La Banque mondiale va tripler ses prêts aux pays en développement

 |   |  230  mots
La Banque internationale de reconstruction et développement va tripler ses capacités de prêt, en engageant jusqu'à 100 milliards de dollars sur trois ans.

 

La Banque mondiale a annoncé ce mardi que sa filiale de prêts aux Etats, la Banque internationale de reconstruction et développement, allait presque tripler ses capacités de prêt aux pays en développement. Lors de l'exercice 2008/09, qui se termine fin juin, ces prêts "pourraient presque tripler, à plus de 35 milliards de dollars", contre 13,5 milliards en 2007/2008.

La BIRD "pourrait prendre de nouveaux engagements jusqu'à 100 milliards de dollars sur les trois prochaines années", a ajouté la Banque mondiale dans un communiqué.

"Cet accroissement du soutien financier protègera les plus pauvres et les plus vulnérables, soutiendra les pays confrontés à de lourds manques à gagner pour leur budget, et aidera à maintenir les investissements à long terme dont dépendront le rétablissement et le développement", poursuit l?établissement.

Cette initiative intervient alors que la Banque mondiale a abaissé ce mardi sa prévision de croissance pour les pays en développement à 4,5% pour 2009, contre 6,4% auparavant. La croissance mondiale ne devrait atteindre que 1%

"La crise financière a son origine dans le monde développé, mais est en train de se transmettre rapidement aux systèmes financiers des pays en développement", explique l'institution multilatérale. "Les flux privés (de capitaux) vers les pays en développement vont, selon les projections, baisser de 1.000 milliards de dollars en 2007 à environ 530 milliards en 2009, c'est-à-dire de 7,7% à 3,0% du PIB de ces pays".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :