Les américains Thomas Sargent et Christopher Sims prix Nobel d'économie

 |   |  365  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le prix Nobel d' économie 2011 a été décerné ce lundi aux américains Thomas J. Sargent et Christopher A. Sims pour leurs travaux en macro-économie.

Le prix Nobel d'économie a été attribué ce lundi aux américains Thomas Sargent et Christopher Sims, 68 ans chacun, pour "leurs recherches empiriques sur les causes et les effets en macro-économie", annonce un communiqué de l'Académie royale des Sciences de Suède.

Les deux chercheurs ont particulièrement travaillé sur les relations entre les politiques économiques et leurs effets sur l'économie.

Ils sont récompensés "pour leur recherche empirique sur la cause et l'effet en macro-économie ", précise le comité Nobel. Les lauréats "ont développé des méthodes pour répondre à de nombreuses questions concernant le lien de causalité entre la politique économique et différentes variables macro-économiques comme le PIB, l'inflation, l'emploi et les investissements", a ajouté le comité. "L' économie est constamment affectée par des événements imprévus", relève le comité. Il note par exemple que le prix du pétrole peut augmenter de façon inattendue ou qu'une banque centrale peut fixer des taux d'intérêt imprévisibles pour des emprunteurs ou des prêteurs ou bien que la consommation de ménages peut baisser soudainement.

"Ces événements inattendus sont habituellement désignés sous le nom de chocs", explique le comité. Il ajoute aussi que l' économie peut être affectée par des variations à plus long terme comme des changements de politique monétaire afin d'instaurer de plus strictes mesures anti-inflation ou une politique fiscale plus rigoureuse. "Une des tâches principales de la recherche en macro- économie consiste à comprendre comment chocs et changements systématiques de politique affectent les variables macro-écononomiques à court et à long terme", selon le comité.

"Les recherches de Sargent et Sims qui sont récompensées ont été indispensables à ce travail", souligne encore le comité pour justifier l'octroi de leur prix. "Comment le PIB et l'inflation sont affectés par une augmentation temporaire des taux d'intérêt ou d'une baisse d'impôts? Que se passe-t-il si une banque centrale modifie de façon permanente son objectif d'inflation ou si un gouvernement modifie son objectif d'équilibre budgétaire?", tel est le type de questions auxquelles les lauréats ont répondu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2011 à 21:31 :
Incroyable cet article: la fondation Nobel n'attribue pas de prix en économie. Il s'agit d'un prix de la banque centrale de Suède en mémoire d"Alfred Nobel. Il ne manquerait plus que l"économie soit une science !

Réponse de le 11/10/2011 à 6:38 :
l'economie est une science molle, c'est ca qui ft sa difficulte; les sciences dures ne sont cependant pas a l'abri de l'humain; allagre relate dans un de ses bouquins comment la recherche francaise avait pris du retard car l'academie des sciences avait un boss qui refusait de voir des choses qui ne lui plaisaient pas
a écrit le 10/10/2011 à 17:45 :
A quoi bon avoir de tels prix Nobel dans ce pays si c'est pour inventer les subprimes ,laisser faire toutes les spéculations avec l'argent des autres qui n'ont jamais demandé à ce que l'on spécule avec leurs économies !
Réponse de le 10/10/2011 à 19:50 :
Commentaire affligeant, par analogie est-ce que lorsque les chercheurs des laboratoires Servier manquent aux règles élémentaires d'éthique on doit pour
autant dénigrer les chercheurs de l'institut Pasteur ?
Réponse de le 11/10/2011 à 6:40 :
ce commenaitre plus que pitoyable confirme le pietre niveau des francais en economie; curie a travaille sur le nucleaire, personne n'a encore eu l'idee de leur coller l'invention de la bombe nucleaire sur le dos !!!!! alors tentez votre chance! vous avez le niveau pour !
Réponse de le 11/10/2011 à 7:50 :
Econoclaste ,churchill :combien de fois lit-on qu'il a des chercheurs qui cherchent mais pas de chercheurs qui trouvent ? cela ne veut-il pas dire qu'il faille chercher des solutions applicables un jour ou l'autre plutot que d'etre dans le reve ,l'utopie ;ex de la médecine qui elle avance avec ses chercheurs ....Vous devez donc n'aimer que les beaux mots qui ne servent pas toujours ,alors que pour moi ,je suis plus terre à terre mais pas totalement ignare .
a écrit le 10/10/2011 à 16:20 :
a noter : clive granger a ete nobel il n'y a pas si longtemps; quand on sait que l'analyse des series temporelles comporte une part importante de 'granger causality' et de 'sims causality'....; ca donne au moins une idee de l'importance de l'analyse dynamique econometrique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :