Le Japon englué dans une profonde déflation

Les prix de gros ont chuté de 6,6% sur un an en mai. Il s'agit de leur sixième recul consécutif et le plus fort jamais enregistré, selon la Banque du Japon (BoJ).

1 mn

Les prix de gros sur le marché intérieur au Japon ont chuté de 6,6% sur un an en mai. Il s'agit de leur sixième recul consécutif et le plus fort jamais enregistré, selon les satistiques publiées ce vendredi par la Banque du Japon (BoJ).

Ce net recul confirme un peu plus les difficultées de la deuxième économie mondiale - en passe d'être doublé par la Chine - engluée dans une profonde déflation. Ce chiffre est nettement supérieur aux prévisions des économistes. Ces derniers ne tablaient en moyenne que sur une baisse de 6,2%. 

Selon la Banque du Japon , la baisse de juin est essentiellement attribuable à l'acier, ainsi qu'à l'énergie électrique et au gaz. Les prix à l'exportation, calculés dans la devise dans laquelle ont été rédigés les contrats, ont reculé de 5,1% tandis que les prix à l'importation, également calculés selon la devise des contrats, ont dégringolé de 26,5%. En mai, les prix de gros intérieurs avaient déjà reculé de 5,5%, selon des chiffres révisés également publiés vendredi.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et alors, où est le problème? Cette "déflation" ne résulte pas d'un effondrement des prix intérieurs du à une mévente ou à une concurrence effrénée. Elle résulte de l'appréciation du yen contre toutes les autres devises en l'espace de 12 mois et de l...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Moi ce que je ne comprend pas c'est pourquoi le Yen s'apprecie autant ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.