Forte chute du nombre de milliardaires en 2008

 |   |  307  mots
D'après le dernier classement Forbes, le nombre de milliardaires dans le monde a fortement diminué en 2008. Bill Gates a retrouvé sa place de numéro un, mais l'ensemble des fortunes a nettement diminué.

Le monde comptait 332 milliardaires de moins en 2008 et leur fortune total a très nettement reculé, passant de 4.400 milliards de dollars en 2007 à "seulement" 2.400 milliards l'an dernier, selon le dernier classement du magazine américain Forbes. La crise financière est passée par là et a laminé nombre de fortunes russes, indiennes ou encore turques?

Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, a profité de l'occasion pour récupérer son titre d'homme le plus riche de la planète, une couronne que lui avait soufflé le patron de Berkshire Hathaway l'investisseur milliardaire Warren Buffett en 2007, après treize ans de règne sans partage. Mais la fortune de Bill Gates n'est plus ce qu'elle était. En 2007, elle se chiffrait à 58 milliards de dollars, pour "tomber" à 40 milliards en 2008. Celle du président de la holding Berkshire Hathaway, elle, a fondu de 25 milliards de dollars, pour descendre à 37 milliards, tandis que le patrimoine du mexicain Carlos Slim a plongé de 62 à 35 milliards d'euros.

Le trio de tête des hommes les plus riches du monde reste majoritairement américain, comme 45% des milliardaires du classement Forbes 2009. New York a ainsi retrouvé son titre de capitale mondiale des milliardaires, alors que Moscou le détenait pour la première fois en 2007.

Du côté des femmes, la Française Liliane Bettencourt, héritière de L'Oréal, n'est plus la femme la plus riche du monde, mais seulement d'Europe. Avec 13,4 milliards de dollars de fortune, elle pointe au 21ème rang mondial et est devancée par l'héritière des magasins Wal-Mart, Alice Walton, qui, avec 17,6 milliards de dollars est douzième au palmarès mondial des milliardaires de Forbes.

On ne compte qu'un milliardaire dont la fortune a augmenté cette année: Michael Bloomberg, le maire de New York, dont la fortune, estimée à 17,6 milliards de dollars, se hisse au 17ème rang mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Celle du président de la holding Berkshire Hathaway, elle, a fondu de 25 milliards de dollars, pour descendre à 37 milliards (copie du texte ci dessus) on comprend mieux pourquoi le système financier est mal en point ....... ca doit être la vache folle.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel triste situation, "snif" que font les gouvernements pour leurs venir en aide ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Y A T IL MOINS DE PAUVRES ??
Preuve en est que la richesse des uns ne se nourrit pas de la pauvreté des autres
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme c'est triste...........
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Toujours plus, toujours plus de puissance et de performance est devennu une finalité pour l'être humain, certains du moins. Astérix et Obélix diraient "ils sont fous ces romains !"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Vous avez gâché ma journée!"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Vous avez gâché ma journée!"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle triste nouvelle en cette période de crise, vont-ils arriver à relever la tête ? ..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
alors la, ça fait peine de le savoir...!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Franchement, on s'en fout.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourrait je avoir des adresses afin de leur faire parvenir des boites de kleenex.Merci d'avance
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir...
RK/AM
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je ne vois pas vraiment l'utilité de ce genre d'infos.
Dans la mesure où les marchés fluctuent dans des proportions gigantesques, la fortune de chacune des personnes citées peut bouger de plusieurs milliards de dollars en quelques heures...
Il me semblent nécéssaire de trouver d'autres paramètres : nombres d'entreprises créées ou controlées, nombres d'emplois, impots payés..etc ..
nous aurions un vision plus exacte du poids de ces fortunes dans la vie éco.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Peu importe le classement: il s'agit d'évaluations basées sur les cours de Bourse, donc variables par essence; si Jacques MARSEILLE a raison, on retrouvera les mêmes encore plus riches. Et nous? Et nous? Et nous?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La richesse des uns fait la richesse des autres. Il y a pas moins de sdf pour autant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Même en tant de crise le monde investit toujours dans la connerie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Picsou est passé combien t'ième ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et dire qu'avec tout cet argent, on ne peut même pas s'acheter la vie éternelle. ca doit leur foutre un peu les boules...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les boulles pauvre gens
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je n'ai pas encore reçu de demande de dons,alors ce n'est pa si terrible que çà.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
heureusement que le nombe de pauvre n'ai pas suivi... ouf, merci la crise !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'argent ne fait pas le bonheur...je t'aime ma chérie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tony, tu imagines ce que représente 30 milliard de dollars? voilà le poids

oui je peux vous assurer qu'il y a plus de pauvres aujourd'hui que hier. en france le système social sert de ralentisseur mais aller voir aux states, la pauvreté est bien plus grande. bien sûr elle se cache, on ne la voit pas dans nos trajets quotidien pour aller o boulot, au shopping, en vacances , sortir au restaurant etc..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le retour de balancier a commencé: What about FORBES, just now? Selon le principe de CARNOT, l'écart des salaires serait moteur d'une richesse nouvelle pour nous tous... Enfin ce n'est qu'une traduction très libre du principe de CARNOT!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :