Les troubles au Xinjiang continuent, le président Hu Jintao renonce au G8

Geste sans précédent, le président Hu Jintao est rentré en Chine ce mercredi après avoir écourté sa visite officielle en Italie pour le sommet du G8, en raison des troubles au Xinjiang.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le chef de l'Etat chinois est arrivé dans la matinée de ce mercredi à Pékin, "à la lumière de la situation actuelle au Xinjiang", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site internet. Hu Jintao a annulé ainsi sa participation au sommet du G8 qui s'ouvre ce mercredi à L'Aquila, en Italie, un geste sans précédent.

Hu Jintao sera représenté au G8 par un haut responsable du gouvernement, le conseiller d'Etat Dai Bingguo, a précisé le ministère. La Chine doit participer au second jour des travaux, jeudi, lorsque le G8 s'élargira aux cinq pays émergents (Mexique, Chine, Afrique du Sud, Brésil, Inde) accompagnés de l'Egypte.

Le gouvernement chinois a déployé des dizaines de milliers de membres des forces de sécurité mercredi à Urumqi, capitale du Xinjiang (nord-ouest), sous très haute tension après trois jours de troubles entre Ouïghours, ethnie majoritaire dans la région, et Hans, ethnie majoritaire en Chine.

Les autorités ont établi un bilan de 156 morts et 1.080 blessés, sans faire de distinctions ethniques entre les victimes, ni donner de précisions. Elles ont aussi annoncé l'arrestation de plus de 1.400 personnes liées aux émeutes. Mais les exilés ouïghours évoquent un chiffre d'au moins 400 tués, dans leur communauté.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.