Comment Hollande arrive à boucler son budget

 |   |  398  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
François Hollande a promis jeudi que toutes les mesures présentées dans son programme présidentiel seraient "intégralement financées". Ci-dessous, le détail du financement prévu.

Redressement des comptes publics : 29 milliards d'euros

Selon François Hollande, 11,8 milliards seront trouvés en faisant contribuer les plus hautes rémunérations et en revenant sur la défiscalisation des heures supplémentaires sauf sur les toutes petites entreprises.
"17,3 milliards seront également recherchés du côté des entreprises, en supprimant les niches fiscales, sociales et en faisant en sorte de faire contribuer la finance".

Coût du programme présidentiel : 20 milliards d'euros

Ces 20 milliards de dépenses annuelles à l'horizon 2017 seront répartis ainsi :

- 2,5 milliards sous forme d'aides à l'industrie et la relocalisation, 2,5 milliards pour le soutien aux PME, soit "5 milliards pour le pacte productivité"

- Le contrat de génération pour les jeunes représentera 2,3 milliards

- Les emplois d'avenir sur l'ensemble du quinquennat 2 milliards

- Les mesures de sécurisation et la formation professionnelle 1 milliard

- La création de 60.000 postes dans l'éducation nationale 500 millions d'euros par an et 2 milliards à la fin de l'exercice

- Les postes dans la police, la gendarmerie et la justice 200 millions d'euros

- La mesure pour le départ des salariés âgés en retraite, 1 milliard la première année, 5 milliards à la fin.

François Hollande a aussi évoqué diverses mesures sur la rénovation urbaine (1 md), la baisse de la TVA sur le livre, le plan Outre-mer (500 millions d'euros) et les centres éducatifs fermés (100 millions d'euros), "soit au total 20 milliards d'euros".

COMMENT FINANCER ?

Il entend financer ces mesures, à la fois grâce à des économies et à des prélèvements.

Côté entreprises, "une mesure sera supprimée qui conduit l'Etat à soutenir des opérations financières menées par des grandes entreprises sans aucun bénéfice sur l'économie". Gain attendu: 4 milliards d'euros

La "réforme de la taxe professionnelle qui n'a pas suffisamment porté sur les entreprises productives sera revue avec un gain de 1 milliard".

La suppression des exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires (sauf pour les petites entreprises) devrait permettre un "gain de plus de 3 milliards".

Le redéploiement des allègements de cotisations sociales financera la mesure des contrats de génération. Gain attendu : 2 milliards.

La maîtrise des effectifs de l'Etat doit rapporter 2 milliards.

"La hausse des cotisations vieillesse de 0,1 point par an produira à la fin du quinquennat 5 milliards", "sans compter des redéploiements", soit au total 20 milliards d'euros, a assuré François Hollande .

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2012 à 11:11 :

pourquoi fait il rever les francais ???

IL Y AURA COMME PAR LE PASSE DES LENDEMAINS QUI DECHANTERONT.
a écrit le 27/01/2012 à 11:22 :
Qu'il est confortable de se trouver dans l'opposition ! J'ai eu l'impression de voir, durant le débat avec Juppé, un somnambule en plein rêve, voyant à sa botte le reste de l'Europe, et la Chine. Napoléon en quelque sorte.( qui a laissé au tapis des millions de gens...)
Je crains qu'il ne risque quelques désillusions....et les français avec !!!!
a écrit le 27/01/2012 à 11:18 :
Qu'il est confortable de se trouver dans l'opposition ! J'ai eu l'impression de voir un somnambule en plein rêve, voyant à sa botte le reste de l'Europe, et la Chine. Napoléon en quelque sorte.
a écrit le 26/01/2012 à 18:31 :
Eh ben avec Harlem à l'immigration, Segolene o perchoir, Fabius a l économie, la santé c plus possible hein, et la moutarde de Dijon à l'industrie lui qui a retenu son usine fétiche, pas de baisse des fonctionnaires... Bon courage ! mathématiquement le lendemain on est bbb et dans le mur du poids de la dette, alors le FMI prendra les décisions à notre place et on rira bien....
a écrit le 26/01/2012 à 18:20 :
que françois hollande fasse en premier lieu le bilan de sa gestion dans le cadre des fonctions qu'il occupe à ce jour
ainsi l'on connaitra sa réellé crédibilité

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :