Ce que veut la Russie

 |   |  275  mots
Arkadi Dvorkovitch, principal conseiller du président Dmitri Medvedev.

Bien que frappée plus violemment par la crise que la plupart des autres pays, la Russie n'entend pas atténuer ses exigences sur la scène internationale. Moscou veut un débat sur une nouvelle monnaie de réserve mondiale et la réforme du FMI dans les trois ou quatre ans à venir. Le sherpa russe au G20, Arkadi Dvorkovitch, a déclaré hier, lors d'une conférence de presse, qu'il était nécessaire d'optimiser la gestion du FMI et de réviser les quotas des pays dont les parts dans le Fonds ne reflètent pas leur rôle dans les affaires internationales. Moscou et Pékin insisteront sur une nouvelle monnaie de réserve internationale susceptible de remplacer le dollar, a indiqué le principal conseiller économique du président russe Dmitri Medvedev. Or, Arkadi Dvorkovitch souligne que la proposition rencontre des résistances. « La Russie propose d'entamer des discussions sur les monnaies de réserve, mais tout le monde n'est pas prêt pour cela. Nous allons insister sur l'importance d'un tel débat dans les mois qui viennent à tous les niveaux, académiques, politiques et professionnels. » Selon Arkadi Dvorkovitch, « il est évident pour tous les pays que le système actuel est inadéquat et inclut trop de risques reliés aux mesures unilatérales des pays responsables de l'émission de monnaies de réserve ». Moscou envisage deux directions : soit un plus grand nombre de monnaies de réserve, soit une monnaie globale, comme la SDR (Special Drawing Rights, créée par le FMI en 1969 pour les règlements effectués sans liquidités), soit encore une combinaison des deux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

ET LES EMPRUNTS RUSSES????????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui, tout à fait d'accord pour la création d'une nouvelle monnaie internationnale. Qu'elle soit définie comme médium(MED) de plusieurs monnaies. Ainsi, chaque monnaie la composant aura une valorisation ou une dévalorisation moindre par rapport à ce MED, comparées à leurs fluctuations vis à vis des autres monnaies. Si, de plus, ce MED est utilisé comme monnaie de paiement des échanges commerciaux internationaux, la conséquence sera une meilleure stabilité des monnaies entre-elles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :