Lundi, nous serons 7 milliards ... peut-être

 |   |  365  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
C'est en tout cas la conclusion du dernier rapport des Nations Unies. Mais d'autres études estiment que ce cap a été franchi il y a un an ou le sera le...12 mars prochain.

Selon les estimations des Nations unies, la population mondiale franchira lundi le cap des 7 milliards d'habitants. En 1800, elle n'en comptait qu'un milliard et a donc été multipliée par sept au cours des deux derniers siècles. Elle devrait continuer à croître et pourrait atteindre autour de 10 milliards à la fin du XXIème siècle selon les projections de l'ONU. Les Nations unies prévoient que d'ici à 2025,  l'Inde deviendra le pays le plus peuplé du monde, devant la Chine, avec près de 1,5 milliard d'habitants.

Pour l'anecdote, dans son numéro d'octobre de "Population et Sociétés", l'Institut national d'études démographiques (Ined) souligne que compte tenu des informations dont la qualité varie d'un pays à l'autre, il est possible que "le seuil des 7 milliards ait été franchi un ou deux ans plus tôt que 2011, ou un ou deux ans plus tard". Tandis que, de son côté, le Bureau américain du recensement estime, lui, que le cap de 7 milliards ne sera atteint que ... le 12 mars 2012.

L'essor démographique de l'Afrique

Au-delà du passage supposé de ce seuil lundi, l'Ined rappelle que les tendances démographiques mondiales sont connues et permettent d'annoncer entre 8 et 10 milliards d'habitants sur la planète en 2050. Il note également que "l'un des grands changements démographiques à venir est le formidable accroissement de la population de l'Afrique, qui, Afrique du Nord comprise, pourrait plus que quadrupler en un siècle, passant de 800 millions d'habitants en 2000 à 3,6 milliards en 2100 d'après le scénario moyen des Nations unies. Alors qu'un homme sur sept vit aujourd'hui en Afrique, ce sera probablement un sur quatre en 2050 et peut-être un sur trois en 2100", prévoit-il. Et ce, malgré l'épidémie de Sida qui fait des ravages sur le continent.

Des disparités sociales croissantes

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, compte bien profiter de ce passage à 7 milliards d'humains pour faire passer un message lors du sommet du G20 la semaine prochaine à Cannes :  face à une population qui croît dans un contexte de crise économique mondiale les dirigeants du monde doivent s'attendre à davantage de révoltes. Ce d'autant plus que les disparités sociales continuent de croître.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/11/2011 à 5:41 :
" Tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, l'humanité sera confrontée au problème global de sa survie" (livre prémonitoire "les corps indécents") Impossible de nourrir convenablement autant de monde. Notre petite planète ne dispose pas assez de ressources naturelles pour autant de personnes (eau douce, énergie, matières premières etc.) Il y a des milliards d'individus qui vivent dans la misère avec moins de 10 dollars par jour. L'avenir fait peur.
a écrit le 01/11/2011 à 9:02 :
(3em essai après censures) Article idiot insensé et faux.
Nous sommes passés de 6 à 7 milliards en moins de 12 ans; de 5 à 6 en 14 ans et précédemment, plus lentement du fait des guerres.
En bénéficiant des progrès médicaux et sociaux; surtout dans les pays encore défavorisés et de la durée de vie qui augmente, en 2100 nous aurons largement dépassé les 20 milliards. Nous devons aussi tenir compte que les guerres à l'échelle planétaire sont désormais impossibles; à moins que l'on veuille exterminer la race humaine. Donc ce que cet article explique est totalement à "côté de la plaque".
On ferait mieux de s'assurer que tous les humains vivant actuellement aient une existence décente. Entre autres, il est préférable d'avoir 60 millions de français heureux; plutôt que d'en avoir 80 millions dont la moitié sera des exclus. Cette logique étant valable pour toute la Terre...Personnellement, je crois que si nous continuons à avoir de tels nuls, égoïstes comme décideurs: Sarkozy, Obama et tant d'autres, nous n'avons pas à nous soucier car il n'y aura plus d'humains sur cette belle planète en 2100. C'est peut-être la meilleure chose qui puisse lui arriver... Futures générations; je suis désolé pour vous car je vis dans un monde de cinglés et les plus cinglés ont le pouvoir... Jean-Claude Meslin: Indigné depuis longtemps...
a écrit le 31/10/2011 à 16:02 :
Isabelle ... Merci de changer de métier !
a écrit le 31/10/2011 à 15:59 :
La civilisation est soluble dans la reproduction effrenée du tiers monde.
a écrit le 30/10/2011 à 14:52 :
En octobre 1999, nous passions à 6 milliards d'habitants et seulement 12 ans parès, nous passons à 7...
La population mondiale pourrait se stabiliser à 9, 10 voire 15 milliards de personnes, selon l'évolution de la situation dans les pays en développement connaissant actuellement la plus forte croissance démographique.
En France, les instances officielles comme l'INED, reléguées par les médias, nous tiennent des discours euphémistiques, comme s'il fallait se rassurer de ce seuil de stabilisation à 15 milliards. Pourquoi?
a écrit le 30/10/2011 à 14:30 :
Madame Isabelle, relisez avant d'envoyer.
a écrit le 30/10/2011 à 14:24 :
bientot Soleil Vert
a écrit le 30/10/2011 à 14:18 :
Un africain sur quatre habitants dans le monde en "20100", c'est de l'humour ou une faute de frappe? Il faut se relire..
a écrit le 30/10/2011 à 14:18 :
en 20100 ? et puis quoi encore ? 2100 c'est mieux je pense. Sinon waw ils sont bon les gars...
a écrit le 30/10/2011 à 14:14 :
Article rempli de fautes, je pense que vous voulez dire 2100 au lieu de 20100. Et surtout dire L'essor démographique de l'AFRIQUE et non de la Chine
Réponse de le 30/10/2011 à 14:30 :
"que vous vouliez"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :