L'Irlande s'enfonce dans la crise

 |   |  213  mots
Son PIB a chuté de 8,5% au premier trimestre, aggravant le recul de 8% enregistré au quatrième trimestre.

Le Produit intérieur brut irlandais a chuté de 8,5% au premier trimestre sur un an, aggravant sa baisse après -8% au quatrième trimestre 2008, selon les statistiques divulguées mardi par l'Office central des statistiques (CSO) irlandais.

Les dépenses de consommation des particuliers ont baissé de 9,1% en volume au premier trimestre comparé au premier trimestre 2008. Les dépenses en capital, à prix constant, ont baissé de 34,1%, la production industrielle a baissé de 10,5% en volume, dont 31,4% pour la construction seule, et 10,9% pour l'ensemble "distribution, transport et communications".

L'ancien "tigre celtique" compte désormais parmi les pays les plus durement affectés par la crise économique mondiale. La publication de ces chiffres pourrait entrainer la banque centrale d'Irlande à réviser ses estimations. En avril dernier, elle tablait sur une contraction du produit intérieur brut de 7% en 2009 et de 3% en 2010.

L'Irlande est le premier pays de la zone euro a être entré en récession, début 2008. Son PIB s'est contracté de 2,3% sur 2008, ce qui constitue la première récession en année pleine depuis 1983 et la plus grave jamais enregistrée par les statistiques officielles. Ce repli record contraste avec les taux de croissance spectaculaires des années précédentes (6% encore en 2007), qui avaient valu à l'Irlande le surnom de "tigre celtique".

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :