en Europe. Mais sûrement pas de clan le Pen.
Réponse de le 16/01/2012 à 13:22 :
père de famille: vous avez raison, après les socialistes et la droite, mieux vaut mélanger les deux avec Bayrou. Ce sera plus facile de nous en remettre un bon coup derrière les oreilles en groupant les conneries des deux en un seul parti!!!!HIHIHIHIHIH OUILLE
a écrit le 14/01/2012 à 12:39 :
Merci Marine, merci pour les jeunes ménages, merci pour les personnes âgées qui se retrouvent seules (elles pourront avoir une aide ) et qui des retraites à 600 euros et parfois moins - c'est un vrai scandale ! mais ne faudra-t-il pas bloqué les prix à la consommation (au moins de base ). Car on peut craindre l'augmentation que feront les commerces. ce qui provoque l'inflation.
Réponse de le 14/01/2012 à 18:55 :
Marine veut donner aux français,les élus du gard vont donner 30000? à la tunisie pour leur révolution,au lieu de donner au resto du coeur pour que ça aille aux français qui on en besoin,la france va opérer un petit algérien de quelque mois je crois,mais l'algérie doit de l'argent à la france pour justement des soins prodigué en france,les algériens de france se sont acharné sur la france par leur radio maghreb,en insistant que la france devait soigné se petit algérien,et la france s'écrase,il faut que ça change en france sinon les étrangers ayany des papiers français dicteront leur loi et façon de penser en france.
a écrit le 14/01/2012 à 11:27 :
FN n'est plus FN, Marine est depuis longtemps a été privatisé par le Papa de l'UMP et de PS, il n'y a pas d'opposition politique en France!!!
a écrit le 14/01/2012 à 9:52 :
Le FN a déjà perdu les élections à cause de sa volonté de sortir de l'euro. Qui est volontaire pour payer le litre de gasoil plus de 10 francs, le plein de 30 litres à 300 francs, pour un SMIC bloqué à 1000 francs ?
Réponse de le 14/01/2012 à 10:47 :
un smic a 1000 francs? non euro . !
Réponse de le 14/01/2012 à 13:34 :
A citoyen je rajouterais, de la république française,savait vous que dans le carburant l'état français prend 70% de taxe,marine veut justement baisser la taxe du carburant,pour compenser cette baisse,elle taxera un peu plus les grandes compagnies pétroliere et cela ne ruinera pas ces compagnies,tandis q'un smicard toute ses taxes le ruine,voila la différence entre marine et droite,gauche.
Réponse de le 14/01/2012 à 22:47 :
La majorité du chiffre d'affaires de Total est à l'étranger, les champs de pétrole etc ne sont pas en France ni la plupart des consommateurs, donc là encore une arnaque de plus du clan le Pen qui nous prend pour des demeurés. Total s'installera aux Etats-Unis et quant aux taxes la part de l'Etats est la plus élevée donc taxer plus n'apporterait pas grand chose et Total augmenterait l'essence, c'est donc un mauvais calcul. Tout comme l'Oréal peut transférer son siège à Genève et devenir suisse. Une élection des le Pen coûterait ainsi très cher et n'apporterait que des problèmes supplémentaires, Marine le Pen n'est pas la meilleure candidate et certainement pas mieux que l'ump ou le ps c'est évident.
Réponse de le 15/01/2012 à 18:45 :
@hades : n'est -ce pas Marine qui veut convertir l'euro en franc à 1 pour 1 puis dévaluer en masse ? Dans ce cas, le smic restera bloqué à 1000 ou 1100 euros/francs mais le pétrole importé flambera. Les dévaluations (ou la monétisation des dettes de l'Etat par la banque centrale, c'est la même chose) se font toujours sur le dos des plus pauvres au profit des politiciens qui dirigent l'Etat. @la pluie : vous n'avez pas compris que les taxes sont toujours payées par le consommateur. Remplacer une taxe par une autre laissera le prix inchangé. Marine, elle, l'a parfaitement compris, mais ça ne la gène pas de mentir à ceux qui écoutent ses promesses, tant que ça lui attire le vote des crédules.
a écrit le 14/01/2012 à 9:35 :
Dans C'dans l'air hier 13 01 2012, Monsieur Roland Cayrol dit " que que les autres (nous, la Tribune, Minute, le Canard, le Pogrès, enfin la population ) à propos de la perte du AAA, donc les "autres auraient dû dire au Président ce qui convenait le mieux en politique " comme faux-jeton on a pas trouvé mieux ! Le journaliste-présentateur buvait du petit lait.
a écrit le 14/01/2012 à 9:05 :
Entre le choix de l'homme de la défaite sur tous les fronts qu'incarne Nicolas Sarkozy et un homme irresponsable comme François Hollande qui veut toujours plus de fonctionnaires, toujours plus de régularisations d'immigrés clandestins,et toujours plus de nucléaire pour fournir de l'électricité à ces millions clandestins, le choix est vite fait, il s'appelle Marine.
Réponse de le 14/01/2012 à 22:57 :
Non le meilleur choix c'est Bayrou. Le projet de Marine dont une partie est développés dans l'article ci-dessous coûte très cher, il est improductif, pas assez exportateur, purement clientéliste et n'est pas adapté à la période actuelle. Lorsque le FN a géré des villes il s'est planté, a détourné de l'argent et n'a pas été réelu, çà donne un aperçu de leurs capacités, de même le FN a été au bord de la faillite longtemps (pas les le Pen bien sûr qui roulent pour eux) , pourtant ils auraient dû être exemplaires. Cà fait plus de 50 ans qu'ils cherchent à prendre le pouvoir avec des arguments bien souvent les plus inexacts qui soient par rapport à la réalité, çà en dit long et ils seraient assurément pires que l'ump ou le ps.
Réponse de le 15/01/2012 à 10:50 :
Vos positions seront trés vite démolies par les Agences de Notation,qui seules sont capables de distinguer le solvable de l'irresponsable.
Comment rembourser des dettes et encore des dettes quand on ne sait pas produire en suffisance???
Faut pas rêver le prochain Président sera celui des agences.
Donc celui qui sera lucide,qui aura un staff capable,et une envie de nous faire rester dans le peloton de tête.
Le reste est un défouloir sans intêret.
a écrit le 14/01/2012 à 8:19 :
Combien l'Europe nous coûtent elle ? Marine sans hésiter .
Réponse de le 14/01/2012 à 22:57 :
Non Bayrou est bien mieux
a écrit le 13/01/2012 à 18:59 :
Marine le Pen ne peut pas passer le second tour, la répartition politique fondamentale est pratiquement la même en France depuis que l'on vote et même auparavant dans la société, même si les noms des partis ont changé etc. Elle a un positionnement trop extrême droite. L'analyse des différents électorats est très parlante et reste étonnament fixe dans le temps malgré des variantes de partis et de proportions. L'électorat variable qui s'est accru n'est pas en mesure de faire changer cela. Etonnament d'ailleurs elle s'appuie sur un électorat essentiellement ouvrier et de personnes âgées qui seront les 2 profils parmi les plus touchés si une sortie de l'euro entraînant automatiquement dévaluation donc inflation était mise en place car aucun transfert d'emplois ou de fonds etc pour les petites et moyennes entreprises nationales aux premières loges ne sont véritablement envisageables comme pour les grands groupes et les gens fortunés. Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. C'est répugnant de voir et de lire que les attentes de gens qui souvent n'ont pas toujours le temps d'approfondir et d'analyser sont exploitées de la sorte. Les statisticiens politiques et beaucoup de politiques entre autres le savent mais quelle perte de temps pour les autres. Depuis 45 on gagnerait plus souvent au loto.
Réponse de le 13/01/2012 à 22:31 :
vos propos sont entierement FAUX il n'y a pas que la classe ouvriere , renseignez-vous donc avt d'ecrire .....pfffff
Réponse de le 14/01/2012 à 8:16 :
@éléonor : sauf le début, la fin et le milieu
a écrit le 13/01/2012 à 17:35 :
j'ai vu Mélanchon, un chic type très instruit, licence en lettres, beaux parleur, parfait politicien s'adaptant a toutes situations!!!! GRAND REVEUR ET IRREALISTE: comment Jean Luc va-t-il faire pour trouver les dirigents (donc PATRONS)de toutes les entreprises d'état qu'il veut mettre en route? Avec les dirigents syndicaux? Compliqué!!Avec les patrons actuels? Encore plus compliqué!!!!UN BEAU REVEUR!!!!!!
a écrit le 13/01/2012 à 15:25 :
juste quelques questions =
> pourquoi la dette faramineuse des USA n'inquiète personne ?
> en quoi l'inflation a-t-elle appauvrit les français dans les années 70 et début 80 ?
> pourquoi les logements en France coûtent ils aujourd'hui en constant 2 fois plus qu'il y a 12 ans ? qui a profité de cette hausse ?
> pourquoi toutes les agences de notation sont elles anglo-saxones ?
et pire, pourquoi en entend on parler tant depuis quelques mois, et pas du tout ou si peu avant ?
celui ou celle qui aura réponse à toutes ces questions, outre mon estime, aura gagné le droit d'indiquer pour qui il va voter....
Réponse de le 13/01/2012 à 15:41 :
parce que les usa ne sont pas en europe
parce que l'inflation de 15% dans ces annees etait suivie d'agmentantion de salires de 18%/an
logements plus chers parce qu'un vrai marché speculatifs s'est créée..
les agences sont anglo saxones, parce que nous, sommes de bons a rien et qui n'avons pas vu l'utilité d'en créer d'europeennes.
je vote pour marine . !
Réponse de le 13/01/2012 à 15:52 :
Pour faire simple :
- la dette crée de la richesse
- l'inflation rogne la richesse des riches et augmente le comfort des moins riches
- les agences sont une main armée économique des USA
Je peux faire plus long, mais je risque de lasser.
Et pour le vote : no vote because i'm free
Réponse de le 13/01/2012 à 15:58 :
parce que les usa ne sont pas en europe ? c'est un peu court, jeune homme.....
quant à voter Marine, certes logique avec le pseudo hades, mais sinon je n'ai pas noté dans son programme la volonté de créer une agence de notation, ni de mettre la fin à aucune spéculation.... alors pourquoi elle ?
Réponse de le 13/01/2012 à 16:15 :
bien essayé, mais il vous manque l'aspect immobilier ! la liberté est donc de laisser les autres choisir ? intéressant...
Réponse de le 13/01/2012 à 16:15 :
elle veut pas en faire ? et? les autres ? et meme s'ils en font une, quel sera son poid et sa credibilité au niveau international ? car il faut etre lucide, la France a bel et bien perdue son poid economique et influence politique au niveau mondial. . .
Réponse de le 13/01/2012 à 16:17 :
de plus, on s'affole de notre crise, et de notre dette.... pensez vous sincerement que les us s'inquietent de notre sort ? ? ?
parle t on de 'impact en asie ? non !
voila on parle de l'europe car nous sommes en europe . !
vous n'etes pas d'accord ? ? ?
Réponse de le 13/01/2012 à 16:18 :
a gc...main armée des us ... c'est bien pour ca que les us, ont ete degradés .... par leur main armée.? ... bizarre comme reflexion.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:55 :
@quezas. Si, la dette US inquiète mais ils ont de la marge (monnaie internationale + impôts si nécessaire). Si, l'inflation a fortement appauvri les Français : début 80, il y avait déjà entre 2 et 3 millions de chômeurs contre 200k 10 ans avant. Logements : il y 12 ans, on partait de bas (on sortait de la crise immo des années 90). Par ailleurs, rarement l'Etat n'a perturbé autant un marché avec ses subventions, ses aides sociales, ses HLM inutiles, ses lois débiles qui punissent les propriétaires. D'où la pénurie actuelle. Qui en profite ? Ceux qui sont logés gratuitement par l'Etat. Agences de notation : une des trois majeures est française. Pourquoi en parle-t-on ? Parce que l'argent des autres finit toujours par manquer aux socialistes. Pour qui voter ? Certainement pas pour un collectiviste, mou ou violent, nationaliste ou internationaliste, de droite ou de gauche. Quoi qu'il en soit, nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:56 :
je ferai comme hades... les autres non plus n'ont pas de solution à la crise et je souhaite surtout les sanctionner pour mensonges avérés et ehontés et foutage de gueule envers l epeuple français, attributions de richesses en détournant l'argent des français. personne n'est dupe que marine ne sauvera pas la france, elle fait trop parti du système politique actuel mais au moins, à défaut de pouvoir envoyer en prison ces mafieux de l'etat par voie légale, je préfère les faire virer. C'est déjà ça et la marine, elle meritera le même traitement si elle se goinffre davantage sur notre dos. les français veulent pas de sang chez eux mais ça va finir par arriver si on laisse tout se monde au chômage ou mal payé.
Réponse de le 14/01/2012 à 8:19 :
si marine passe, je pense qu'elle fera quelque chose, car si elle joue le meme jeu que sarkosy, là le fn, ne gagnera plus jamais ... alors pour une re election du candidat fn, ils feront bouger les choses (peut etre pas forcement en bien, mais ca bougera... ) ils attendent ca depuis trop longtemps...
Réponse de le 14/01/2012 à 23:04 :
Le FN a déjà géré quelques villes et ils ont mal géré, même pioché dans la caisse. Alors pourquoi seraient-ils géniaux. Arrêtez de faire croire aux miracles. Il faut de la démocratie et des citoyens responsables ayant et se servant de leurs droits, en particulier sur le contrôle de l'Europe mais pas une multitude de partis extrêmistes populistes en Europe qui finissent pas mettre la gabegie voire la guerre, s'accrocher au pouvoir et piocher dans la caisse comme feront les le Pen et comme d'autres ont fait. Stop aux mirroirs aux alouettes.
a écrit le 13/01/2012 à 15:23 :
Soyons sérieux : la crise n'existe pas et la dette est une aubaine pour l'investissement lorsqu'elle impulsée par l'état et non par la "main invisible du marché" qui tire profit de ces pseudo crises. Nous sommes en plein psycho drame économique. C'est consternant et pitoyables. Le programme de MLP est irresponsable, les autres pas mieux. Alors que faire : se désinteresser de la politique, laissons cela au gogos et à leur croyance au droit de vote et soyons pragmatique en adaptant notre comportement aux meilleures opportunités.
Réponse de le 13/01/2012 à 15:41 :
vous avez raison, soyson cyniques mais cependant légers....
des mauvaises actions sur la conscience ?
vendez !
Réponse de le 13/01/2012 à 15:43 :
il est vrai que c'estune crise virtuelle qui favorisent les grnds investissements et les grands patrons, qui de la , peuvent seriner toutes leeurs maases salariales...travaillant dans uen banque, je peux vous dire, que leurs CA et chiffre d'affaires, n'ont jamais ete aussi elevés... des records meme pendant la crise ..
Réponse de le 13/01/2012 à 16:55 :
CA et Benefices je voulais dire.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:58 :
j'aimerai bien pouvoir etre sereine et cynique mais j'arrive pas à saisir les opportunités du marchés et me fait flouer sur tous les front, livret a, actions, pee, assurance vie, loyers, cout du quotidien et salaire stagnant.. révoltant pour qq qui contribue à une consommation réfléchie et ne vit pas aux crochets des autres.
a écrit le 13/01/2012 à 14:24 :
Un modèle ? la HONGRIE !
a écrit le 13/01/2012 à 13:35 :
Je suppose que ds ce pg ( non-sens du terme) on reviendrait aux industries de substitution aux importations, bref ce que les PVD ont fait en 1ère étape de leur remontée des filières. Grotesque!
a écrit le 13/01/2012 à 13:19 :
Les politiques actuels ne sont pas des gérants.Ils ne pensent qu'a leurs images et soignent leur EGO.Il nous manque une forte personnalité honnête et pragmatique,arrèter les déficits et créer de l'emploi,pas facile.
a écrit le 13/01/2012 à 13:02 :
Je préfère payer plus d'impôt pour la sécurité plutôt que de me refaire cambrioler pour la troisième fois en 2 ans. Il est grand temps d'agir avant que les honnètes gens ne le fassent eux-même.
a écrit le 13/01/2012 à 12:46 :
Mareva,la propagande d'éva joly elle-elle est brillante,je vous vois bien chez les écolos vert,je ne sais pas pourquoi une intuition.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:26 :
Puisque vous tenez à savoir je pense qu'en écologie, Marine le Pen comme Eva Joly ont un maximum de cours à prendre !
Réponse de le 13/01/2012 à 15:52 :
la différence c'est que l'écologie pour la éva c'est son fond de commerce,quoi que maintenant elle a inventé un nouveau truc,un jour férié pour les musulmans et un autre pour les juifs,elle a oublié les indiens,les siks et je ne sais trop quoi encore,faut la suivre dans ses débileries à la éva,comme dit marine quelle dise ce quelle aime en france sa ira plus vite,elle est éffrayante la éva.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:12 :
en meme temps marine ne se targue pas de s'y connaitre en ecologie.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:13 :
eva... elle est trop marrante ...ca manquait l'humour dans le paysage politique. ! ! !
au moins ca detend l'atmosphere ! ! !!
Réponse de le 13/01/2012 à 16:15 :
Le plus simple : que chaque jour soit un jour férié et laissons travailler les patrons
Réponse de le 14/01/2012 à 8:28 :
ca c'est une bonne proposition !! mdr
a écrit le 13/01/2012 à 12:38 :
Mareva vous m'avez l'air bien mignonne mais vous me faites penser à cécile duflot la névrosé dés quelle affronte marine le pen,mais rassurez moi vous n'étes pas comme ça.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:25 :
Non je suis blonde et préfère Bayrou puisque vous m'obligez à le dire !
Réponse de le 13/01/2012 à 14:48 :
plutôt BAYEROU aussi
Réponse de le 15/01/2012 à 18:22 :
@Mareva: Blonde ? Ceci explique cela.
a écrit le 13/01/2012 à 12:01 :
Ils vivent heureux au camping, un choix menacé par la loi

Dominique et Emilie ont choisi de vivre dans un mobile home de 38 m², préférant louer leur maison. Mais les campeurs à l'année sont la cible des députés.Voila à quoi passe leur temps les députés français à pourrir la vie des français,quand on passe dans certaine région le long des autoroutes on voit des bidonvilles de caravanne squataient des térrains illégalement,mais la bizarrement aucun maire aucun député ne leur dit quoi que se soit,alors voyez vous,beaucoup de français on en marre de ça,les français sont chassé de leur terre qu'il paye et cela devient de plus en plus inssuportable


Réponse de le 13/01/2012 à 14:28 :
C'est lourd et démago çà ! Bientôt vous allez offrir un paquet de cacahuètes à ceux qui votent Marine !
Réponse de le 13/01/2012 à 15:09 :
Qui est ce guignol qui reprend mon pénom,et qui chante faux.
Réponse de le 13/01/2012 à 15:14 :
Au guignol qui copie mon prénom,c'est du lourd ça,la vérité n'est pas bonne à dire pour l'ump ou le ps, ou l'umps,mais pour marine aucun probléme pour dire la vérité sur ce que l'on veut cacher sans jamais en parler,mais il est vrai que les umps du moment que cela ne les touche pas personnelement ils s'en foutent.
Réponse de le 13/01/2012 à 18:16 :
face aux problèmes actuels, conséquences et période difficile pour plusieurs pays et zones du monde dont l'Europe et la France et les particuliers, vous ne pensez pas qu'évoquer le sujet de quelques mobil-homes et caravanes est un peu déplacé par rapports à plusieurs dizaines de millions de chômeurs en Europe par exemple. Au FN vous vous fichiez de la Lybie mais vous roulez au pétrole lybien, vous vous chauffez au gaz algérien et vous éclairez au nucléaire nigérian et vous êtes très pro-nucléaires, quelle cohérence. Quand on a besoin des autres on est tout sourire et quand on n'en on n'a pas besoin on les jette. Les surfaces agricoles en France sont désormais insuffisantes, on exploite en Roumanie de plus en plus de terres agricoles très riches. Vous renvoyez quelques Roms ils vous renvoient nos agriculteurs expartriés et ne nous exportent plus les produits agricoles manquants, vous fabriquerez vos moteurs Renault à 7 fois en dessous du prix français en France, cà va commencer fort les relations internationales et les ouvriers qui votent majoritairement Le Pen comme ils ont voté Sarkozy vont être heureux surtout après dévaluation et inflation d'être aux premières loges à la proue du Titanic piloté par Marine pour le grand plongeon pendant que les autres regarderons de Suisse et viendront vous racheter à bas prix et vous logerons dans lesdites caravanes !
a écrit le 13/01/2012 à 11:48 :
Tout le monde voit ou l'euro et l'europe ainsi que l'ump et le ps pluriel nous as amené ou ramené,mais les deux tiers des français continue de nier,à croire que deux tiers de la population française est à l'aise,avec des salaires conséquent.
Réponse de le 13/01/2012 à 12:07 :
Comme disait J-F Coppé, partisan du cumuls de mandats lors d'une réunion en famille UMP, si on se contente de 5000 euros par mois, il n'y aura bientôt plus que des minables autour de cette table !
Réponse de le 13/01/2012 à 12:20 :
C'est que 2/3 des français sont intelligents et savent bien que ce n'est ni lEurope ni l'euro qui nous ont amené là car sinon les Etats-Unis et le Japon n'en seraient pas dans une situation sur biens des aspects plus critique encore. Ils savent aussi que la propagande de Marine Le Pen et du FN n'est pas plus brillante que celle de l'Ump ou du PS surtout en période électorale.
Réponse de le 13/01/2012 à 12:57 :
@Mareva : OUI c'est exact, c'est la faute à pas de chance .... en attendant les ventes de Rollex ont explosé.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:20 :
Qui a voté Sarko en 2007 en dehors de l'électorat traditionnel de l'Ump, regardez les statistiques de votes, tout le problème est là. Il y a osmose entre l'Ump et le FN et c'est le FN qui le dit et l'Ump qui en joue. Ouvrez les yeux, Marine le Pen peut être éventuellement au 1er tour mais elle ne sera jamais au second, elle ne s'en cache pas. Une part (un socle) de l'électorat à droite comme à gauche ne votera jamais pour elle. Mauvaise pioche pour changer du système Umps. Désolée mais je partage l'opinion des partisans de Bayrou qui me semblait déjà le meilleur choix en 2007 et qui est le rare à pouvoir casser ce cycle continuel droite gauche étant donné que les autres ce ne sont pas des tendances qui peuvent faire une ample unanimité finale.
Réponse de le 14/01/2012 à 9:13 :
Mareva, il faut être objective -non, quelques FN et de gauche, se sont fait avoir par Sarkosy qui avait tout promis, il avait piqué dans tous les programmes y compris surtout du FN. Notamment sur l'immigration JM Lepen disait que la terre de France se gagne qu'il ne suffit pas d'arriver , " mais de travailler et d'aimer la France " Vous voyez ce que Sarkosy a fait + les dettes que vos petits-enfants payeront si Marine n'était pas élue.
Réponse de le 15/01/2012 à 7:06 :
Marine ne sera pas élue soyez réaliste c'est mathématiquement impossible elle est trop à l'extrême droite depuis toujours. Les électorats ne se mélangent pas comme çà, son seul espoir possible est d'être au 1er tour mais elle n'ira pas au dela et les le Pen le savent et l'ont déjà dit. Souvenez-vous de cela et ne soyez pas naïve.
a écrit le 13/01/2012 à 11:10 :
La France semble être devenue le terreau naturel de l'extrème droite à voir le pourcentage de "bons français" prêts à voter pour LEPEN Fille... je trouve cela inquétant de voir qu'une incompétente comme Mme Lepen puisse être la salvatrice d'une France en mal de croissance. Que propose t-elle? Ruiner la France avec un retour au franc et une renationnalisation de la BDF? recours massif à l'inflation, donc hausse des prix et apauvrissement de la population? Mettre fin à l'UE en dénonçant tous les traités européens? rétablissemnt des frontières externes dela France? taxer les importations ( je précise qu'elle oublie de signaler que les autres feront la même chose avec les produits français!)...ah, c'est sûr avec un nouveau franc lepen le coût du travail made in France va baisser....il faudra combien de ces nouveaux francs pour acheter un dollar? 100, 200? les français paieront la baguette 80 francs plus vite qu'il ne faut pour le dire.....mon Dieu, et dire que presque 20 % des citoyens de ce pays croient en ce programme? J'ai honte d'être français!
Réponse de le 13/01/2012 à 11:49 :
BRAVO ;;;exact le programme lepen est irréaliste et completement à coté de la plaque...SI VOUS VOULEZ DU CHANGEMENT AUTRE QUE L UMP OU LE PS IL NE RESTE QUE MELENCHON j'espere que beaucoup de personnes l'on vu le 12 sur france 2 ....Il a été très convaincant ..... cqfd
Réponse de le 13/01/2012 à 11:50 :
eurofédéral, avec tout le respect que je vous dois, je vous informe que la France est déjà ruinée et qu'elle va bientôt être placée sous tutelle. Il y a un compteur de la dette française disponible sur le web et j'avoue que le défilement des millions d'euros de dette supplémentaire sont impressionnants. L'euro est bien bas en ce moment et les importations vous le savez vont renchérir. L'inflation commence d'ailleurs déjà à gronder et ce n'est qu'un début. Il est probable que Marine n'ait pas à sortir la France de l'euro, car elle risque fort d'en être éjectée comme un fruit mûr qui tombe de l'arbre. Ouvrez les yeux ou ne faites pas semblant de ne rien voir !
Réponse de le 13/01/2012 à 12:00 :
Croyez-vous réellement que les concurrents de Mme LEPEN soient plus compétents qu'elle ? Sans rire ?
Réponse de le 13/01/2012 à 12:02 :
Non Bayrou c'est mieux !! ;o))
Réponse de le 13/01/2012 à 12:09 :
a De Trebor 56: j'ai vu Mélanchon, un chic type très instruit, licence en lettres, beaux parleur, parfait politicien s'adaptant a toutes situations!!!!
GRAND REVEUR ET IRREALISTE: comment Jean Luc va-t-il faire pour trouver les dirigents (donc PATRONS)de toutes les entreprises d'état qu'il veut mettre en route? Avec les dirigents syndicaux? Compliqué!!Avec les patrons actuels? Encore plus compliqué!!!!UN BEAU REVEUR!!!!!!
Réponse de le 13/01/2012 à 12:26 :
@ Eiffeil : la baisse de l'euro n'est pas fortuite et est un facteur actuellement nettement plus favorable que la très relative reprise d'inflation. Sauf qu'il faut plusieurs mois pour constater l'impact de cette baisse sur la zone euro et au delà l'Europe.
@ Vinnie sans rire çà ne devrait pas être difficile !
Réponse de le 13/01/2012 à 22:04 :
Pierre, le beau rêveur " ne veut pas que ses supporter votent pour les socialistes au deuxième, de plus il laisse très peu la parole à l'interlocuteur qui est en face de lui en l'occurrence François Lenglet. Il connaît la musique pour se faire valoir, parfois il est amusant.
a écrit le 13/01/2012 à 11:00 :
Le FN est le seul parti à proposer un programme ECONOMIQUE qui permettra de redresser REELLEMENT la France: les autres partis mènent le pays à la faillite inéluctable. C'est la grande force de Marine Le Pen d'avoir investi un terrain qui n'était traditionnellement pas le fort de ce parti. Ce parti incarne maintenant une droite des valeurs et une gauche du travail avec un solide programme éco...
Réponse de le 13/01/2012 à 11:47 :
Quel parti a favorisé le vote de ladite "umps" depuis 30 ans ??? Les votants du FN sont majoritairement ouvriers et retraités. Les mêmes qui avaient voté Sarkozy en 2007 et qui estiment maintenant s'être trompés. Vont-ils se tromper chaque fois et avoir une vision au 1er degré là où il faudrait approfondir les sujets et vérifier ce qu'on leur avance ? M. Le Pen fait croire que l'Europe et l'euro sont la source de tous les maux. Pourquoi les Etats-Unis et le Japon qui ne font pas partie de l'Europe et ont leur propre banque centrale et monnaie sont-ils encore plus endettés que nous alors même que le Japon en particulier est dans une zone économique (Asie) très dynamique ?
Réponse de le 13/01/2012 à 12:54 :
Il faut juste se débarasser de la mafia qui vit au crochet du pays et qui veut le faire crever. Notre dernière chance en 2012 car bientôt, cette même mafia va nous entrainer dans des guerres sans fin...
Réponse de le 13/01/2012 à 14:05 :
Je suis d'accord sauf que Bayrou me semble un choix plus adapté, réaliste, approprié que le clan le Pen, chacun ses convictions !
a écrit le 13/01/2012 à 10:41 :
Combien nous a couté la gouvernance de l'UMPS depuis 30 ans ?
Réponse de le 13/01/2012 à 11:24 :
C'est surtout à nos enfants que cela devrait couter très cher ! Le drame de la démocratie, c'est qu'en soignant généreusement - a crédit sur les générations futures - une clientèle suffisante on peut ainsi etre élu. Soyez rassurés, les prochains vont adopter la meme stratégie, seule moyen d'obtenir le trone et ensuite gratifier tous ses petits copains...
a écrit le 13/01/2012 à 10:39 :
Si cela est tellement couteux, pourquoi n'obtient-elle pas les 500 signatures ? Pourquoi fait-elle aussi peur à l'UMPS ? Pourquoi ressortir les vieilles affaires du père à chaque débat avec elle ?
a écrit le 13/01/2012 à 10:38 :
tous ces commentaires sont inutiles,car,pour être sur la liste le FN doit avoir 500 signatures,qui si elles sont validées,se rapporteront à des petits élus ,qui en macroéconomie ne sont pas au niveau;
Est-ce avec cette population d'utopistes que nous devons repenser la FRANCE?Restons sérieux ,!!!!
Réponse de le 13/01/2012 à 22:11 :
Constat, pour constater il vous faut ouvrir les yeux et compter les milliards que nous devons rembourser et nos futurs arrières-petits-enfants pour le gloriol de ce président qui a ruiné la France - il se sera bien amusé à nos dépens! Constatez.
a écrit le 13/01/2012 à 10:35 :
Moi je suis hostile à Marine LEPEN, ma jeune épouse Marocaine de 24 ans risque d'être expulsée et à 58 ans c'est difficile de refaire ma vie avec une Française.
Réponse de le 13/01/2012 à 11:36 :
Cavaliere,c'est un gag vous m'avez bien fait rire.
a écrit le 13/01/2012 à 9:22 :
Augmenter massivement les allocations familiales conduirait à une paupérisation grandissante, il faut au contraire les diminuer drastiquement, idem pour le revenu parental. La politique est devenu un marché de matières premières comme un autre, chacun promet de distribuer de l'argent qu'il n'a pas afin de gagner des voix et donc le pouvoir pour ne rien en faire ensuite. C'est consternant.
a écrit le 13/01/2012 à 9:10 :
Toujours rien pour diminuer l'obésité de nos structures étatiques et autres collectivités locales et territoriales... Au contraire, on en rajoute encore !
Réponse de le 13/01/2012 à 10:02 :
Réponse à Ben voilà.
Vous aurez un tract dans votre boite aux lettres.
a écrit le 13/01/2012 à 8:32 :
Combien nous a coûté la gestion de la France par ce gouvernement d?incompétents depuis 5 ans ?
Réponse de le 13/01/2012 à 9:20 :
Moins que ce que couteraît le programme Le Pen avec sortie de l'euro, dévaluations et inflations qui s'en suivraient dans une France désindustrialisée qui perd des parts à l'export pas pour des problèmes uniquement de valeur de monnaie, loin s'en faut. Et pourtant je ne vote pas Sarko, ni Le Pen, ni Hollande !
a écrit le 13/01/2012 à 8:28 :
L'inquiétude provient du fait que les candidats "normalisés" ont le désavantage de ne pouvoir faire de programme structuré car celui-ci dépend du "bon vouloir" de Bruxelles dans les grandes lignes. Ils sont en fait les dignes représentants de l'U.E. en France et ne peuvent s'en écarter. Donc, aucune dépense n'est annoncé, mais le déficit se creusera sans que personne ne s'y oppose car le dogme Européen et sa monnaie est prioritaire.
Réponse de le 13/01/2012 à 9:54 :
Totalement faux. Ce n'est pas Bruxelles qui fixe le budget français ni gère la France et ce n'est pas non plus Bruxelles qui a géré la Grèce. C'est Bruxelles qui par contre aurait dû contrôler la dérive de la Grèce (et qui peut dégraisser, certes). Vous confondez Bruxelles et l'indépendance de la BCE votée dans un traité majoritairement accepté. C'est avec ce genre d'inversions que certains politiques chargent l'Europe pour mieux cacher leurs incompétences. C'est un classique chez les Le Pen mais si l'on peut faire des reproches à l'Europe c'est un minimum de rester exact et objectif. Les multiples dévaluations "dites compétitives" avant l'euro et qui amenaient inflation à 2 chiffres et chômage dans un contexte plus facile qu'aujourd'hui étaient donc t-elles mieux. De plus qui sont les partis qui ont fait élire les Mitterand, Chirac, Sarkozy, sous la présidence desquels le déficit s'est creusé dans l'ordre croissant en particulier sous le dernier cité hors crise et qui sont les français qui vont désormais voter Le Pen et qui s'étaient laissés séduire par les discours que Sarkozy leur adaptait pour capter leurs voix traditionnellement lepénistes et qui se sont laissés séduire sans rien voir par le chant des sirènes et qui à présent vont plonger et couler dans l'océan Marine avec le même aveuglement ? Dans les statistiques, ceux qui votent le Pen, désolé de le dire ne sont pas ceux qui par leurs jobs, entreprises, à l'export, en innovation etc favorisent le plus la situation de la France et ce sont ceux là qui prétendraient avoir la solution.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:50 :
C'est vrai que Bruxelles travaille a la hache alors que chacun des pays qui la composent, travaille au ciseau a bois pour ménager l'oeuvre que les peuples ne désire toujours pas!
Réponse de le 13/01/2012 à 12:34 :
Bravo pour l'image mais objectivement regardez en Grèce, ils se battent de nouveau au niveau politique (et non européen) et n'appliquent pas loin s'en faut le plan de sauvetage, les armateurs et l'église ne payant toujours pas d'impôts par exemple. Et hors zone la Hongrie dérive alors accuser toujours l'Europe, faut pas exagérer, les problèmes viennent bien surtout en interne comme l'a entre autres analysé justement Bayrou.
Réponse de le 14/01/2012 à 11:37 :
Octave, vous accusez Lepen, les lepeniste ??? mais ils n'ont jamais été au pouvoir ! vous qui sans doute avez voté ailleurs vous vous êtes trompés. Ils vous ont trompés regardez où on en est. Je suis lepeniste ( si je puis dire ) depuis la fin lamentable de Mitterand.
Réponse de le 14/01/2012 à 11:45 :
octave, Bayrou dit "que les problèmes viennent en interne " il enfonce les portes ouvertes, voilà quatre ans que tous les journaux parlent des problèmes et des remèdes a y apporter il est comme Roland Cayrol. Bayrou donnera ses voix au mieux placé ( contre marocain ) car il n'a aucune conviction politiques.
Réponse de le 14/01/2012 à 13:40 :
odette a répondu octave et non octave à octave (on s'en doute) le 14/01/2012 à 12 h. 37. Sur les Lepen n'ont jamais été au pouvoir -donc la faillite de la France n'est pas de leurs faits. Merci la Tribune.
Réponse de le 15/01/2012 à 7:00 :
Non Odette vous n'êtes pas objective, Bayrou aurait pu avoir un ministère depuis longtemps il est resté indépendant. Par ailleurs jamais les Le Pen n'ont anticipé la crise contrairement à Bayrou depuis 2002. De plus leur programme est excessivement coûteux, lourd, il ne faut pas être très doué en économie pour voir qu'il ne relancera pas la machine mais va nous faire nous effondrer plus encore et va être surtout à la charge des plus pauvres, les Le Pen eux sont milliardaires et veulent le pouvoir. Bayrou n'est sans doute pas parfait mais il a encore une vision juste sur le problème fondamental français et l'a souligné avant les autres candidats qui désormais s'empressent de le copier. Il ne paie peut-être pas de mine sur son tracteur mais c'est fondamentalement un bon, mais les français préfèrent les bonimenteurs ou bonimenteuses.
a écrit le 13/01/2012 à 8:25 :
L'inquiétude provient du fait que les candidats "normalisés" ont le désavantage de ne pouvoir faire de programme structuré car celui-ci dépend du "bon vouloir" de Bruxelles dans les grandes lignes. Il sont en fait les dignes représentants de l'UE en France et ne peuvent s'en écarter. Donc aucune dépense n'est annoncé, mais le déficit se creusera sans que personne ne s'y oppose car le dogme Européen et sa monnaie est prioritaire.
a écrit le 13/01/2012 à 8:02 :
Oui il faut une cure de FN simplement pendant 5 ans seulement et non pas une mise en place d'une autocratie comme en Hongrie, je me marrerai quand les Français ne pourront plus épouser des étrangers et que s'installera une vraie guerre civile entre les banlieues et les campagnes, moi je serai en Suisse avec mon patrimoine de 9 millions d'euros.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:25 :
Excellent ;-)
a écrit le 13/01/2012 à 7:29 :
Vivement que Bayrou la dépasse dans les sondages car ce projet Le Pen est une addition de chiffres et de décisions improductives, non compétitives, ni d'avenir, alors que la France est surendettée et que l'analyse de fond sur la situation économique et des entreprises n'est toujours pas la bonne. Les Le Pen n'avaient rien vu venir en 2002 ni en 2007 contrairement à Bayrou et on peut retrouver aisément la plupart des projets et discours des différents candidats de l'époque, c'est édifiant.
Réponse de le 13/01/2012 à 7:59 :
Marine Le Pen a toujours soutenu depuis l'entrée de l'euro que la gestion de la France était vouée à la faillite. Peut-on être plus clair ?
Réponse de le 13/01/2012 à 8:45 :
Bayrou européiste et mondialiste connu,donc méme politique que ump ou ps pluriel,on connait déja cette politique depuis le temps,et elle est désastreuse pour les ouvriers et autre d'ailleur.
Réponse de le 13/01/2012 à 8:56 :
Un peu facile, les Le Pen soutiennent partiellement cette thèse qu'ils basent sur les aspects essentiellement d'immigrations qui n'ont la plupart du temps rien à voir et ce depuis plus d'une cinquantaine d'années qu'ils cherchent à prendre le pouvoir et non pas sur les bonnes causes. Lors de la campagne de 2007 le désendettement de l'Etat n'a par exemple pas été évoqué par JM Le Pen. Et le projet actuel sur les volets ci-dessus évoqués ne prennent pas la bonne direction et consistent en des créations de postes improductifs non exportateurs mais qui représentent une clientèle électorale. Donc rien de nouveau sur le soleil. C'est encore un parti qui cherche à s'implanter et non une présidente avec une vision d'ensemble.
Réponse de le 13/01/2012 à 9:14 :
Réponse à Mareva.
Oui mais on peut aussi ressortir les discours des acharnés de l'europe qui n'avaient pas vraiment mesurer les failles.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:20 :
@ Objectif : tout à fait exact et l'Europe doit être reprise en main, dégraissée, contrôlée etc, mais ce n'est pas elle qui est à l'origine de l'essentiel des problèmes internes de dettes des différents pays. Le cas de la Grèce étant un exemple flagrant. A l'extérieur le Japon et les Etats-Unis hors Europe confirment.

@ La Pluie : l'idée que l'Europe est à l'origine de pertes d'emplois chez les ouvriers etc n'est pas exacte, ce sont bien souvent des politiques qui ciblent un bouc émissaire pour se faire élire en cachant leurs échecs. C'est la mondialisation, l'émergence de pays organisés avec une main d'oeuvre à faibles coûts etc tels la Chine, l'Inde, Brésil etc sur des pays européens qui vivaient au dessus de leur moyens. L'Europe et l'euro a plutôt pas mal protégé. Si l'on regarde le Japon et les Etats-Unis par exemple et pour faire court si l'on cible Detroit et la dégringolade du marché de l'emploi local on voit que l'Europe n'y est pas pour grand chose et que c'est bien l'émergence d'une forte concurrence à bas coûts qui est le principal responsable puisque l'Europe n'est pas seule touchée parmi les pays développés. Par contre l'Europe ne s'est pas assez structurée, harmonisée, contrôlée alors qu'elle garde un potentiel très élevé sur de nombreux plans (R&D, innovation, niveau général etc). Ce sont les points à corriger sérieusement et rapidement. Mais l'idée de la France sortie de l'euro dévaluant, on a déjà connu, çà ne marche que si on produit, que l'on a à vendre, que l'on a des savoir-faire etc. Et çà on ne l'avait déjà pas trop avant mais c'est pire dans un pays vieillissant. Donc dire on va sortir de l'euro, dévaluer etc c'est pire que de laisser baisser l'euro comme en ce moment dont l'impact favorise l'ensemble zone euro et +.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:00 :
Réponse à Mareva.
Vous allez être manipulé pendant longtemps par l'Allemagne.On peut l'accepter ou le souhaiter mais il faut le savoir et le dire.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:59 :
C'est absurde et une mauvaise connaissance des cultures et relations franco-allemandes - et plus largement avec les pays scandinaves et l'Europe de l'Est - cette idée de manipulation de la part de l'Allemagne. Elle a une histoire dont celle du mark on en a une autre. Ils planifient. On improvise plus. Il ne faut pas cacher des choix dans le développement d'activités de services qui ont été trop marqués par rapport à des choix industriels pertinents et ensuite dire que c'est l'Allemagne qui nous manipule alors qu'elle a affronté la réunification qui nous ouvrait des opportunités et va affronter un problème démographique et que l'on a largement perdu du terrain depuis plusieurs années comparativement sans aucune manipulation particulière de l'Allemagne, juste des choix incomplets. C'est étrange quand on lit ici que c'est la faute de l'Umps, sinon de l'Europe, sinon de l'euro, sinon de l'Allemagne etc. Les français eux ne commettent jamais de faute, ils sont parfaits et vont voter à 19% environ la "brillantissime" Marine pourrait nous dire La Pluie ! Les français ont déjà élu un brillant candidat en 2007 qui proposait aux français de s'endetter plus et pour cà ils ont été servis. Maintenant certains (une bonne part de ceux qui ont voté pour le dit brillant candidat) préconisent de voter pour une dite brillantissime candidate qui préconise une sortie de l'euro dans un contexte de méga déficit et de ralentissement mondial en faisant croire qu'avec un "lepenny" dévalué quand tout le monde fera de même on vendra mieux nos rafales et nos centrales nucléaires alors que le tissu industriel est désormais plein de trous à combler et çà ne se fait pas en quelques années.
a écrit le 13/01/2012 à 7:15 :
Mais quand donc allez vous cesser de relayer les "idées" poisseuses et nauséabondes d'un parti indigne d'un pays qui s'est libéré du joug fasciste....pourquoi aucune ligne, aucun mot dans quelque canard que ce soit , ce matin ,relayant le programme de J-L Melanchon qui a fait hier soir sur France 2 une démonstration magistrale de ses compétences qu'ancun journaliste présent n'a pu meme contester ? pourquoi ? ce n'est pas de la discrimination , ça ?
Réponse de le 13/01/2012 à 9:26 :
Réponse à moonbear.
Moi j'avais aussi entendu parler du joug communiste .Competences?dans un modèle collectiviste peut-être.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:24 :
@ OBJECTIF


Vous (et votre multi "Déjà trop taxés") n'avaient que les mots "collectiviste", "Etat obèse" et autres qualificatifs du même acabit à l'encontre des services publics.

Ne seriez-vous pas un tantinet monomaniaque ?
Réponse de le 13/01/2012 à 10:26 :
on parle moins souvent de le pen que de sarko ou hollande.. pt'être le tour de melanchon viendra.. Quoique j'attends toujours nayrou qui ne semble pas avoir grand chose à dire.. d'un autre côté, plus il se tait, plus il grimpe dans les sondage, édifiant!!
Réponse de le 13/01/2012 à 14:05 :
Réponse à DerRicheter.
Non ,seulement un républicain qui pense être "cocu".
a écrit le 13/01/2012 à 6:54 :
Mis à part les délires monétaires, on a du mal à comprendre ce qui distingue les programmes des nationaux socialistes de celui des socialistes nationaux. Tous promettent invariablement d'augmenter l'obésité de l'Etat-providence. Décidément, de la droite à la gauche, les collectivistes monopolisent la totalité du spectre politique. Nous sommes déjà trop collectivisés.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:22 :
Vous n'avez que trop raison.

D'ailleurs, vos champions AREA, GDF-SUEZ, VEOLIA, SANEF et j'en passe sont de brillants exemples de gestion efficiente et désintéressée des anciennes prérogatives du secteur public.

Well done !
Réponse de le 13/01/2012 à 11:19 :
Allons, allons, revenez à la raison ! Ces prétendus "champions" ne sont que des excroissances oligopolistiques de l'Etat-subprime, dirigées par d'anciens fonctionnaires ou des copains de longue date et couvées douillettement par les hauts-fonctionnaires de l'Etat-providence obèse (marchés réservés, concurrence découragée, tarifs de convenance). Rien à voir avec une véritable privatisation et mise en concurrence indispensables pour que la France retrouve sa prospérité, privatisation qui reste à mener avec vigueur, notamment par le démantèlement de ces "champions". Le FN se propose de remplacer les hauts fonctionnaires par ses propres hauts fonctionnaires, l'oligopole par son propre oligopole, mais ne changera rien à l'obésité de l'Etat. Un socialiste de droite ou de gauche, violent ou pas, nationaliste ou pas, reste quand même un socialiste. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 13/01/2012 à 12:51 :
@ Déjà trop taxés


Effectivement, sur ce point, je ne peux être qu'en accord avec vous :-)

Les énarques pantouflant tranquillement dans des comités Théodule ou au sein des cabinets ministériels, n'attendant que la bonne occasion d'aller pointer dans les CA de grandes boites du CAC ne sont que trop nombreux !
a écrit le 13/01/2012 à 6:36 :
billevesées (le i s'est mal glissé)
a écrit le 13/01/2012 à 6:26 :
c'est à pleurer un tel ramassis de billevisées qui nous plonge dans la réaction la plus idiote.
Réponse de le 13/01/2012 à 6:56 :
Il faut écrire billevesées. Le fait de devoir sortir de l'euro est regrettable. Elle est la conséquence, hélas, de la mauvaise gestion de la France par l'oligarchie des incapables comme décrite par Sophie Coignard dans son livre édité par Albin Michel et intitulé, "l'oligarchie des incapables" . Après lecture, on est fou de rage.
Réponse de le 13/01/2012 à 7:36 :
Ca fait plus de 50 ans que les Le Pen se présentent aux élections alors comme incapables qui font partie intégrante du système en faisant entre autres élire tel ou tel selon les époques ils sont un bon exemple. Pour mémoire la majorité des français n'a nullement envie de sortir de l'euro et dans cette option il faudrait peut-être leur demander leur avis.
Réponse de le 13/01/2012 à 8:02 :
Pour l'instant la questionn'est pas posée en ces termes, mais plutôt si on pourra rester dans l'euro. La pression des marchés pour une dette souveraine de 1720 miliards d'euros va être décuplée dans les prochains mois.
Réponse de le 13/01/2012 à 9:14 :
C'est pourtant en ces termes qu'elle serait posée si, pure hypothèse, les français votaient Marine Le Pen lors d'un 2e tour. Alors que l'euro mis en place par un traité voté mérite également un vote compte tenu de l'ampleur du sujet dans le contexte mondial actuel. La sortie éventuelle de l'euro pour des motifs autres est un autre aspect.
a écrit le 13/01/2012 à 5:07 :
le choléra lepen va-t-il nous délivrer de la peste umps?
Réponse de le 13/01/2012 à 10:58 :
et que dire du cancer PS .... sombre, sournois, vicieux, mais bien actif !
Réponse de le 13/01/2012 à 13:50 :
tout à fait d'accord RICO,le ps c'est du pipo des paroles en l'air et que des mensonges,des dépensiers...
a écrit le 13/01/2012 à 4:31 :
Tout à fait improductif et suicidaire ce programme. Il est inadapté à la situation actuelle de la France qui doit privilégier un désendettement, de la relance, une meilleure équité des revenus et du capital etc. En plus s'il est prévu de sortir de l'euro par la même occasion ce projet est d'autant plus intenable. Pour mémoire quand le FN a géré des villes il s'est avéré incompétent et les élus n'ont jamais été reconduits. Aucun économiste sérieux ne soutient l'intégralité et même très partiellement ce programme, çà en dit long. Il y a des similitudes avec ce qui se passe en Hongrie. Si l'on veut une 3eme voie plus sérieuse, c'est comme je l'ai lu plus en dessous effectivement le projet Bayrou par exemple. Il colle déjà plus aux réalités.
a écrit le 13/01/2012 à 1:49 :
L?Islande fera le triple de la croissance de l?UE en 2012
L?Islande a terminé l?année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et selon les prévisions de la Commission européenne, elle va faire le triple du taux de croissance attendu pour l?UE en 2012 (1,5%). Pour 2013 la croissance devrait atteindre 2,7%, principalement à cause de la création d?emplois. L?Islande est le pays qui a nationalisé les banques privées et qui a emprisonné les banquiers responsables de la crise. (?)
Marine Lepen a donc raison l'Islande le prouve. (mais aussi le Brésil; l'Argentine etc...)
Réponse de le 13/01/2012 à 4:41 :
Que de confusions ! Très peu de similitudes de situations et économiques entre l'Islande, le Brésil, l'Argentine... et la France, sur tous les paramètres à prendre en compte en économie notamment. Je veux bien que la campagne électorale a démarré et que les excès sont légions mais là franchement il faudrait aller faire un tour en Argentine, en Islande, au Brésil et relire un minimum l'histoire pour comprendre assez vite qu'il y aurait déjà un grand décalage entre la théorie et les pratiques propres à chacun de ces pays.
Réponse de le 13/01/2012 à 7:23 :
Economiste, Monsieur le donneur de leçons, vous donnez comme dans C'dans l'air des économistes Sarkosy en a à profusion et voilà le résultat ! Justement ce qu'il y a d'intéressant c'est que tous ces pays différents sur le plans économiques s'en sortent car il ont leur propre indépendance monétaire.
Réponse de le 13/01/2012 à 8:44 :
Economiste a raison Odette. Le simple fait de dévaluer une monnaie ou de faire marcher la planche à billets n'a jamais résolu les problèmes d'un pays mais s'est traduit par des dévaluations successives et de l'inflation. C'est tout un ensemble de paramètres qu'il y a lieu de prendre en compte et qui sont loins d'être tous réunis en France. Par ailleurs regardez d'où proviennent les ressources du Brésil et comparez à la France et par ailleurs voyez simplement les salaires argentins comparés au français. Il faudrait analyser aussi sur la durée. Prétendre qu'en sortant de l'euro les choses vont se résoudre, même Marine Le Pen n'ose pas le dire. Il ne s'agit pas de faire un rideau de fumée en mélangeant divers exemples un peu comme çà vous arrange alors que les situations ne sont pas les mêmes ni majoritairement transposables. A vous entendre il aurait suffit de baisser les taux et de faire chuter l'euro et dans ce cas l'Europe n'aurait pas eu de problèmes. Souvenez vous de la situation allemande lors de la république de Weimar ou plus récente de la Russie dans les années 90 et de la chute du rouble etc. De multiples contre exemples ne manquent pas. Un peu d'objectivité serait bien car il s'agit des présidentielles à une période plus importante qu'habituellement.
Réponse de le 14/01/2012 à 12:07 :
Julie, voulez-vous avoir l'obligeance de considérer que lorsque je donne mon avis il est objectif. Je ne pense pas comme vous car la croissance ( pour vendre nos produits il faut une monnaie pas forte, ou diminuer au maximum les salaires )
On pouvait diminué l'euro mais, non nous sommes sous la dictature de la BCE. Voilà en partie pourquoi nous devons avoir notre propre monnaie.
Réponse de le 14/01/2012 à 12:07 :
Julie, voulez-vous avoir l'obligeance de considérer que lorsque je donne mon avis il est objectif. Je ne pense pas comme vous car la croissance ( pour vendre nos produits il faut une monnaie pas forte, ou diminuer au maximum les salaires )
On pouvait diminué l'euro mais, non nous sommes sous la dictature de la BCE. Voilà en partie pourquoi nous devons avoir notre propre monnaie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :