OMC : vers une réunion ministérielle à la mi-décembre pour relancer le cycle de Doha

 |   |  273  mots
Le directeur de l'OMC, Pascal Lamy, négocie depuis deux semaines avec les membres de l'organisation et semble désormais décidé à convoquer rapidement une réunion ministérielle sur le cycle de Doha libéralisant le commerce mondial,

Vers une reprise rapide du dialogue à l'Organisation mondiale du Commerce ? Son directeur, le français Pascal Lamy, semble en tout cas bien décidé à relancer au plus vite le cycle de négociations de Doha et pourrait convoquer une réunion ministérielle la semaine prochaine. "J'ai le sentiment que (notre) manière de procéder pourrait nous permettre de réunir les Ministres dans un créneau situé aux environs des 13, 14, 15 décembre", a-t-il expliquédans un fax adressé à une trentaine de pays dont l'AFP a obtenu une copie.

Cette réunion, qui aurait lieu à Genève, pourrait démarrer deux jours plus tôt  pour sept puissances commerciales (les Etats-Unis, l'Union européenne, le Brésil, la Chine, l'Inde, le Japon ainsi que l'Australie). Pascal Lamy envisage ainsi, selon des sources diplomatiques, d'ouvrir les négociations dans un cercle plus restreint pour déblayer le terrain avant des discussions plus larges.

Sous la pression internationale pour trouver une issue au cycle devant libéraliser les échanges et par là favoriser le commerce international dans un contexte de crise économique mondiale, le directeur de l'OMC a multiplié ces deux dernières semaines les discussions avec les principaux protagonistes des négociations de Doha, qui patinent depuis sept ans.

Passés non loin d'un accord l'été dernier, les 153 pays membres de l'organisation tenteront de trouver une issue aux négociations sur le cycle de Doha. Ce cycle laborieux entamé au Qatar en 2001 devait initialement être conclu en 2004. Les négociations butent toujours sur la question agricole et sur celle des produits industriels entre les pays développés et les puissances émergentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :