Record du déficit commercial français

 |   |  247  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La faible croissance des exportations a pesé sur le solde commercial

Le déficit commercial de la France a atteint un nouveau record en 2011 à 69,59 milliards d'euros. C'est 18,07 milliards d'euros de plus que l'année précédente. Le record de l'année 2008, où les importations françaises avaient dépassé de 56,2 milliards d'euros les exportations, est donc largement battu. Malgré ce piètre bilan, le gouvernement, par la voie de son ministre du commerce extérieur Pierre Lellouche, pouvait se réjouir de voir le chiffre définitif de ce déficit inférieur à sa propre prévision de 75 milliards d'euros proférée voici trois semaines. Piètre consolation !

Faible croissance des exportations
Ce déficit s'explique avant tout par la forte augmentation des importations, dopées par les matières premières et l'énergie. Elles ont progressé de 11,7 %, ce qui est certes moins qu'en 2010, où elles avaient grimpé de 14,1 %, mais les exportations françaises ne peuvent compenser une telle croissance des achats à l'étranger. Certes, elles sont également en hausse, mais seulement de 8,6 %. Pierre Lellouche a beau jeu de dire qu'une telle progression « va permettre de créer 90.000 emplois » : le rythme de croissance des exportation a reculé de 6 points par rapport à 2010 et il est largement inférieur à celui des pays voisins : Italie, Royaume-Uni, Espagne et évidemment Allemagne. Seuls l'agro-alimentaire et l'aéronautique sauvent encore les exportations hexagonales.
Ce bilan est préoccupant en période de crise de la dette, car il agit négativement sur la croissance et accroît les sorties de richesses.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2012 à 15:52 :
les dirigeants sont sans doute responsables mais ils ont beau dos avec un peuple qui ne veut pas entendre parler de solutions pour inverser cette tendance: la TVA antidélocalisation par exemple ou l'abandon des 35H
Avec hollande aux commandes et ses 20Mds d'impôts supplémentaires sur les Sociètés,il faut s'attendre à creuser les gouffres du déficit commercial et du chômage
a écrit le 08/02/2012 à 12:55 :
C'est mon unique thermomètre. en diminution d'après la ministre mais dans un contexte économique en récession c'est toujours pas brillant. Taxer encore sans réduire son train de vie, demain sera plus difficile. l'exemple allemand à + 145 milliards ne semble pas interpeller nos politiques.
a écrit le 08/02/2012 à 12:25 :
nous avons une armée de politiciens incapable qui ne sortent que des mesures ridicules. Soit ils réfléchissent trop, soit ils sont incompétents ! Dans les 2 cas les effets sont là ...
a écrit le 07/02/2012 à 10:58 :
a qui la faute ,a tout ses gouvernements qui ce sont succédé . ils ont laisser partir a l étranger toutes nos entreprises * chine , ect.... alors que ses gens qui nous dirige en ce moment dégage . ils veulent faire payer aux français leurs erreurs de 30ans
Réponse de le 07/02/2012 à 12:40 :
Pourquoi toujours taper sur les dirigeants ,le peuple Français n'a t'il pas sa part de responsabilité
Réponse de le 07/02/2012 à 16:48 :
vous avez raison tous les deux: le peuple Francais, du moins une partie, a élu des gouvernants qui leur semblaient être les bons représentants....La faute est pour les deux parties : PEUPLE ET ELUS!!!!!! La France est coupable de ses choix et va le payer très très cher.. Elle n'a pas suivie la destinée qui lui était réservée......elle a engendré LE MAL et va en recupérer les MAUVAIS FRUITS!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :