Hausses d'impôts en vue aux Etats-Unis

 |   |  277  mots
Les Etats-Unis pourraient connaître de nouvelles hausses d'impôts, selon un des dirigeants de la Fed.

Les impôts pourraient augmenter aux Etats-Unis. C'est ce qu'a estimé un des dirigeants de la banque centrale, Narayana Kocherlakota, emboîtant le pas à plusieurs de ses collègues. "L'augmentation de la dette publique aux Etats-Unis pourrait bien mener à de futures hausses d'impôts".

Pour Narayana Kocherlakota, président de la Fed à Minneapolis, ces hausses d'impôts pourraient peser sur la reprise en cours, en retardant l'investissement. "Au cours des trente dernier mois, le montant de la dette fédérale aux mains d'investisseurs privés a augmenté de plus de 50%. Cette dette supplémentaire ne pourra être payée que de deux façons. Premièrement, le Congrès peut réduire les dépenses ou augmenter les impôts. Deuxièmement, la Fed peut imprimer de la monnaie supplémentaire pour rembourser les nouvelles obligations émises et, ce faisant, créer de l'inflation. Nous nous en remettons au Congrès pour qu'il fasse son travail et qu'il fasse preuve de responsabilité en matière budgétaire, si nous voulons pouvoir faire le nôtre" (assurer le plein emploi et la stabilité des prix).

Le 6 mai, un de ses collègues, Jeffrey Lacker, avait déclaré que Washington n'avait pas d'autre choix, face à la montée des déficits, que de réduire la dépense publique ou d'augmenter les impôts, ce qu'avait laissé entendre par trois fois en avril le président de la Fed, Ben Bernanke, en des termes moins directs. La dette publique américaine atteignait près de 12.949 milliards de dollars fin avril, selon les chiffres du Trésor, soit environ 88% du PIB prévu par le gouvernement pour l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2010 à 6:35 :
à noter que les states n'appliquent pas de tva mais une taxe variable selon les états de 6 à 7 % sur la consommation - Bush a beaucoup baissé les impôts des classes supérieures : on peut donc relever les impôts des plus riches ! c'est un "choix politique" ?
a écrit le 14/05/2010 à 8:04 :
Très bonne idée,apres les 3 jobs journalier pour survivre.Sarkozy va suivre cette excellente idée, une innovation des dirigeants incapable de réguler les dépenses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :