L'hébergeur Ecritel se lance dans l'incubation

 |   |  666  mots
A l'instar de certains de ses grands concurrents, comme Intégra ou Jet Multimédia, le fournisseur de services Internet Ecritel a créé une structure dédiée à l'incubation de start-ups. Un démarrage modeste, puisque que les investissements dans cinq start-up ne dépassent pas, pour l'instant, un million de francs. Mais qui n'empêche pas les ambitions : Thierry Louail, le PDG d'Ecritel, entend porter ses investissements à une vingtaine d'ici la fin 2001, tout en poursuivant la croissance externe de ses activités de services. Pour ce faire, l'entreprise cherche actuellement à lever 20 millions de francs, après un premier tour de table de 10 millions réalisé il y a trois moisà l'occasion de la réorganisation de ses activités. Ecritel, née en 1985, est désormais une holding - dont le nom complet est Ecritel.net - regroupant Ecritel Services, le pôle de services aux entreprises, et Ecritel Editions, le pôle incubation. La principale participation portée par Ecritel Editions est CMT, qui édite le portail spécialisé dans la chimie France-chimie.com mais aussi le service Quick FDS de commerce électronique de de fiches de données de sécurité, documents obligatoires fournis par les chimistes à leurs clients. La société, créée en 1994, a réalisé un million de francs de bénéfice l'an dernier pour un chiffre d'affaires de 5 millions. Ecritel.net en détient 51%. Ecritel Editions a par ailleurs investi dans quatre sociétés créées au cours du dernier semestre : - NetJ, un portail dédié aux 16-25 ans qui a développé une activité de fournisseur d'accès gratuit. Le site revendique 100.000 visiteurs uniques. Ecritel a apporté 500.000 francs à NetJ, dont il détient 39%. - WebTéléMarketing (WTM), site de recrutement pour les centres d'appels. Un investissement de 150.000 francs pour une participation de 20%. Ecritel a par ailleurs garanti une levée de fonds d'un million de francs.- Foorum, un moteur de recherche sur les newsgroups, qui cherche à lever 10 millions de francs pour assurer son développement. Ecritel détient 15% du capital après un investissement de 150.000 francs. Foorum étudie le développement de newsgroups spécialisés destinés aux Intranets de grandes entreprises.- Ini On Line : un site de réservations hôtelières en cours de développement, dans lequel le groupe a investi pour l'instant 100.000 francs. Ecritel Editions, qui a encore peu communiqué sur ses activités d'incubation, reçoit quatre ou cinq dossiers par mois. Mais le rythme devrait s'accélérer prochainement. Le nouvel incubateur cherche d'ailleurs à lever 20 millions de francs, pour poursuivre ses investissements d'amorçage et participer éventuellement à des tours de table de sociétés dans lesquelles il est déjà présent. Ecritel.net "réfléchit" par ailleurs à une introduction en Bourse. La décision sera prise à l'automne. "Nos critères d'investissement sont principalement les synergies techniques avec nos activités de services aux entreprises et les synergies avec les compétences acquises auprès de nos clients dans plusieurs secteurs d'activité, comme l'hôtellerie ou le recrutement et le travail temporaire", explique Thierry Louail. Ecritel.net qui a longtemps fondé son développement sur l'édition de logiciels pour les services Minitel, a réalisé un chiffre d'affaires de 23 millions en 1999 et vise 40 millions cette année, et 75 millions l'an prochain. Le groupe emploie 55 personnes. Spécialisée dans le développement, l'hébergement et l'animation de sites complexes, Ecritel Services réalise les trois quarts de son activité avec des marques connues, notamment dans les secteurs du tourisme (SNCF, Campanile, Eurolines...), du recrutement et du travail temporaire (Manpower, Vedior Bis,...) et de la finance (Loxxia, filiale du CCF, Quilvest,...). Ecritel Services prévoit de réaliser des opérations de croissance externe dans les prochains mois, notamment en rachetant de petites agences de développement. La société a par ailleurs lancé une offe de streaming (production, post-production et diffusion de contenus vidéos pour le Net) et une offre WAP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :