Pétrole : le baril gagne 4 dollars, la demande devrait croître en 2009

 |   |  596  mots
La demande pétrolière mondiale renouera avec la croissance en 2009 après avoir subi cette année sa première baisse depuis 1983, en raison du ralentissement économique international, estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Le pétrole a gagné plus de quatre dollars.

Les cours du pétrole ont pris plus de quatre dollars ce jeudi après la publication du rapport l'Agence internationale de l'énergie (AIE) tablant sur un rebond de la demande mondiale l'an prochain et en attendant la réunion d'urgence de l'Opep (Organisation des pays producteurs de pétrole) qui se tiendra mercredi prochain.

A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" gagnait 4,46 dollars à 47,98 dollars. A Londres, sur l'Intercontinental Exchange, le Brent de la mer du Nord progressait de également de 4,99 dollars à 47,39 dollars le baril.

Les prévisions de l'AIE pour l'an prochain contrastent nettement avec celles de l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) qui table dans son dernier rapport publié mardi sur une contraction de 450.000 barils par jour (bpj) de la demande mondiale d'or noir en 2009, après un recul de 50.000 bpj attendu en 2008.

Dans son rapport mensuel, publié ce jeudi, l'AIE a de son côté réduit son estimation de la demande pour 2008 de 350.000 bpj, à 85,8 millions de bpj, ce qui représente une baisse de 200.000 bpj par rapport à l'an dernier. L'agence, qui conseille 28 pays industrialisés, table pour l'an prochain sur un rebond à 86,3 millions de bpj, sur la base de la prévision par le Fonds monétaire international (FMI) d'une reprise progressive de l'économie mondiale au second semestre.

"Notre hypothèse de travail repose sur une supposée résistance en dehors des régions de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), en dépit d'une croissance plus faible que ces cinq dernières années", écrit l'agence dans son rapport. "Il y a eu peu de changements dans les données concernant la demande hors-OCDE (contrairement à celle relatives à l'OCDE) et nous résistons donc à la tentation d'abandonner le scénario de croissance pour 2009, en dépit d'indicateurs économiques plus faibles dans certains cas", peut-on lire dans le document.

L'AIE précise que les stocks pétroliers des pays membres de l'OCDE représentaient fin octobre 56,8 jours de demande, un niveau bien supérieur à la moyenne enregistrée sur les cinq dernières années. Elle ajoute que la demande pour le pétrole de l'Opep devrait diminuer en 2009, à 30,7 millions de bpj contre 31,5 millions cette année.

Les marchés attendent maintenant la réunion de l'Opep le 17 décembre prochain à l'Oran. Le cartel abaissera une nouvelle fois sa production alors que le baril a perdu plus de 100 dollars depuis les records atteints le 11 juillet dernière à plus de 147 dollars. Une réduction d'au moins un million de barils par jour semble acquise. Et certains analystes avancent le chiffre de deux millions.

 

La Russie n'exclut plus de rejoindre l'Opep
La Russie n'exclut pas d'adhérer à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de réduire sa production de pétrole, a déclaré ce jeudi le président russe, Dmitri Medvedev. "Nous devons défendre (nos intérêts), c'est notre source de revenus qu'il s'agisse du pétrole et du gaz", a-t-il indiqué. "Ces mesures de protection peuvent combiner une réduction des volumes de production de pétrole, une participation aux organisations existantes de fournisseurs, ainsi qu'une participation à de nouvelles organisations si nous pouvons nous mettre d'accord là-dessus", a-t-il ajouté faisant allusion au cartel. L'Opep représentait l'an dernier 43% de la production mondiale de pétrole, et la Russie 12,6%. Moscou a déjà resserré ses liens avec l'Opep ces derniers mois et un haut responsable du groupe russe privé Loukoïl a récemment suggéré qu'elle en devienne membre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On se donne tous RDV à la pompe pour la st sylvestre avant une augmentation à la pompe ?


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
sortons de l'ere du petrole !!! en plus de detruire et ruiner la planete on met notre sort entre les mains d'etats voyoux ! produisons nos propres energies - je mets en garde les constructeurs auto : vous voulez faire faillite comme gm/ford ? mais reflechissez deux minutes ! les gens en ont MARRE du petrole et de sa valeur yoyo et qui peut mettre en peril le porte monnaie des menages et des entreprises ! proposez nous des voitures qui ne dependent pas du petrole maintenant avant qu'il soit trop tard !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
D'accord à 3000% avec STAN!! Nous sommes les esclaves des pays de l'opep!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ailleurs dans la Tribune de ce jour une dépêche indique que le FMI est pessimiste pour 2009 " pire que 2008" et ici le FMI annoncerait une reprise de l'économie au 2eme semestre 2009 !
L'incohérence des informations publiées ( car elles sont trop partielles) ne peut qu'inquiéter le public non " initié".
Pas de panique !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :