Nouvel accord pétrolier entre la Chine et le Venezuela

 |   |  252  mots
Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé mercredi soir la signature d'un accord d'investissement d'un montant de 16 milliards de dollars avec Pékin, pour développer l'exploitation des ressources du bassin de l'Orénoque.

Hugo Chavez a annoncé mercredi soir la signature d'un accord d'investissement d'un montant de 16 milliards de dollars avec la Chine, jusqu'en 2012. Cet accord triennal permettra d'augmenter de plusieurs centaines de milliers de barils par jour (bpj) la production d'"or noir" dans le bassin de l'Orénoque.

Le chef de l'Etat vénézuélien est resté avare de détails sur ce contrat, laissant entendre à la télévision nationale qu'il s'agissait d'un nouvel investissement, distinct de celui d'un montant similaire que les Chinois ont promis à Caracas en échange de futures livraisons de pétrole. Des compagnies chinoises, dont les identités n'ont pas été précisées, formeront une entreprise mixte avec l'entreprise publique vénézuélienne PDVSA pour produire 450.000 barils de brut extra-lourd par jour, qui seront ensuite traités pour être plus faciles à commercialiser.

Chavez a indiqué qu'avec le projet récemment signé avec la Russie et ce contrat chinois, la production de brut vénézuélien augmenterait de 900.000 bpj. La semaine dernière, Caracas et Moscou avaient créé une co-entreprise pour la mise en valeur du gisement Junin 6 avec 20 milliards de dollars d'investissement. Selon les Vénézuéliens, ce projet permettra de pomper 450.000 bpj.

Le premier exportateur latino-américain de pétrole possède des réserves prouvées de 142 milliards de barils et ce chiffre pourrait plus que doubler selon les experts vénézuéliens, pour qui les réserves du bassin de l'Orénoque pourraient atteindre au total 235 milliards de barils.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Chavez a compris que les Chinois veulent son pétrole, mais eux savent-ils qu'après la fin de ces investissmeents, tout sera nationalisé et qu'ils n'auront plus rien ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :