L'Inde sème la confusion sur le marché du coton

 |   |  757  mots
Copyright AFP
Copyright AFP
En décidant lundi d'un embargo sur les exportations de balles de coton, l'Inde a provoqué la surprise parmi les intervenants sur le marché de la fibre blanche. Mais, pour les experts, les prix ne devraient pas s'enflammer comme durant la saison 2010-2011.

Le marché du coton, s'apprête-t-il à revivre l'épisode de la fin 2010-début 2011 qui avait vu le cours de la fibre blanche s'envoler jusqu'à 2,27 dollars la livre en mars 2011 ? Son prix avait été multiplié par deux en cinq mois seulement. A la surprise générale, l'Inde, le deuxième producteur mondial, a annoncé lundi son intention d'interdire jusqu'à nouvel ordre toute exportation de coton, y compris la production déjà vendue et prête à être embarquée pour être livrée.

La décision, prise alors que le pays a déjà atteint ses objectifs d'exportations (de 8,4 millions de balles de coton) et entend approvisionner son marché local tout en le préservant de prix élevés, a enflammé les cours lundi. Sur l'ICE Futures, à New York, le contrat de référence pour livraison en mai a vu bondi de 4,5% (la limite autorisée) pour s'établir à 92,23 cents la livre. Mardi matin, son prix s'est hissé jusqu'à 94,24 cents. De quoi effrayer la filière textile et habillement si cette tendance venait à se confirmer.

Deuxième pays producteur au monde

« L'Inde est le deuxième pays producteur de coton au monde, avec 22% de la production et 17% des exportations mondiales », rappelle Sudakshina Unnikrishnan,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :