Afghanistan : Obama devrait annoncer l'envoi de 30.000 soldats de plus, Paris maintient ses forces

 |   |  419  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Il parlera ce mardi devant les élèves de West Point, la prestigieuse école militaire américaine. On s'attend à ce qu'il annonce l'envoi d'environs 30.000 soldats supplémentaires. La France n'entend pas suivre cet exemple mais va y maintenir ses troupes.

C'est ce mardi que le président Barack Obama dira aux Américains ce qu'il compte faire face au bourbier afghan, ce qui sera une de ses premières décisions stratégiques.

On s'attend à ce qu'il annonce l'envoi d'environs 30.000 soldats supplémentaires. Mais aussi à ce qu'il précise sa vision et son calendrier de la sortie de ce théâtre par l'armée américaine. Il parlera devant les élèves de West Point, la prestigieuse école militaire américaine.

Le président américain devrait aussi appeler les alliés des Etats-Unis sur le terrain à faire eux aussi des efforts, et peut-être souhaiter l'envoi de milliers de soldats supplémentaires, 10.000 selon certaines sources dont 1500 aux Français selon Le Monde.

Le président français Nicolas Sarkozy "a été extrêmement clair sur ce sujet (...) la France ne compte pas augmenter ses effectifs", a dit ce week-end le ministre de la Défense Hervé Morin.

Le Chef de l'Etat français a toutefois confirmé ce lundi que les troupes françaises resteraient "aussi longtemps que nécessaire" en Afghanistan "pour permettre aux Afghans de vivre dans un pays pacifié et souverain, capable d'assumer seul son destin sans risquer de redevenir une menace pour la sécurité du monde".

Lors de la cérémonie de la prise d'armes d'automne, dans la Cour des Invalides, le président de la République a rendu un hommage solennel aux 21 soldats français morts en 2009 sur les "théâtres extérieurs", dont cinq en Afghanistan.

A cette occasion, Nicolas Sarkozy a déclaré : "nous luttons avec les Afghans pour empêcher le retour des talibans et obtenir la stabilisation du pays. C'est la paix du monde et notre propre sécurité qui sont en jeu. Renoncer ce serait laisser le champ libre au terrorisme et à la violence des fanatiques". Mais il a reconnu : "nous n'avons pas vocation à rester indéfiniment en Afghanistan". Ce lundi, il a confirmé privilégier la formation des troupes afghanes.

De son côté, le Premier ministre britannique Gordon Brown a confirmé ce lundi que la Grande-Bretagne enverra 500 soldats supplémentaires en Afghanistan.

112.000 soldats alliés y sont actuellement stationnés dont 70.000 Américains, 9000 Britanniques, 4500 Allemands, 3.750 Français, 2830 Canadiens, 2795 Italiens, 2160 Néerlandais, 1910 Polonais, 1350 Australiens, 1000 Espagnols, 990 Roumains, 720 Turcs, 690 Danois, 530 Belges, 480 Norvégiens, 480 Tchèques, 460 Bulgares, 430 Suédois, 360 Hongrois, 300 Néo-Zélandais, 290 Croates, 250 Albanais, 250 Lituaniens, 245 Slovaques, 175 Lettons, 165 Finlandais, 165 Macédoniens, 150 Estoniens, 145 Grecs, 145 Portugais, 130 Slovènes, 90 Azeri, 25 Emirati, 10 Bosniaques, 10 Ukrainiens, 9 Singapouriens, 7 Irlandais, 8 Luxembourgeois, 7 Jordaniens, 4 Autrichiens, 2 Islandais et 1 Georgien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :