L'Egypte, la Syrie et les autres rendez-vous du jour

 |   |  771  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Les réactions à l'élection du candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi en Egypte, les ministres européens des Affaires étrangères se réunissent pour discuter de la situation dans le pays le plus peuplé du monde arabe ainsi qu'en Syrie où l'avion turc abattu vendredi suscite la colère d'Ankara...

Le président élu Mohamed Morsi, premier islamiste à accéder à la magistrature suprême en Egypte, a promis dimanche d'être le président de "tous les Egyptiens", en appelant à l'unité nationale et en promettant de respecter les traités internationaux signés par son pays. Le candidat des Frères musulmans a obtenu 51,73% des voix contre 48,27% pour Ahmad Chafiq, dernier Premier ministre du président déchu Hosni Moubarak.

Les Occidentaux et les capitales du monde arabe ont salué dimanche ce résultat. Washington a félicité le nouveau président égyptien, appelant l'Egypte à rester un "pilier de la paix dans la région". Israël a rendu hommage au "processus démocratique" qui a permis à Mohamed Morsi d'accéder à la présidence, indiquant qu'il "entend poursuivre sa coopération avec le gouvernement égyptien sur la base du traité de paix" signé en 1979. Pour le mouvement islamiste palestinien Hamas -au pouvoir à Gaza- "c'est une nouvelle ère qui s'ouvre en Egypte. Il s'agit d'un revers pour le programme de normalisation et la coopération sécuritaire avec l'ennemi" (israélien), a déclaré Mahmoud Zahar, un haut dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza. A Bruxelles, l'Union européenne a qualifié la victoire des Frères musulmans d'"historique pour le pays et pour la région". Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, s'est déclarée disposée à "travailler avec le président Morsi" et l'a appelé à "tendre la main à tous les autres groupes politiques et sociaux".

Avion turc abattu: Tensions entre Ankara et Damas

La Turquie a réclamé dimanche une réunion de l'Otan au sujet de son avion abattu vendredi par la Syrie, dont le régime a encore perdu des soldats dans les violences qui font désormais régulièrement une centaine de morts par jour. La Turquie a remis une note de protestation officielle à la Syrie dénonçant cet incident grave, qualifié d'"éhonté" et "inacceptable" par la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qui a promis de travailler avec Ankara sur une réaction appropriée. Elle a dénoncé le "non-respect" par les autorités syriennes "des lois internationales, de la vie humaine, de la paix et de la sécurité".

Après 116 morts samedi, la répression et les combats ont fait dimanche 86 morts dont 55 civils, 27 soldats et 4 rebelles, tués pour la plupart dans des combats dans les provinces d'Alep, d'Idleb et de Deir Ezzor selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les ministres européens des affaires étrangères se réunissent ce lundi à partir de 9h30 à Luxembourg pour discuter notamment de la situation en Syrie.

Le gouvernement français en séminaire lundi pour préparer le budget 2013

Le gouvernement se réunit lundi après-midi au grand complet pour préparer le projet de budget de l'an prochain et tracer les orientations pour 2013-2015, dominées par les choix douloureux qu'exigent les engagements de redressement budgétaire pris par la France. Ce "séminaire sur le budget pluriannuel et le projet de loi de finances pour 2013", qui devrait durer deux heures, doit rassembler autour du Premier ministre Jean-Marc Ayrault l'ensemble des ministres et ministres délégués, a précisé Matignon.

Et aussi...

Début de la visite de deux jours du président russe Vladimir Poutine en Israël et dans les Territoires palestiniens. Arrivée prévue à l'aéroport de Tel-Aviv à 09h30, déjeuner et réunion de travail avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (13h) et réception (18h) à la résidence du président Shimon Pérès.

Au Portugal, le gouvernement est confronté à sa première motion de censure, à l'initiative des communistes qui dénoncent sa politique d'austérité mais n'ont guère de chance de le faire tomber.

A Kharkiv en Ukraine, reprise en son absence du procès pour fraude fiscale et détournement de l'opposante Ioulia Timochenko, ex-Premier ministre déjà condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir, des poursuites considérées comme politiques par l'UE et qui ont crispé les relations entre Kiev et Bruxelles.

Conjoncture

France

Agence France Trésor: adjudication de BTF ; la France prévoit de lever entre 7,1 et 8,4 milliards d'euros lundi lors d'un emprunt de court terme (vers 15h).

Etats-Unis

Ventes de logements neufs mai (16H00)

Allemagne

Baromètre GfK du moral des consommateurs (08H10)

Francfort: conférence de Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE, à l'Institut pour la stabilité financière et monétaire (IMFS) (18H00)

Entreprise

Allemagne

Stuttgart: assemblée générale de Porsche SE (10H00)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :