L'AIE révise ses prévisions de demande de pétrole à la hausse

 |   |  114  mots
Face à une amélioration légère de la conjoncture économique, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) table sur une contraction moins importante que prévue de la demande en 2009 et un rebond légèrement plus fort en 2010.

En septembre dernier, l'AIE prévoyait un recul de 2,2% de la demande de pétrole en 2009. Mais face à la reprise de la consommation en Amérique du Nord et du Sud et en Asie, l'institution a revu ses prévisions. Elle anticipe maintenant une contraction de la demande de seulement 1,9%, à 84,6 millions de barils par jour (mbj).

Pour 2010, les prévisions ont, elles aussi, été revue à la hausse. Malgré les grandes incertitudes quant à la conjoncture, l'AIE envisage un rebond de 1,7% de la demande, contre 1,5% auparavant.

Enfin, l'institution rappelle que les stocks de pétrole dans les pays de l'OCDE sont tombés à l'équivalent de 60,7 jours de consommation à fin août, contre 61,4 jours à fin septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2009 à 14:18 :
S il y a un sujet que j ai du mal a suivre c est bien celui de la consommation et du prix du baril de pétrole a croire que chacun y va de sa propre constatation ses propres statistiques et de sa petite phrase pour faire bouger toutes les semaines voir tous les jours le prix du baril et je me demande s il y a vraiment quelqu un sur cette planéte capable de maitriser le sujet .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :