Lastminute lève 200 millions de francs

«Internet, c'est une question de réactivité, de momentum. Le meilleur moyen de protéger un concept, c'est de l'installer au plus vite sur un marché». Brent Hoberman, le co-fondateur de Lastminute.com, dispose maintenant de nouvelles armes financières pour confirmer les paroles qu'il avait prononcées à Paris en octobre dernier.Si Lastminute avait déjà levé 60 millions de francs en septembre dernier, c'est aujourd'hui près de 200 millions de francs qui tombent dans l'escarcelle de ce site marchand consacré au tourisme et aux loisirs, apportés par BAA plc, Priceline.com incorported, Bass Hotels & Resorts, Sony Music Entertainement, Starwood Hotels and Resorts Worldwide Inc., Viventures et Mitsubishi corporation.Avec cette nouvelle opération, Lasminute.com confirme donc son statut de «bolide» du Web : créé en 1998, ce site marchand met actuellement la touche finale aux modalités de son entrée en Bourse. Cette nouvelle manne financière, d'un montant exact de 31 millions de dollars, va permettre aux fondateurs du service d'accélérer le développement de Lastminute.com à l'international, avec une prédilection pour la Scandinavie et le continent nord-américain.«Pour le moment, nous n'avons pas de concurrence, et nous allons la devancer en Europe et aux États-Unis», déclarait Brent Hoberman en octobre 1999. De même, ces 200 millions de francs seront également utilisés dans l'enrichissement du service (aussi bien éditorial que technique), dans le marketing de la marque Lastminute et dans le renforcement de ses capacités opérationnelles.Il est également évident que les différents profils des nouveaux investisseurs vont apporter considérablement à l'offre commerciale de Lastminute : BAA plc possède notamment l'aéroport d'Heathrow et compte plus de 178 millions de passagers aériens, Bass Hotels & Resorts revendique 450 000 chambres d'hôtels dans plus de 90 pays, Starwood Hotels and Resorts gère la marque Sheraton alors que la réputation de Sony Music n'est plus à faire dans le monde du divertissement.La présence de Priceline.com et Mitsubishi laisse également augurer de mouvements sur les marchés américains et nippons. Avec une telle galerie de partenaire, le portefeuille client de Lastminute, qui enregistrerait 600 000 Internautes européens, devrait crever la plafond sous peu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.