PS : Manuel Valls ne compte pas respecter l'ultimatum de Martine Aubry

Le député-maire PS d'Evry ne quittera pas le PS et ne se taira pas, malgré l'ultimatum lancé par Martine Aubry. Cette annonce fait suite à une lettre transmise mardi soir, dans laquelle Martine Aubry lance un ultimatum au perturbateur Manuel Valls.

2 mn

La guerre interne continue au PS. Manuel Valls persiste, ce mercredi, sur le site web du "Monde" : "je ne quitterai par le PS, pas plus que je ne vais me taire". Cette annonce fait suite à une lettre transmise mardi soir et publiée par Le Parisien, dans laquelle Martine Aubry lance un ultimatum au perturbateur Manuel Valls.

La première secrétaire du PS, lassée que le député-maire PS d'Evry (Essonne) "explique (tous les jours) aux médias que le parti est en crise profonde, qu'il va disparaître et qu'il ne mérite pas de se redresser", lui a ordonné de se reprendre ou "de quitter le parti socialiste".

Martine Aubry adresse à Manuel Valls, qui ne cache plus ses ambitions pour la présidentielle de 2012 et assistait à la garden party de l'Elysée, une mise en demeure particulièrement claire : "c'est le moment de vérité. Je te demande de me faire part de ton choix dans les jours qui viennent, et d'en assumer toutes les conséquences pour l'avenir".

Cette lettre, dans laquelle la première secrétaire en profite pour défendre son action depuis son arrivée à la tête du parti, est une réponse virulente aux propos de Manuel Valls publiés vendredi par Libération. Le député PS avait déclaré "qu'il faut privilégier la clarté du projet au fétichisme des mots", soulignant qu'il est favorable au changement de nom du Parti Socialiste.

Laurent Fabius, ex-Premier ministre socialiste, a déclaré sur RMC Info / BFM TV, qu'il était satisfait "qu'on rappelle les uns et les autres au besoin d'unité. Il faut quand même qu'il y ait un pilote dans l'avion. (...). Au Parti socialiste, il y a toujours eu une grande liberté. Mais il y a des limites à ne pas franchir".

Claude Bartolone, député PS, a aussi réagi sur France Inter : "le parti ce n'est pas une auberge espagnole. (...) Je pense que Manuel Valls va faire attention à ce qu'il dit. Il est l'un des responsable politiques de la nouvelle génération qui a du talent".

Benoît Hamon abonde dans le même sens. Le porte-parole du Parti socialiste estime que ce rappel à l?ordre est destiné à souligner ?des règles élémentaires de vie en commun. (?). Chacun est libre de s?exprimer comme il veut dans ce parti, mais il y a aussi des devoirs, cela ne va pas au-delà?.

Harlem Désir, chargé de la coordination au PS, a, lui, jugé que Martine Aubry a dit ?tout haut ce que pensent de nombreux militants. On a besoin d'un rappel aux règles collectives dans un parti où certains donnent l'impression de vouloir jouer en permanence contre leur propre camp?.

En revanche, le chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, s?étonne : ?chez nous, jamais personne ne sera l?objet de la moindre vindicte sous prétexte qu?il aurait une opinion différentes de celle de la majorité?.

Le vice-président du groupe UMP, Bernard Deflesselles, ironise : ?qu?elle écrive une lettre et la fasse publier le même jour, c?est intéressant comme méthode?.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Des ego incommensurables. Les Français : rien à cirer !!! Et il y en a qui votent encore PS !!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
64 ans socialiste comme mon pere depuis toujours ...fait carriere dans le secteur EXPOSE je suis malheureux de voir l egoismes des salaries PROTEGES du systemes france nos enfants payerons l addition ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Affaiblir sa famille alors qu'on dit en partager ses valeurs?On previent m.valls et ses 15000 euros par mois que les voix des electeurs "qui l'ont fait"pourrait se retourner contre lui dans un formidable jeux de massacre aux prochaines élections et n...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Par la bouche de son président régional, François Turcas, la CGPME Rhône-Alpes exprime ses-plus grandes-réserves quant au nouveau projet de loi sur le travail du dimanche, actuellement en discussion...>> Et d'enfoncer le clou : "Une chose est certain...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ce sont des guignols !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Eh ben DEDE!!on a la haine tenace au PS!!par contre les propositions.....on attend toujours.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Qui en ca bas monde est encore intéressé par le devenir de ce parti moribond dans lequel ses cadres dirigeants essayent désespéremment de se refaire une place au soleil. Le parti est en phase terminale. C'est regrettable pour la démocratie, pour le...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
pauvre parti socialiste!! il y a une éternité que je n'ai pas vu ou pu associer à ce parti en décrépitude les mots "idées" ou "propositions" ou "dynamisme" ......... c'est vraiment triste pour la France.....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il est regrettable de constater que ce parti n?évolue pas et ne prend pas considération de ce que souhaitent les électeurs (sécurité, etc.?). La guerre des chefs continue au détriment de l?essentiel. Je ne pense pas que museler les divergences d?opi...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
dédé, d'où tenez-vous que le futur président de la République VALLS ( il suit l'exemple de Ségolène Royal ) a 15 000 euros par mois ? quand le maire de Lyon, Collomb, dit avoir 8 000 euros mensuels dans une émission télévisée il y a quelques mois ? V...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Martine Aubry et les devoirs de vacances...sera, sera pas à la rentrée de la P.S Academie,le vilain Vails. Parrain de cette futur promo J.Dray... trop marrant les socialistes...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Réponse à Dédé :Comment peut-on écrire que l'ennemi c'est la droite. L'opposition quelle qu'elle soit à tendance à présenter la majorité comme l'ennemi. C'est totalement débile et contreproductif. L'ennemi ce sont les mauvaises décisions des uns ou d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Valls a raison : le PS n'a plus rien de socialiste et c'est bien pour cela qu'il se casse la gueule aux élections.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le Parti socialiste a réussi un échec parfait. Alors que tant de gens croyait en lui comme alternative crédible, sociale, humaine, efficace, il démontre aujourd'hui une inaptitude totale à appréhender l'avenir. Ses querelles internes ego-centrées n'i...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est dommage qu'il ne souhaite pas quitter la PS! Il aurait pu créer un nouveau parti de gauche. Et un parti,un!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
WALLS toujours était un perturbateur et un ennemi interne du parti, il a été éduqué a la sauce FRANCO et l'autorité lui manque-Sous JOSPIN déjà, il a fallu le rappeler a l'ordre pour manquement au président de la république de l'époque: JACQUES CHIRA...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Allez madame Aubry virez le qu'il aille braire en façe

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les minables se débattent.. !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
MANUEL Tiens lui la main a cet agonisant vieillard qu'est le PS en lui parlant un peu de sa jeunesse, de Jaures, Ferry, Blum, Mendès France, de Guy Mollet, du front populaire, du temps des cerises quoi! cela l'aidera a partir.....sa mort sera plus d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quand le PS aura enfin compris le sens de la déclaration des DROITS de l'homme et des DEVOIRS du citoyen, il aura saisi le sens du mot SOCIALISTE CaD défenseur de la vie de la Société. Valls est un exemple de ceux (trop rares) qui ont compris. Montes...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il a bien raison de préparer sa sortie de cette clique d'incompétants...voter PS POURQUOI !!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Manuel a du talent et il fait partie de ces hommes politiques qui créent l'évènement, c'est de celà qu'a besoin un pays. Le P.S. comme l'a souligné BHL n'est pas mourant il est déjà mort. Il faut au plus vite procéder au changement de son sigle et le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.