L'euro plonge vers 1,30 dollar

 |   |  101  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La monnaie européenne dévisse ce mardi de plus de 1% et passe sous la barre de 1,31 dollar. Le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz n'hésite pas à pronostiquer la fin possible de l'euro.

Les inquiétudes persistantes sur le plan d'aide à la Grèce et sur les faiblesses d'autres pays européens comme le Portugal et surtout l'Espagne pèsent plus que jamais  sur l'euro.

La monnaie européenne dévisse ce mardi de plus de 1% et passe sous la barre de 1,31 dollar, descendant vers 1,30 (rappelons qu'elle avait été introduit en 1999 à 1,18 dollar), à son plus bas niveau depuis un an.

Pour ne rien arranger, le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, interrogé sur BBC4, n'hésite pas à pronostiquer la fin possible de l'euro si l'Europe ne parvient pas à régler ses "problèmes institutionnels fondamentaux".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2010 à 18:53 :
Et dire qu'on veut élargir encore plus la zone euro, sa devise est la proie des grands spéculateurs. Les pays de cette zone ne sont pas solidaires et ne tiennent pas la rigueur sur les accords fondamentaux. Pour faire plaisir à leur électorat, ils laissent filer des dificits colossaux pour sastifaire les revendications syndicales. A présent la catastrophe est bien là! On ne peut pas tout à voir à la fois: le beurre et l'argent du beurre.
a écrit le 04/05/2010 à 13:48 :
De fait, la dévaluation de l'Euro est une bonne nouvelle pour les exportateurs mais la balance commerciale de la France y est-elle sensible?
a écrit le 04/05/2010 à 13:38 :
La menace sur l'Euro est de la spéculation organisée c'est certain! Attention cette devise ne tiendra pas longtemps, peut être, à ces attaques violentes et répétées. Il faut rétablir rapidement les fondamentaux à tous les pays de l'europe!
a écrit le 04/05/2010 à 13:36 :
En effet, il faut revenir aux alentours des 1.20 dollars, l'Europe n'en sera que plus compétitive... Il ne faut pas en faire un drame si l'euro baisse...
a écrit le 04/05/2010 à 13:16 :
L'arrogance des dirigeants qui ne peuvent évidemment dire les décennies du gaspillage des deniers publics, leur courte vue sur l'avenir de leur nation et la course au profit qui saigne les catégories les plus faibles font, qu'aujourd'hui ils s'exposent nus devant leur échec qui désespérera un peu plus l'avenir de cette génération...
a écrit le 04/05/2010 à 12:53 :
Moi personnellement avec Euro je me sens malheureux , je préfere qu on reviens à nos Francs.
a écrit le 04/05/2010 à 12:31 :
Afin de faire cesser les souffrances aux pays faibles, dont la France, il faut revenir à une monnaie faible, dévaluable comme de par le passé. Il n' y a pas d'autre solution. EIFFEL, diplômé en Economie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :