Le bitcoin, au plus bas depuis octobre 2013

 |   |  322  mots
Le bitcoin est la première monnaie ne dépendant ni d'un État, ni d'une banque centrale.
Le bitcoin est la première monnaie ne dépendant ni d'un État, ni d'une banque centrale. (Crédits : Forex)
La monnaie numérique a perdu 43% de sa valeur entre le 1er et le 14 janvier 2015, selon The Telegraph. L'année qui commence sera-t-elle aussi "catastrophique" que 2014 pour le bitcoin ?

C'est dans la nuit du 13 au 14 janvier que la valeur du bitcoin a accusé sa plus forte chute. En dévissant de plus de 30% à 177 dollars le bitcoin, la monnaie numérique a ainsi atteint son niveau le plus bas depuis octobre 2013. Pourtant un bitcoin s'échangeait contre 1.000 dollars un an plus tôt. La monnaie, très volatile, a perdu plus de 56% de sa valeur en un an calcule le site Bloomberg, qui qualifie l'année 2014 de "catastrophique" pour le Bitcoin.

Une monnaie très volatile

Comment expliquer une chute  plus forte que celle du rouble ou même de la monnaie ukrainienne Hryvnia ? Certains analystes évoquent une manipulation des cours, quelques jours après le piratage de Bitstamp, l'une des principales plateformes d'échange du bitcoin. L'équivalent de 4,5 millions de dollars, soit 19.000 bitcoins, ont ainsi été volés. Ce piratage fait suite à la faillite d'une autre plateforme, MtGox, au printemps dernier, ainsi qu'au "flash crash" du mois d'août où la monnaie virtuelle avait perdu 4% de sa valeur en dix minutes. Les traders du Nasdaq estiment la juste valeur du bitcoin autour de 140 dollars, selon le site spécialisé Coindesk et l'AFP.

Et après ?

Mais ces débats sur la valeur du bitcoin et les explications données à ses divers krachs cacheraient la principale question soulevée par cette monnaie universelle, créée en 2009 : que va devenir l'idée qui en est à l'origine ?

Eric Larchevêque et Thomas France, les deux fondateurs de la maison du Bitcoin estiment que si cette "pseudo-monnaie" virtuelle venait à disparaître, la technologie qui est derrière, elle, reviendrait "sous une forme ou une autre". Pour Stéphane Distinguin, président de Fabernovel,les enjeux de sécurité, de certifications et de contrôle des données personnelles sont tels que le bitcoin peut se permettre d'attendre encore et de décevoir à nouveau en 2015". Ou de renaître sous une autre forme qu'une monnaie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2015 à 15:42 :
Toute monnaie est un miroir aux alouettes et ne vaut que ce que ceux qui en possède le plus veulent bien lui donner selon leur intérêt ..
a écrit le 20/01/2015 à 12:52 :
La "monnaie" aux pieds d'argile, assise sur du vent,
Au c'est de la monnaie de singe, ou c'est des jetons de caddie

Je vois que l'euro et le dollar, monnaie adossée sur rien, sont attaqués par certains.
Le BTC a pour avantage de ne pas pouvoir etre crée ex nihilo à l'infini, contrairement aux monnaies papier.
Souhaitons la ruine a certains
a écrit le 20/01/2015 à 6:52 :
4,5 MILLION de dollars.

Pour ma part, j'en profité de la baisse pour faire le plein.
Réponse de le 26/01/2015 à 13:46 :
Vous avez bien fait, le 20 janvier il était à 210$, aujourd'hui il est à 305$.
Vendez et prenez vos bénéfices ;-)
a écrit le 19/01/2015 à 20:45 :
Au c'est de la monnaie de singe, ou c'est des jetons de caddie!!!
Bref ça ne vaut rien!
Réponse de le 19/01/2015 à 22:36 :
Pas plus que la monnaie BCE ou FED
Réponse de le 26/01/2015 à 13:39 :
305$ actuellement, pour une monnaie de singe, ca va, elle se porte bien ;-)
Soyons sérieux, aller donc étudier comment fonctionne le protocole Bitcoin et la blockchain avant de venir dire n'importe quoi ;-)
a écrit le 19/01/2015 à 20:24 :
La "monnaie" aux pieds d'argile, assise sur du vent, seuls les gogos qui en auront quand ça pétera paieront les pots cassés.
a écrit le 19/01/2015 à 19:31 :
Tous les gogos qui pensaient s'enrichir facilement vont être contrariés; on ne les plaindra pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :