Des milliers de manifestants en Espagne contre la retraite à 67 ans

 |   |  207  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les syndicats ont appelés les travailleurs espagnols à se mobiliser pour manifester contre le relèvement de l'âge de la retraite.

Des milliers d'Espagnols se sont retrouver dans les rues cemardi soir à l'appel des syndicats contre le projet du gouvernement socialiste de relever de 65 à 67 ans l'âge légal du départ à la retraite sont prévus. A Madrid, les syndicats espèrent rassembler un minimum de 40.000 à 50.000 personnes.

Un Espagnol sur deux appuierait une grève générale contre le relèvement de l'âge de la retraite, selon un sondage d'opinion.

Le gouvernement espagnol se montre intransigeant

Le ministre du Travail, Celestino Corbacho, a bien affirmé, dimanche, que la mobilisation ne pousserait pas le gouvernement à revenir sur son projet de loi. Selon lui, l'allongement de la durée du travail est nécessaire. Si les tendances démographiques actuelles se confirment, près d'un Espagnol sur trois sera âgée d'au moins 65 ans d'ici 2049, soit le double de la proportion actuelle.

De plus, rien ne dit que les syndicats arriveront à mobiliser la population, après six ans de trêve sociale. "Je ne crois pas que les manifestations soient la réponse, car certaines mesures impopulaires doivent être prises. Et les syndicats ont été de mèche avec le gouvernement. Ils ont perdu leur crédibilité", confie Juan Jose, un cheminot de 45 ans, interrogé par Reuters.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2010 à 9:40 :
Encore des crispations sur l'age de départ à la retraite... Mais pourquoi eux non plus ne parlent de durée de cotisation ? Ca permettrait de comparer d'un pays à l'autre et de cosntater que si en France on s'en sort à 63 ou 64 ans d'age moyen de départ après la réforme, nous aurons bien de la chance.
a écrit le 24/02/2010 à 6:01 :
Aujourd'hui, que ce soit en Espagne ou en France, ces adeptes du minimun au travail, braillent à l'idée de travailler plus longtemps. Lorsqu'ils arriveront à l'âge de la retraite, il ne leur restera que leurs yeux pour pleurer... et une retraite de misère. Tant pis pour eux. Il trouveront bien le moyen de faire payer les autres, c'est à dire... les bosseurs!!!
a écrit le 23/02/2010 à 20:29 :
On ne sait plus où l'on en est....Commencer sa carrière à tard à 26 ans, pour la finir trop vieux trop tôt à 55 ans mais tout en travaillant tard jusqu'à 67 ans ? Plus on travaille tard, on fait aussi durer les vieux qui laisseront de plus en plus tard la place aux jeunes...

A ne rien y comprendre. Les analyses de la société arkoya ou de tropicalbear sont intéressantes sur ce genre de sujets.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :