Les pays où les revenus ont le plus chuté sous l'effet de la crise

C'est en Grèce, en Islande, en Irlande et Espagne que les revenus ont le plus baissé entre 2007 et 2011, selon l'OCDE. En France, ils sont restés stables
Ivan Best
Evolution annuelle des revenus, en %, entre 2007 et 2011. Top 10: 10% des ménages aux plus hauts revenus. Bottom 10%: 10% les moins aisés
Evolution annuelle des revenus, en %, entre 2007 et 2011. Top 10: 10% des ménages aux plus hauts revenus. Bottom 10%: 10% les moins aisés (Crédits : DR)

Parmi les pays de l'OCDE, c'est en Grèce que les revenus ont le plus baissé sous l'effet de la crise, entre 2007 et 2011, indique une étude de l'OCDE publiée ce jeudi. En euros constants, ils ont chuté 8,3%. Comme dans la plupart des pays, les plus pauvres ont vu leurs revenus baisser encore plus que cette moyenne. Les 10% de ménages grecs les moins aisés (soit Bottom 10% sur le graphique ci-dessous) ont vu leurs revenus chuter de 12,7% sur cette période.

C'est aussi le cas en Irlande, Espagne, au Mexique, qui se rangent parmi les cinq autres pays de l'OCDE où le revenu a le plus régressé. En revanche, en Islande, qui se classe dans cette catégorie des cinq pays industriels où les ménages ont été les plus touchés par la crise, les plus riches -10% de ménages les plus aisés, soit Top 10% sur le graphique ci-dessous- ont vu leurs revenus chuter de 9,7%, contre -6,4% pour les plus pauvres.

 

L'évolution annuelle du revenu disponible (après impôt) des ménages, entre 2007 et 2011

 graph OCDE

 

 Au total, c'est seulement dans 12 pays de l'OCDE que les ménages les moins aisés ont vu leur situation relative s'améliorer, par rapport aux mieux lotis. Dans les 21 autres pays sous revue, les 10% les plus pauvres ont été moins bien traités que les 10% les plus riches.

Net recul des plus bas revenus, en France

C'est le cas en France, où, selon l'OCDE, le revenu les plus bas ont reculé de 1,3% par an en euros constants, sur cette période 2007-2011,  tandis que ceux des 10% les plus riches ont au contraire progressé de 1,7% chaque année.

Une évolution quasiment similaire aux Etats-Unis. Ce résultat montre du reste les limites de ce chiffrage concernant les déciles (10% de la population des ménages). Car, si l'on considère, plus finement, les centiles, on perçoit une évolution différente: les ménages américains appartenant au centile supérieur (1% des ménages en haut de la hiérarchie) ont vue leurs ressources progresser fortement à partir de 2010.

Ivan Best

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 20/06/2014 à 18:39
Signaler
Vivement la même courbe avec le pouvoir d'achat des pays; et une avec l'augmentation des salaires en fonction du salaire de base...

à écrit le 19/06/2014 à 21:52
Signaler
on oublie de dire que le pib/capita a ete multiplie par deux entre 2000 et 2007 en grece, avec les seuls cheques delors.... alors perdre 8%, c'est vraiment de l'anecdote, vu que leur economie vaut la moitie de ce qu'elle valait en 20007, et encore.....

à écrit le 19/06/2014 à 21:11
Signaler
En France, au 2e tour, on vote contre l'autre. C'est la raison de l'echec de Sarko. Quant a un plan pour le pays, aucun politique n'en a. Leur seul plan, c'est de se remplir les poches rapidos et apres eux le deluge :-)

à écrit le 19/06/2014 à 19:30
Signaler
En France, ça explique l'échec de N Sarkozy aux élections, après son succès à favoriser les plus riches, tout en pénalisant les plus pauvres. Maintenant, suivant comment ça s'est passé depuis 2011, on aura le résultat des élections suivantes.

à écrit le 19/06/2014 à 16:41
Signaler
Les revenus sont stable mas les impots ont augmenté de 50% alors le niveau de vie a chuté avec les conséquences économiques que l'ont connait en France. Et rien n'est fait si ce n'est de favoriser les pauvres et d'achever les classes moyennes qui pom...

le 19/06/2014 à 19:09
Signaler
Il faut apprendre à lire un graphique avant de raconter n'importe quoi. C'est justement tout l'inverse : L'évolution annuelle du revenu disponible (après impôt) des ménages, entre 2007 et 2011. APRES IMPOT ! La France est un des rares pays à favori...

le 19/06/2014 à 23:51
Signaler
"Les revenus sont stable mas les impots ont augmenté de 50%" : Oui, quand on y échappait au titre qu'on appartenait à un groupe d'électeur intéressant (parents de 3 enfants... de 40 ans, célibataire mais veuf, subventionnés de l'immobilier, etc.)

le 20/06/2014 à 0:27
Signaler
@Prétentieux Après quel impôt? TVA, taxe d'habitation, taxe foncière, IR, ISF?

le 20/06/2014 à 2:47
Signaler
Il y a deux paradis fiscaux en France : le Palais Bourbon (parlement) et le Palais du Luxembourg (Sénat). Vive les indemnités non-imposables pour les heureux bénéficiaires qui se les votent si généreusement.

le 24/06/2014 à 21:41
Signaler
Oui, ces deux assemblées votent les lois à leur avantage. A quand la suppression de la réserve parlementaire !!!!! et autres indemnités !!! A quand une réelle transparence et plus de démocratie sur l'utilisation de l'argent public !!! Nous sommes...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.