Le baril de pétrole rebondit mais reste sous les 50 dollars

 |   |  194  mots
Après avoir perdu près de quatre dollars lundi, les cours du brut ont progressé ce mardi, restant cependant sous la barre des 50 dollars avant la publication des stocks hebdomadaires américains.

Au terme d'une séance volatile, les cours du pétrole ont clôturé en légère hausse, sans toutefois repasser au dessus de la barre des 50 dollars. Les investisseurs se sont montrés hésitants ce mardi, à la veille de la publication des stocks hebdomadaires américains en produits pétroliers. La semaine dernière, les réserves de pétrole brut étaient ressorties au plus haut depuis 1993.

A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" a ainsi gagné 1,25 dollar à 49,66 dollars. Sur l'InterContinental Exchange (ICE), le Brent de la mer du nord a pris 1,24dollar, à 49,23 dollars le baril. Jeudi dernier, les cours avaient flirté avec la barre des 55 dollars, avant de perdre 6 dollars lors les deux séances suivantes.

Lundi, le brut avait chuté de 4 dollars, passant sous les 50 dollars, alors que les marchés réagissaient au niveau de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Celle-ci demeure supérieure au quota officiel, les baisses de production décidées depuis septembre (4,2 millions de barils par jour au total) n'étant appliquées qu'à 75%, selon le cabinet suisse PetroLogistics.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :