Retraites, ça va faire mal. A lire dans La Tribune

 |   |  63  mots
Découvrez notre analyses sur les retraites. Et encore beaucoup d'autres informations sur les nouvelles règles de l'euro et les marchés actions qui reprennent leur souffle. A découvrir ce mercredi dans La Tribune.

Pour tous les abonnés à La Tribune et ceux qui veulent le devenir (accessible aussi sur votre iPhone et sur votre Blackberry au http://bb.latribune.fr), CLIQUEZ ICI pour découvrir nos informations exclusives, nos enquêtes, nos analyses, nos éditoriaux...

- Retraites, ça va faire mal

- Les nouvelles règles de l'euro

- Les marchés d'actions reprennent leur souffle

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2010 à 4:30 :
depuis le départ toutes ces agitations sur la réforme des retraites c'est le prélude à une réforme vers la capitalisation dans quelques années , pour satisfaire les voeux de la commission de bruxelles
a écrit le 17/05/2010 à 7:39 :
qu il nous laissent la retraite est la secu,et un peu de sous pour manger et vivre,est pour le reste,les politiar peuvent faire ce qu il veulent,mai si il font l imbecille ,que ca reste leur probleme ,est pas les notres. y en a mare qu il nous mette dans tout leur sauce.quand y as du benefice,il ne le partage pas avec nous.
a écrit le 13/05/2010 à 15:38 :
BRAVO aux technocrates qui nous font un chiffrage de nos retraites en 2050!!
Génial! même si cela fait bien rigoler Mme IRMA!
Etait-ce les même qui nous avait prédit dans les années 85-88 + de 100000 véhicules électriques en l'an 2000!...il s'agit souvent de prédiction très bien payées alors qu'au SMIC cela serait déjà une grosse arnaque (surtout qu'être visionnaire pour les 12-15 ans à venir c'est vraiment + simple...)
Comment font le Luxembourg et la Belgique avec des cotisations sociales d'environ 12% alors que chez nous c'est le double (dans le privé). Et bien sûr la couverture sociale est meilleure dans ces 2 pays...Cerise sur le gâteau => il n'y a pas de taxe d'habitation!
Dans le privé les cotisations sont + élevées de 35%, avec une retraite probablement inférieure à celle des fonctionnaires...il est difficile d'augmenter les cotisations dans la fonction publique qui implicitement s'apparenterait à une baisse de salaire...
http://www.francetransactions.com/actualites/info-epargne-0004336.html
Bonne journée!
a écrit le 13/05/2010 à 14:12 :
Réponse à KINOUI
Vous annoncer que l'on devrait d'abord trouver du travail aux 4 millions de chômeurs.
Justement, c'est parce qu'il n'y a assez d'heures ou de temps travaillé qu'il n'y a pas assez de travail.
Avec une loi à 40 heures et un départ à 66 ans, il devrait y avoir le plein emploi, sans dette, les systèmes Sécu et Retraites sauvés et bien sur un pouvoir d'achat bien supérieur surtout pour les niveaux les plus bas
Résumé par 2 formules :
+ DE TRAVAIL = + DE SOCIAL FINANCE (sans dette)
TRAVAILLER + POUR DEPENSER MIEUX
Alors qu'attendons-nous ?
livres-dmc-ed-moinier.com
Daniel MOINIER
a écrit le 13/05/2010 à 14:00 :
Le COR ne prend pas en compte les autres cotisations.
Cela fausse l'analyse globale.
Si nous voulons préserver le système et retrouver l'équilibre, il faudrait avoir aujourd'hui un départ en retraite entre 65/66 ans.
C'est le cas entre autre de l'Allemagne.
En France, ce qui a complètement dégradé le système, c'est d'avoir eu la possibilité de partir à 60 ans, alors que l'état perdait déjà beaucoup d'argent.
Et puis ensuite, programmer la Durée de travail en fonction de la Durée de vie.

POURQUOI ?
Nous vieillissons de presque 8h par jour, alors que le temps de travail, lui a fortement diminué, ce qui a été complètement à contre sens du maintient du système, sans dette.

Autre constat : Le COR en étudiant l'allongement de la durée d'activité n'a pris en compte que les cotisations retraite. Alors que si une personne continue de travailler, son employeur et elle-même cotiseront sur l'ensemble des prestations. Ce qui veut dire qu'il y aura beaucoup d'autres rentrées pour l'URSSAF (Sécu, chômage, allocations familiales, CSG-RDS, etc, soit:
Cotisations globale E+S moins Cotisations globales retraites = 85% ? 26% = 59%
Il rentre donc en + pour chaque salarié, 59% d'un salaire, pour l'état.
Ce qui peut sauver les comptes de la Caisse maladie, Assedic, impôts etc?

En plus, cet apport de salaire supplémentaire : 35% (différence entre salaire et pension), c'est du Pouvoir d'Achat en +.
C'est aussi 40% de rentrées d'impôts en +.
Si + de consommation, c'est + de commandes, plus d'emplois = moins de chômage = + de rentrées, pouvoir d'achat, impôts, charges qui rentrent, etc...
Sachant que chaque 2 chômeurs qui retravaillent font embauchés un autre sous 3 mois.

Autre donnée à ne pas oublier : Pour un salarié qui part en retraite, il faudrait 4 jeunes (20/25ans) pour compenser la perte financière, sans compter le savoir-faire perdu. (démonstration à l'appui)
C'est la durée de vie qui est la cause de tous nos difficultés mais aussi du Papy Boom avec ses départs supplémentaires.
Contrairement à ce qui est dit souvent : + il y a de seniors qui travaillent tard, + il y a d'emplois pour les jeunes. (Constat et démonstration à l'appui)
livres-dmc-ed-moinier.com
Daniel MOINIER
a écrit le 13/05/2010 à 5:54 :
Quel plan d'austérité choisir ???
Entre les bénéfices de l'économie de la santé/formation et les bénéfices de l'économie du luxe, que choisir.
En tant que décideur de choix d'investissements, je préfère investir sur le premier marché car celui-ci permet d'augmenter la productivité générale. Tandis que l'économie du luxe n'apporte aucune productivité supplémentaire.
a écrit le 13/05/2010 à 4:54 :
c'était quand même pas compliqué de prévoir les retraites à payer par rapport aux cotisations, n'importe quel actuaire est capable de le faire. seulement les politiques gauche et droite ont ignoré le problème par démagogie. Par ailleurs il y en a marre de demander aux honnêtes gens qui ont largement cotisé toute leur vie d'être solidaire d'office envers ceux qui ont toujours refusé de cotiser ou qui ont fraudé toute leur vie.ce n'est pas ceux qui se plaignent le plus qui sont les plus à plaindre.
a écrit le 13/05/2010 à 4:37 :
le president de la republique francaise estime-t-il ne pas pouvoir remettre les francais au travail qu'il reforme les retraites, augmente l'age de celle si et le nombre de trimestre pour y pretendre?
a écrit le 12/05/2010 à 16:34 :
Si on s était attaqué au problème des retraites dès les années 80 par exemple on ne serait pas au pied du mur maintenant.C 'est un problème démographique avant tout et on savait qu'il y aurait une génération très nombreuse née après la guerre qui arriverait à la retraite au début du 21 siècle!!
a écrit le 12/05/2010 à 16:31 :
Si on sétait attaqué au problème des retraites dès les années 80 par exemple on ne serait pas
a écrit le 12/05/2010 à 14:54 :
avant d'allonger les retraites, il faudrait que les 4 millions de chomeurs aient un travail à temps plein en CDI et correctement rémunéré mais ce n'est qu'un rêve !!
je travaille dans l'insertion de demandeurs d'emploi et je pense que le pire est à venir !
et puis les prévisions pour 2040 me font bien rire ... puisque l'on pas réussi à prédire la crise économique de fin 2008 !!
allonger le temps de travail et la durée des retraites est la chose la plus simple à faire par contre ... donner du boulot à tout le monde, les gouvernements n'en sont pas capables ! c'est un sentiment d'échec collectif (entreprises, gouvernement, école )
sinon, prendre aux riches peut être un leurre avec le risque de délocalisation des derniers milliardaires
a écrit le 12/05/2010 à 13:59 :
c'est encore nous petite classe moyenne et retraités qui va être sollicitée !
à quand notre disparition ? il n'y aura bientôt plus que riches ou pauvres avec Sarko ! les riches arrivent à ne rien payer ou quasi rien avec les niches fiscales-
ce n'est pas le cas pour la classe moyenne qui voit chaque année ses prélèvements augmenter ! aie les impôts locaux ! faut bien payer le rsa , il y a trop de pauvres !! c'est le vrai problème ...
a écrit le 12/05/2010 à 13:35 :
IL FAUT ALLER CHERCHER L'ARGENT OU IL EST , ET FAIRE BANQUER TOUT LE MONDE , PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE , MINISTRE , DEPUTE , ARTISTE , SPORTIF , ENFIN FAIRE PAYER LES GENS QUI GAGNENT DE L'ARGENT , A HAUTEUR , AU POURCENTAGE DE CE QU 'ON RETIENT A UN SMICAR , PIQUER SUR TOUT LES CAPITAUX
a écrit le 12/05/2010 à 13:12 :
Et plus on attendra, plus cela fera mal ! Pas la peine de jeter en pature les uns ou les autres. Tous sur le même bateau. Alors du réalisme que diable, le bateau coule, il faut écoper !
a écrit le 12/05/2010 à 10:07 :
les ministres les senateurs les deputes ..tous les politiques de tous les bords pas CONCERNES......pour participer a l efford ...MESSIEURS ou est L EXEMPLE....
a écrit le 12/05/2010 à 7:25 :
Petits retraités l'augmentation d'Avril est déjà englouti par le dérembousement des médicaments et diverses contributions (taxes) pour le reste nous réduisons nos dépenses
a écrit le 12/05/2010 à 7:11 :
arrete de monte publi et prive l un contre l autre ou la crise pour nous faire meux passe la reforme foutese mansonge de polique comme dab
a écrit le 12/05/2010 à 6:49 :
Nous,les petits retraités,on y est déjà habitué à avoir "mal",depuis pas mal de temps les petites retraites ont baissé sérieusement,et nôtre pouvoir d'achat en a pris un sérieux coup,seules les retraites spéciales,celles des ministres,députés etc s'en sortent bien (sans oublier celles de certains fonctionnaires tellement avantagés par le mode de calcul !
Mais nous,les petits,comme d'habitude,on est maintenu au plus bas !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :