La France compte 5,3 millions d'immigrés

 |   |  483  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon l'Insee, la France comptait 5,3 millions d'immigrés et 6,7 millions de descendants directs d'immigrés en 2008.

Selon l'Insee, la France comptait en 2008 5,34 millions d'immigrés et 6,7 millions de descendants directs d'immigrés, c'est-à-dire une personne née et résidant en France, ayant au moins un parent immigré. Sur ces 5,34 millions d'immigrés, 2,17 ont acquis la nationalité française au cours de leur vie.  Sur les 6,7 millions de descendants d'immigrés vivent en France, parmi les adultes, 2,2 millions ont deux parents immigrés et 2,3 un seul.

Les Français d'origine africaine souffrent sur le marché de l'emploi

Principal enseignement de cette étude, l'accès à l'emploi diffère en fonction des origines. « Parmi les jeunes nés en France, les descendants d'immigrés d'Europe du Sud suivent des parcours d'accès à l'emploi proches de ceux des jeunes dont les parents sont eux-mêmes nés en France. En 2009, cinq ans après leur sortie du système éducatif, 82 % ont un emploi », note l'Insee. Trois quarts d'entre eux sont fonctionnaires ou ont obtenu un CDI.

En revanche, les descendants d'immigrés d'Afrique sont plus nombreux à rencontrer des difficultés. En 2009, 61% d'entre eux ont un emploi (fonctionnaire ou en CDI pour les deux tiers).
« Les descendants d'immigrés d'Afrique cumulent les handicaps socioculturels. D'une part, leurs parents sont plus souvent d'origine modeste ; ils sont plus souvent sans emploi et résident beaucoup plus souvent que les autres dans des quartiers défavorisés. D'autre part, le parcours scolaire des descendants d'immigrés d'Afrique est plus chaotique et les conduit en plus grand nombre vers les niveaux de qualifications les plus bas et les plus exposés au chômage et à la précarité », explique l'Institut.

François Hollande a déjà précisé ses intentions

Ces éléments devraient relancer le débat sur l'immigration économique. Pendant la campagne présidentielle, avait eu une opinion très tranchée. « Je considère qu'il n'y aura jamais d'immigration zéro, qu'il y aura toujours une immigration légale. Est-ce qu'on peut en réduire le nombre ? C'est un débat», avait-il déclaré sur l'antenne de RTL, précisant toutefois qu'il n'était pas favorable à la limitation des étudiants étrangers en France. Une position radicalement différente de celle prise lors du quinquennat précédent, symbolisée par la circulaire Guéant. Celle-ci devait limiter la délivrance de permis de travail pour les étudiants étrangers, à l'exception des diplômés les plus qualifiés.

«Après il y a l'immigration économique, et là, dans une période de crise que nous connaissons, la limitation de l'immigration économique est nécessaire, indispensable. Et je veux même lutter contre l'immigration clandestine sur le plan économique. Ce n'est pas normal qu'un certain nombre d'employeurs, de façon cynique, utilisent de la main d'?uvre clandestine », avait encore déclaré François Hollande, favorable à ce que le Parlement fixe chaque année le chiffre des besoins d'immigrants économique de l'économie française.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2014 à 15:57 :
Petit big up à Zemmour qui avait bien raison en citant ces chiffres, l'ignoble Caron a voulu le décrédibiliser, mais au final, c'est bien ONPC qui a perdu la face !
a écrit le 11/10/2012 à 23:03 :
L'insee produit des statistiques illisibles pour le citoyen, ces fonctionnaires font du travail de cochon. Ils se payent à rien faire. Point final. Ils ne fournissent que des tableaux impropres à la lecture. Ils cachent l'immensité du chômage et de la misère en Rance pour cause de dictature d'Etat!
a écrit le 11/10/2012 à 6:17 :
Nous sommes plutôt actuellement à la seconde génération de descendants d'immigrés et la 3ème commence à être en route. Ce qui serait intéressant ce serait le taux de mariages inter-religieux ou "inter-colorie" pour estimer l'assimilation. La hausse gargantuesque du nombre d'immigrés ces 2 dernières décennies en fort chômage a causé une sorte de stress-test pour les capacités d'assimilation de notre république, le niveau dans les écoles a baissé en conséquence logique, les cités sont à cran et l'immobilier est structurellement insuffisant; pour que tout ceci reste temporaire, il faut donc ajuster des programmes dans les écoles( que les enfants d'arrivants puissent avoir un rattrapage) et en construction immobilière( au moins 300000 logements supplémentaires par an) et redévelopper l'activité économique locale dans les quartiers donc leur sécurité.
Réponse de le 11/10/2012 à 20:39 :
C'est vrai qu' en matière d'immobilier, le choix du locataire devient délicat.
a écrit le 10/10/2012 à 20:55 :
Comment arrivent ils à les compter. ? Ils extrapolent le comptage à la sortie de la gare du Nord et de la gare de l'Est ? Et les clandestins auraient ils perdus leur clandestinité ?
a écrit le 10/10/2012 à 15:56 :
''Votre commentaire est soumis à validation''...
Réponse de le 11/10/2012 à 12:04 :
Merci la Tribune de censurer mes commentaires qui vont à l'encontre des idées malsaines véhiculées par votre article et la majorité des commentaires... quel droit de réponse !
a écrit le 10/10/2012 à 14:52 :
Les Français ont toujours été très divers, avec des Alsaciens, des Provençaux, des Antillais et des Bretons (j'en oublie)... mais aujourd'hui nous avons atteint un point où cela ne veut plus dire grand chose que d'être Français. En région parisienne, je me sens souvent à l'étranger, et même hors d'Europe. Je me sens plus chez moi en Suisse romande.
Réponse de le 10/10/2012 à 15:36 :
c'est bizarre, j'essaye d'écrire à peu près la même chose mais il y en a un à la tribune qui n'aime pas ca.... Ca doit être encore une minorité visible qui a le rôle de modérateur.
a écrit le 10/10/2012 à 14:36 :
Au train où vont les choses la disparition de notre belle culture française ne fait plus aucun doute. Simple question de temps. (Livre d'une jeunesse désabusée "les corps indécents"). Il suffit de se promener dans les rues et de se souvenir de la déclaration du Général de Gaulle en date de Mars 1959 pour en avoir la certitude.
Réponse de le 10/10/2012 à 14:59 :
Rousseau (un étranger) a écrit : "Sparte a péri, Rome a succombé". Rien d'humain n'est éternel. C'est la fin d'une longue histoire et la naissance d'une autre, une néo-Europe déchristianisée et unifiée, où le français et l'espagnol seront des dialectes protégés mais où l'on écrira en anglais, la langue des riches, et où les religions pratiquées dominantes seront le boudhisme et l'islam (pas assez moderne pour tenir longtemps la première place).
a écrit le 10/10/2012 à 13:36 :
Comment 1,4 million d'étrangers qui travaillent peuvent apporter 60 milliards d'euros (impôts, TVA, charges sociales..) soit 43 000 euros par an et par personne. Selon l'INSEE, 1 394 000 d'étrangers et 24 384 000 de français travaillent en France.
a écrit le 10/10/2012 à 12:43 :
Donc environ 12 millions, chiffres de 2008, plus les clandestins, disons donc 15 millions.
On voit le ridicule du discour sur la fameuse 'vitalité démographique" de la France. Sans l'immigration, nous sommes toujours environ 50 millions. Cordialement
a écrit le 10/10/2012 à 11:37 :
Le bilan de Sarkozy : 3,9 millions de personnes issues de l'immigration supplémentaires entre 2002 et 2010 et 1,3 million de naturalisations (chiffres de sources officiels).

Immigration légale : 1,79 million entre 2002 et 2010 (l?Office français de l?Immigration et l?Intégration).

Régularisations : 262 630 entre 2002 et 2010 (Comité interministériel de contrôle de l?immigration).

Nombres de naissances où les 2 parents ne sont pas nés en France : 787 786 entre 2002 et 2010 (INSEE).

Nombres de naissances où un parent n?est pas né en France : 1,1 million entre 2002 et 2010 (INSEE).

Nombre de naturalisations : 1,3 million entre 2002 et 2010 (INSEE).
a écrit le 10/10/2012 à 11:31 :
Le problème c'est que les enfants d'immigrés vont souvent chercher leur conjoint dans le pays d'origine de leurs parents.
Réponse de le 10/10/2012 à 13:37 :
c'est bien vrai vous avez parfaitement raison, j'ai pu le constater personnellement, mais c'est la france et sa politique qui permet ça,les femmes qui vont chercher dans leur pays d'origine sont ramenés en france il leur font des gosses et aprés ces fememes et leur gosses qui naissent en france on les papiers français,et aprés les politiques te disent c'est bien la france a la plus grande natalité d'europe, la france compte 65 millions d'habitants,mais à ce rytme dans X années ces avec 90 millions que la france va se retrouver.
Réponse de le 10/10/2012 à 16:09 :
Vous voulez obliger les français à épouser des françaises uniquement ?
a écrit le 10/10/2012 à 11:11 :
J'ignore pourquoi tant de retraités s'installent à Marrakech. A vrai dire si les jeunes filles de l'immigration étaient plus ouvertes au charme des anciens...
Réponse de le 10/10/2012 à 16:56 :
Essayez d'épouser une Italienne , c'est pareil, vous épousez la famille. Et pareil pour les Portugaises, Grecques, et tous les pays de la méditerranée.
a écrit le 10/10/2012 à 11:08 :
Examinon de quoi est remplie nos prisons, le nombre de jeunes en double nationnalité ayant déjà eu affaire a la justice, le nombre de familles etrangéres venues s'installer en France et n'ayant aucun travail ni de logement, le nombre d'aides percues pour leur venir en aide, le flux important d'argent transféré dans leurs pays d'origine, accepter des familles aux multiple en fants qu'il faut scolariser avant qu'il ne vende de la drogue ou forme des bandes de quartier, accepter la bigamie, la politique d'integration doit etre une politique choisie et non accepter un ramassi de canailles et des régles doivent etre ecrites, accepter l'immigrer quand il a un travail pour une durée determinée,quand il a un logemenet décent et seulement a ce prix le regroupement famillial sera autorisé, supprimer la double nationnalité a tout les délinquants et les renvoyer chez eux
a écrit le 10/10/2012 à 10:26 :
Soyons clair sur ces 12 à 15 millions de personnes immigrées ou descendant directs au moins 80% sont musulmanes. Il représentent donc une force 20% de l'électorat.
Aujourd'hui cet électorat bénéficie très largement au PS. Il suffit de regarder avec quelle force M. Hollande a défendu le droit de vote des étrangers pour à la fois capter l'électorat des descendants et modifier le corps élecoral pour les élections locales (dont découle les sénatoriales). Ce qui est triste dans l'histoire c'est que cette promesse ne sera pas tenue faute de majorité au congrès, M. Hollande le savait avant meme d'etre élu.
Maintenant le risque c'est d'avoir frustré cette population qui aura un jour l'envie légitime d'avoir des élus qui tenteront de défendre leur mode de vie peut etre meme la création d'un parti salafiste. Il serait impossible d'empecher la création d'un tel parti : La preuve : Mélenchon propose d'enterrer la 5eme république sans que personne ne dise rien !
Réponse de le 10/10/2012 à 11:50 :
"La preuve : Mélenchon propose d'enterrer la 5eme république sans que personne ne dise rien !" et il a bien raison, la cinquième c'est le culte du président, elle n'est pas du tout représentative. Y'a qu'à voir l'évolution de l'absention pour s'en convaincre. Cette république est obsolète pour tout le monde, nous la changerons le temps venu.
a écrit le 10/10/2012 à 10:00 :
Quel que soit le sujet, Mollasson revient à ses fondamentaux : les patrons sont des salauds, des voyous. Ceux, parmi les entrepreneurs, qui ont naïvement cru qu'il s'agissait d'une posture électorale destinée à être rapidement oubliée, se sont lourdement trompés. La haine envers les entrepreneurs forme la conviction intime du chef de l'Etat. Il n'y a plus d'autre choix : il faut entrer en résistance active pour s'opposer à ce gouvernement et refuser toute forme de collaboration.
Réponse de le 10/10/2012 à 12:39 :
greve de la consommation!
a écrit le 10/10/2012 à 9:47 :
dans ces 15 millions d'émigrés(en 2008),manquent aussi les clandestins,combien sont chomeurs et quel est le total des allocations de toutes sortes sont versées ,voilà ce qui serait interessant de connaitre,j'en ai mare de payer pour des gens qui n'ont rien a faire chez nous,étant donné que nous n'avons pas de travail a leur donner.
Réponse de le 10/10/2012 à 9:58 :
Ah non, pas de questions qui dérangent ou qui peuvent facher voyons ! Continuez simplement a payer comme vous le faites depuis des années !
Réponse de le 10/10/2012 à 10:43 :
Et combien rapportent ceux qui travaillent? vous allez nous dire comme Marine Le Pen récemment que le rapport montrant que l'immigration rapporte plus que ca ne coute est un faux rapport ou quelque chose comme ca? Je ne dis pas qu'il faut plus d'immigration, je pense meme qu'il en faudrait bien moins, ou du moins mieux choisie, mais la légende de l'étranger qui vient toucher des allocs, c'est completement mensonger.
Réponse de le 10/10/2012 à 14:43 :
Ah la, je ne peux que confirmer cette maladie!
Mais nous aimons les duels manichéens, UMP contre PS, privé contre public, actifs contre inactifs, Merkel contre Sarkozy ou Hollande, etc.
a écrit le 10/10/2012 à 9:36 :
L'immigration concerne la démographie'et en particulier la pyramides des ages,mais aussi et surtout le capital humain;l'immigration aurait tendance à réduire le capital humain national,soit par l'arrivée de nouveaux immigrants,soit par leur descendance.Le problème de la formation des immigrés est important à analyser.
a écrit le 10/10/2012 à 9:29 :
Les jeunes Français devront immigrer à leur tour pour se loger et trouver du boulot.
a écrit le 10/10/2012 à 9:11 :
moi ce qui m'inquiète c'est la différence entre la moyenne des salaires des français et celle des immigrés. On est en train de reproduire le clivage homme femme. j'ai du mal à saisir pourquoi il y a des centaines d'euros de moins pour les immigrés...
a écrit le 10/10/2012 à 9:06 :
5,3 + 6,7 = 12 millions de personnes originaires de l'immigration, à savoir les français naturalisés et les gens régularisés. Ce chiffre n'inclut pas les sans papiers et les clandestins... On peut penser raisonnablement que vivent en France au moins 15 millions de personnes issues de pays extérieurs.
La crise de l'emploi a de "beaux jours" devant elle ...
Réponse de le 10/10/2012 à 9:17 :
oui mais regardez le taux de chômage sur ces populations... il va falloir arrêter de penser ou d'insinuer qu'ils prennent le travail des autres... ils souffrent plus d chômage et sont moins bien payés. Puis dans vos chiffres vous incluez la deuxième génération qui est française. Que ça vous plaise ou non, les enfants d'immigrés, qui sont nés ici sont français, ce ne sont plus des immigrés.
Réponse de le 10/10/2012 à 9:20 :
Faut bien pouvoir faire du dumping salarial et avoir à sa disposition cette variable d'ajustement ... je rajouterai que ces chiffres datent de 2008, en 4 ans, ils ont eu le temps d'augmenter aussi, donc 15 millions c'est plutot 17-18 millions facilement
Réponse de le 10/10/2012 à 9:35 :
En effet 15 est probablement la réalité, comme il n'y a plus d'emplois non qualifiés, cela va se dégrader forcément. Qu'on ne fasse pas les surpris, avec la loi du sol on pouvait tout de même s'y attendre, Napoleon voulait de la chair à canon (et oui c'était le but !) pas des chômeurs ou de l'assistanat pour se déculpabiliser ! De toutes manières "ça c'est fait".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :