Auféminin.com vise le Nouveau marché début juillet

Aufeminin.com entrera sur le Nouveau marché au début du mois de juillet. La société, qui sera conseillé dans cette opération par le CCF, n'a pas encore souhaité dévoiler la part du capital qui sera introduite, ni le montant qu'elle désirait lever. En décembre dernier, et pour son lancement, Aufeminin.com avait levé 25 MF auprès de Galileo Partners, Innovacom, Appolo Invest et des business-angels, dont Patrice Magnard, le responsable d'Alapage. " Nous avions annoncé un refinancement cet été. Certes l'environnement boursier est volatile, mais nous avons des résultats supérieurs de 40 % à nos prévisions et nous réalisons un chiffre d'affaires mensuel de 1 million de francs. Par ailleurs, l'audience féminine est très prisée des annonceurs, explique Anne-Sophie Pastel, présidente d'Aufeminin.com. Cette IPO va nous permettre de financer notre développement international, ainsi que l'expansion de notre site en France, où nous espérons doubler notre audience de 10 millions de pages vues mensuelles avant la fin de l'année. ".Aufeminin.com s'est déjà implanté en Espagne le mois dernier, ainsi qu'en Italie au début de la semaine. Chacun de ses développements a nécessité un investissement de 500 000 francs et s'est déroulé sous la forme de créations de filiales. " 75 % du contenu de ces sites provient de la traduction de notre site français, le reste étant réalisé par des équipes de 5 personnes, installées dans chaque pays ", précise la dirigeante. D'ici la fin de l'année, Aufeminin.com devrait ouvrir ses versions allemande et britannique, y consacrant le même investissement de départ. " L'IPO nous permettra de mener des campagnes marketing beaucoup plus conséquentes ", juge Anne-Sophie Pastel. Le second axe de développement d'aufeminin.com est le commerce électronique. " Nous allons vendre des articles en adéquation avec notre cible. Il s'agira donc de produits de beauté, d'habillement, de puériculture, de vins et de livres. Pour ce faire, nous travaillerons en partenariat avec des sites marchands tels que les 3 Suisses. " Aujourd'hui, le modèle économique du site est largement basé sur la publicité, Aufeminin.com comptant plus de 80 annonceurs. Dans les années à venir, la tendance devrait s'inverser : " En 2003, le commerce électronique devrait représenter 50 % de nos revenus ", conclut la dirigeante.Selon une étude 24 000 de Médiamétrie, les femmes représentaient 36,4 % des Internautes en France au dernier trimestre 1999. Sur le créneau des sites féminins, Aufeminin.com affronte une sévère concurrence de la part de sites comme Newsfam, Planetfemmes.com ou encore Plurielles, le site féminin de TF1, lancé le mois dernier à grand renfort de publicité.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.