Nationalisations à tour de bras au Venezuela

 |   |  215  mots
Après Exito, le groupe de distribution détenu par Casino, le Venezuela d'Hugo Chavez nationalise trois nouvelles banques privées : InverUnion Banco Comercial, Banco del Sol et Mi Casa.

Après Exito, le groupe de distribution détenu par Casino, le Venezuela d'Hugo Chavez continue ses nationalisées forcées. Il annonce ainsi que cette mesure va toucher trois nouvelles banques privées.

Il s'agit des banques InverUnion Banco Comercial, Banco del Sol et Mi Casa. Les trois organismes faisaient face à de "graves problèmes administratifs et de gestion" qui les auraient empêchées de faire face à leurs échéances à court terme, selon le gendarme bancaire vénézuélien (Sudeban), qui dépend du ministère des Finances. Leur passage sous tutelle était devenu "nécessaire et impossible à différer".

Le gouvernement assure qu'il garantira une partie des fonds détenus par les épargnants dans ces banques. Le plafond de garantie des dépôts est de 14.000 dollars par personne. Dans les trois banques, plus de 95% des déposants verront ainsi leurs dépôts sauvegardés en intégralité.

Au nom de "la santé et la stabilité du système financier", le gouvernement a pris le contrôle de huit banques dans les dernières semaines de 2009. Et ce de façon musclée : neuf directeurs et actionnaires de ces banques ont été arrêtés. L'ancien président du gendarme boursier, Antonio Marquez Sanchez, a égalementété mis en prison.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2010 à 20:40 :
en plus c'est censuré ici......
a écrit le 20/01/2010 à 16:23 :
Mort de rire.... il va se nationaliser lui........ il a un petit air arabe ........ Téhéran ou Lybie, je pense qu'il a dû passer zgounette au taille crayon pour plaire......rire
a écrit le 19/01/2010 à 12:47 :
Article partiel... aucun détail sur l'homme d'affaire détenant pratiquement l'ensemble de ses banques, et lui servant à financer des sociétés de construction sur les marchés publics... chuuuutttt!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :