La croissance annuelle de l'Inde atteint 7,4%

 |   |  290  mots
Sur l'année 2009-2010, le PIB indien a progressé plus que prévu grâce aux bonnes performances de l'industrie et des services.

Alors que les pays industrialisés bataillent avec leurs déficits, les pays émergents tentent pour leur part d'éviter la surchauffe. En Inde, la croissance a ainsi atteint 7,4% sur l'année 2009-2010 achevée fin mars, selon les chiffres officiels publiés ce lundi.

La progression du PIB est même supérieure aux prévisions du gouvernement qui tablaient sur une hausse de 7,2%. Cette bonne performance s'explique par le dynamisme de l'industrie et des services.

Et la croissance indienne ne montre pas de signes d'essoufflement, bien au contraire. Sur le dernier trimestre de l'exercice, de janvier à mars, le PIB de l'Inde a progressé de 8,6% en glissement annuel. Pour comparaison, sur la même période, la croissance de la zone euro a été de 0,2%.

Les présidents de la Réserve fédérale des Etats-Unis Ben Bernanke et de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ont d'ailleurs souligné ce lundi le rôle clé à leurs yeux des marchés émergents comme facteur de stabilité financière. "Un aspect marquant de cette crise est son origine dans les économies industrielles. Les pays émergent ont également été sévèrement affectés, mais, en tant que groupe, ils restent source de fermeté pour l'économie mondiale", a déclaré Jean-Claude Trichet selon des commentaires préparés pour une conférence organisée par la Banque de Corée.

De son côté, Ben Bernanke a estimé que l'économie mondiale dépendait de plus en plus des marchés émergents pour maintenir une forte croissance et la stabilité financière. "Les améliorations des politiques des marchés émergents (...) ont des ramifications au-delà des économies émergentes elles-mêmes", a déclaré le président de la Fed.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2010 à 10:47 :
Comme il fallait s'y attendre, et sans être pour autant un déclin pour l'Europe, la croissance vient et viendra surtout des BRIC. Chine & Inde, ces 2 "continents" fournissent environ 3 milliards de personnes, soit un peu plus de la moitié de la planète avec tout ce qui va avec comme production, consommation, investissement, recherche, etc ........Le monde a tout simplement changé!
....."and things have changed " a déjà chanté le poète-musicien.
a écrit le 31/05/2010 à 10:39 :
à comparer avec la notre ? la croissance a tout simplement changé de place !
Sarko avait promis d'aller la chercher ! il l'a délocalisée aussi ! voilà qui justifie aussi la montée des déficits pour nous et "la fin d'un système"....
a écrit le 31/05/2010 à 6:28 :
ceci confirme le declin de ce qu'il est convenu d'appeler le monde occidental il est peu à peu supplante par les puissances asiatiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :