Jeu de chaises musicales pour de grands ministères

Nicolas Sarkozy et François Fillon disposaient d'un atout de taille : le départ prévu du titulaire d'un grand ministère, celui de la justice, après le succès aux élections européennes du Garde des Sceaux, Rachida Dati.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La composition d'un gouvernement relève toujours d'une délicate alchimie qui peut surprendre, séduire ou déplaire aux uns et aux autres, avec des perdants et des gagnants.

Pour cette dernière opération, Nicolas Sarkozy et François Fillon disposaient d'un atout de taille : le départ prévu du titulaire d'un grand ministère, celui de la justice, après le succès aux élections européennes du Garde des Sceaux, Rachida Dati. Dès lors, on pouvait proposer son poste à quelqu'un venu de l'extérieur - on a parlé un temps d'un grand magistrat - ou à un membre du gouvernement qui aurait à son tour laissé sa place, et ainsi de suite.

De fait, c'est ce qui se passe avec le départ pour la justice de la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie dont le portefeuille est repris par Brice Hortefeux qui, lui même, cède le ministère du Travail à Xavier Darcos, pas fâché de quitter l'éducation nationale en ébullition. C'est Luc Chatel qui va devoir éteindre l'incendie, une preuve de confiance de la part de Nicolas sarkozy dont il est un fidèle.

L'autre atout de l'Elysée et de Matignon était le départ, là encore pour cause de succès aux européennes, de Michel Barnier du ministère de l'agriculture. L'occasion de promouvoir à ce poste (également chargé de l'alimentation) un ancien villepiniste, Bruno Le Maire, pourtant entré assez récemment comme secrétaire d'Etat aux affaires européennes en raison de son tropisme germanophile alors que Paris voulait se rabibocher avec Berlin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Chaise musicale pour l'UMP, Coussin péteur pour le PS. Chacun son truc

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.