Jeffrey Sachs estime que la taxe sur les transactions financières financera les déficits et l'entraide

 |   |  305  mots
Dans un entretien à EurActiv.com, l'économiste américain revient sur la mise en place d'une taxe sur les transactions financières (TTF).

L'Union européenne devrait mettre en place prochainement une taxe sur les transactions financières (TTF), et ce quelle que soit la position des Etats-Unis, a déclaré l'économiste américain Jeffrey Sachs lors d'un entretien accordé à EurActiv.com. Tout deux confrontés à des déficits publics considérables et à la colère de l'opinion publique, les Etats-Unis et l'Union européenne vont devoir établir cette taxe très bientôt, poursuit-il.

Jeffrey Sachs mène campagne à Londres en faveur d'une taxe européenne sur les banques, critiquant le fait que les Etats-Unis fassent fi du bien public. L'économiste encourage l'Union européenne à élaborer un projet de taxe sur le secteur financier lors de la prochaine réunion des ministres des Finances de l'UE, le 16 mars, même si les Etats-Unis ne sont pas encore de la partie.

Jeffrey Sachs a déclaré que si l'opinion publique était très favorable à une taxe sur les banques, cela inciterait les gouvernements à légiférer. Selon lui, l'UE devrait imposer une taxe dont l'assiette serait large et le taux bas. "Le déficit budgétaire aux Etats-Unis et en Europe est conséquent et je pense qu'il y a de nombreuses preuves indiquant que le secteur financier est sous-taxé et sous-régulé", a affirmé Jeffrey Sachs.

"Il manque entre 22 et 25 milliards de dollars"

Le Royaume-Uni comme les Etats-Unis attendent un dossier du FMI avant de prendre leur décision. Ce document, qui doit être rendu en avril, effectuera une balance coûts/avantages de la taxe.

Actuellement, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont des opinions différentes quant aux instruments et aux banques qui devraient être taxés.

 

Lire la suite de l'article Jeffrey Sachs estime que la TTF financera les déficits et l'entraide

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :