Casino va prendre 15% dans le capital de Freesbee

Le grand distributeur Casino va prendre 15% dans le fournisseur d'accès à l'internet Freesbee à l'occasion d'une augmentation de capital de 200 millions de francs à laquelle souscriront également la banque néerlandaise ING Barings et le gestionnaire de fonds britannique Ecofin. Dans son communiqué, Freesbee indique que CITA, 3Group, Sofinnova et Nomura, déjà actionnaires de la société qui comptent 160.000 abonnés, participent également à l'opération qui se déroule en trois temps. A l'automne 1999, Freesbee a augmenté son capital de 40 millions de francs. Les groupes vont souscrire le 18 février à une augmentation de capital de 125 millions de francs et une troisième tranche est prévue en mars, précise Freesbee. A l'issue de l'opération, Casino détiendra 15% du capital de None Networks, la société qui exploite la marque Freesbee. Le nombre d'abonnés de Freesbee s'élève à plus de 160.000 comptes ouverts dont plus de 95.000 actifs dans les 90 derniers jours. Sa régie publicitaire est opérationnelle depuis le 1er janvier. Cet investissement représente par ailleurs le premier investissement d'ING Barings dans le secteur de l'internet en France. "Ce choix a été principalement motivé par la qualité de la plateforme technique ainsi que le dynamisme des offres commerciales innovantes proposées par la société en partenariat avec la grande distribution", explique Freesbee. "Cette opération financière va nous permettre de renforcer notre offre tant vis-à-vis du grand public qu'en direction des professionnels. Elle valide notre stratégie, reposant sur la qualité de notre plateforme technique et celle de notre service clientèle", estime le président-directeur général de Freesbee, Jean Cazès, cité par le communiqué. "Je me réjouis du renforcement de nos liens avec le groupe Casino, qui démontre le potentiel d'un partenariat bien conçu entre un fournisseur d'accès à internet et un grand distributeur généraliste", a-t-il ajouté. Pour le directeur général de Casino Entreprise, François Véron, cette prise de participation "démontre la volonté de renforcer notre partenariat avec Freesbee, que nous avons distribué dès juin 1999 dans nos magasins (...) Nous comptons encore renforcer ces synergies qui nous ont notamment permis d'accroître l'audience de nos sites internet et surtout d'être parmi les premiers à offrir à nos clients un accès gratuit à internet".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.