Lycos Europe mal acceuilli à la Bourse de Francfort pour sa première cotation

L'action du portail internet Lycos Europe a été mal accueillie à la bourse à Francfort lors pour son premier jour de cotation, passant même en dessous de son prix d'émission. A 09H45 GMT, l'action retrouvait les 24 euros de son prix d'émission non sans avoir atteint un plus bas de 22,10 EUR dans un volume d'échange élevé de 738.000 titres. L'indice de tous les titres du Neuer Markt, le marché des entreprises à forte croissance, était quant à lui en hausse de 3,3% à 09H45 GMT. L'émission avait été sursouscrite 33 fois tandis que Lycos Europe peut se prévaloir d'un actionnariat de référence : le géant des médias Bertelsmann et sa filiale d'édition de presse Gruner + Jahr détenaient un tiers du capital avant l'entrée en bourse et Lycos Inc. la maison-mère américaine une bonne moitié. "Le prix du titre reflète l'ambiance qui entoure le secteur de l'internet en ce moment et elle n'est pas si bonne", a affirmé un porte-parole de Lycos Europe, en guise d'explication. "Cela montre que la sursouscription n'est plus une garantie" pour une montée en flèche des cours, selon lui. Du fait de la forte demande, avant l'introduction, les actions ont été réparties par un système de tirage au sort, au terme duquel un investisseur sur cinq a été servi, a-t-il précisé. Lycos avait mené une importante campagne de publicité en Allemagne pour son entrée en bourse. Lycos, basé à Haarlem aux Pays-Bas, entend placer 28 millions d'actions. Le volume de placement devrait donc s'élever à 672 millions d'euros. Les actions émises proviennent exclusivement d'une augmentation de capital. Lycos Europe, créé en mai 1997, a plus que triplé son chiffre d'affaires à 13,6 millions d'euros sur les six premiers mois de l'exercice 1999/2000, qui sera clos fin juin, avait indiqué le groupe à la mi-mars. LLes fonds levés doivent servir à l'expansion du groupe, qui entend créer de nouveaux services et réaliser des acquisitions, a précisé le groupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.