Obama en campagne chez Clooney : un dîner à 12 millions de dollars

 |   |  615  mots
Georges Clooney à Washington le 28 avril 2012, lors du dîner annuel avec les correspondants de la Maison Blanche - Copyright AFP
Georges Clooney à Washington le 28 avril 2012, lors du dîner annuel avec les correspondants de la Maison Blanche - Copyright AFP (Crédits : AFP)
Ce jeudi soir, l'acteur américain sera l'hôte d'une réunion de levée de fonds pour financer la campagne de réélection du président sortant. Des responsables démocrates ont évoqué des recettes qui pourraient atteindre 12 millions de dollars.

"Urgences élections, le docteur Doug Ross est demandé en salle de donations". Georges Clooney sera l'hôte ce jeudi d'une réunion de levée de fonds en faveur de la campagne du président sortant. Pour l'occasion, Barack Obama, qui briguera un second mandat de quatre ans à la Maison Blanche le 6 novembre prochain, y fera une apparition. Il se rendra donc au domicile de l'acteur américian situé dans la région de Los Angeles, sur le versant nord des collines d'Hollywood.

Le prix du ticket d'entrée: jusqu'à 40.000 dollars

Engagé depuis avril 2011 dans une véritable "course aux millions", le dirigeant démocrate a déjà participé à plus de 110 "événements de campagne". Malgré le prix du ticket d'entrée, jusqu'à 40.000 dollars par personne, soit presque le salaire médian annuel aux Etats-Unis, la réception chez l'un des acteurs les plus célèbres et les plus engagés d'Hollywood devrait battre tous les records. Les cent-cinquante célébrités, riches et puissants, dont regorge la "Mecque" américaine du cinéma et du divertissement et qui s'acquitteront du tarif maximum, permettront à elles seules d'ajouter six millions supplémentaires dans les coffres de l'équipe démocrate, a révélé le journal spécialisé The Hollywood Reporter. Cette opération "dîner avec George et Barack" a rencontré un tel succès qu'elle a déjà permis de rajouter au moins six autres millions au trésor destiné à financer la campagne contre le présidentiable républicain Mitt Romney, soit un total de 12 millions de dollars, selon les responsables démocrates anonymes cités par The Hollywood Reporter.

Barack Obama "en tournée" jusqu'à vendredi soir

Le soutien au droit des homosexuels à se marier, énoncé pour la première fois mercredi par Barack Obama, devrait lui assurer un accueil triomphal en Californie, un Etat considéré comme parmi les plus progressistes sur les questions de société et déjà largement acquis aux démocrates. Avant de se rendre en soirée dans le sud de la Californie, le président, parti le matin de la Maison Blanche, doit faire escale à Seattle, là encore pour rassembler des contributions au cours de deux réunions successives, pour un total de 7.000 km en avion dans la journée. Il rentrera vendredi soir à Washington en passant par Reno où il doit tenir un discours sur la situation économique. Militant démocrate de longue date, George Clooney, sept fois nommé aux Oscars et qui a obtenu une statuette pour le meilleur second rôle en 2006, a été reçu à plusieurs reprises par Barack Obama depuis que ce dernier s'est installé à la Maison Blanche en janvier 2009, en particulier pour parler du Soudan, un dossier sur lequel l'acteur s'est beaucoup engagé. L'ancien bourreau des coeurs de la série "Urgences", 51 ans, avait aussi été invité au dîner d'Etat en l'honneur du Premier ministre britannique David Cameron à la mi-mars.

Déjà 200 millions de dollars levés depuis avril 2011

Selon les derniers chiffres disponibles, Barack Obama a déjà levé 200 millions de dollars depuis qu'il a déclaré sa candidature en avril 2011. Ces fonds sont cruciaux car ils permettent de financer ses déplacements de campagne et d'acheter des espaces publicitaires. Les candidats restent libres d'opter pour un financement public, mais leur budget est dans ce cas plafonné. Les règles de financement des campagnes ont été bouleversées en 2010 par une décision de la Cour suprême, permettant aux entreprises d'y contribuer sans limites. C'est jusqu'ici Mitt Romney qui a réussi à tirer le plus grand bénéfice de cette nouvelle donne, tandis que les démocrates insistent sur l'importance des dons des particuliers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2012 à 16:51 :
I have a dream... ryeal, we have a dream... thank lot Mstr Obama, diVab
a écrit le 11/05/2012 à 0:46 :
Le courage serait plutôt de rester fidèle à ses convictions, même au risque de s'aliéner des électeurs importants. L'option de Barack Obama en faveur des homosexuels est une faiblesse et de l'opportunisme. Il en sort moins respectable.
Réponse de le 11/05/2012 à 4:47 :
oui problématique il est prêt à tout pour gagner et cela détruit la nation au fur et a mesure les nations sont des sables mouvant le futur s'annonce terrible
Réponse de le 11/05/2012 à 9:10 :
Pourquoi pas une faiblesse, il n'en reste pas moins que pour les homos il n'existe aucun contrat (complet) civil d'union, ils n'ont pas d'héritage entre l'un et l'autre, pas de foyer fiscal etc. Il y a un statut à créer et on peut compter sur l'ensemble de la classe politique pour enterrer le dossier...
a écrit le 11/05/2012 à 0:32 :
Si on fait taxes George Clooney au niveau de 70 pourcentage? C'est bien. D'accord?
a écrit le 10/05/2012 à 18:29 :
Il faut etre un veritable clown pour suporter Obama
Réponse de le 11/05/2012 à 13:38 :
Vous vouliez parler de Bush je suppose, non ?
a écrit le 10/05/2012 à 16:56 :
Mitt Romney est bourre de fric, Obama essaye d'assurer sa reelection sachant qu'il va faire face a une campagne tres tres dure et delicate. Il s'est mis les evangelistes et les cathiliques a dos avec ses positions sur l'avortement et maintenant sur le mariage gay. le moment qu'il choisit pour annoncer son avis personnel en la matiere n'est pas non plus anodin et encore moins un hasard: il s'inspire une fois de plus de l'election francaise plus precisement le courage et la victoire de F. Hollande qui a ouvertement annonce dans sa mesure 31, sa promesse de promouvoir le mariage gay ainsi que le droit a l'adoption, une position juste et courageuse qui n'a pas fait perdre l'election a Hollande, cependant les reactions restent d'etre un peu plus refractaires aux US. Obama fait preuve de beaucoup de courage politique en prenant ce risque en faveur du mariage gay(ca peut aussi etre sous la pression des grands donateurs de Hollywood).... Ce qui est sur, c'est qu'avec la defaite de Sarkozy, la reelection d'Obama n'est pas assuree.. Il a sous-estime Hollande( le Python en politique) comme l'ont fait Sarkozy,Merkel et Cameron
Réponse de le 10/05/2012 à 17:37 :
J'aimerais bien connaitre l'impact de la promesse de FH de promouvoir le mariage gay ainsi que le droit a l'adoption sur son élection ? Avons nous des résultats de sondage sur ce point?

Je pense que si il avait vraiment communiquer sur ce sujet il ne serait pas la ou il est aujourd'hui. Qui oserait un vrai débat de société sur ce sujet??


Par contre l'impact de l'anti NS sur l'election de NH je vois bien ... ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :