Keyrus-Progiware se maintient in extremis à son cours d'introduction

La société Keyrus-Progiware a connu des débuts difficiles à la Bourse de Paris. Après quelques minutes dans le vert, l'agence Web a rapidement vu son cours s'infléchir à la baisse jeudi en début d'après-midi, lors de sa première séance de cotation. Le titre abandonnait 6,8%, à 6,99 euros, vers 14h20.L'action revenait toutefois se positionner à son cours d'introduction en toute fin de séance, à la faveur d'une série d'ordres d'achat tardifs placés à 7,5 euros. Le prix d'introduction retenu pour les 2 465 331 actions Keyrus Progiware introduites au NM, représentant quelque 18 % du capital, avait été fixé à 7,5 euros, après avoir été largement revu à la baisse par rapport à la fourchette initialement avancée en mai dernier (entre 10 et 11,3 euros par action). L'introduction a permis à Keyrus-Progiware de lever 18,5 millions d'euros (120 millions de francs).« Nous avons décidé de baisser le prix d'introduction afin de laisser un outside aux investisseurs qui ont souscrit, réservant un véritable potentiel de croissance à l'action », indique Éric Cohen, p.-d.g. et principal actionnaire de Keyrus-Progiware. « Nous avons été souscrit 3,42 fois sur le placement garanti et 0,95 fois sur l'offre à prix ouvert », se réjouit-il. 90 % de l'offre étaient réservés au placement garanti et 10 % à l'offre à prix ouvert. Oddo Pinatton, l'introducteur choisi par Keyrus-Progiware, est également celui d'Integra et de Fi System. La levée de capitaux réalisée représente environ 60 % de celle escomptée en mai avant son report (32,7 ME). Spécialisée dans le conseil et l'intégration de solutions informatiques dans le domaine des NTIC, la société a réalisé en 1999 un CA de 21,3 ME (139,7 MF), avec une marge d'exploitation de 18,3 % et un résultat net de 2,27 ME. Elle vise cette année un CA de 30,5 ME (200 MF).Lors de son introduction sur le Nouveau marché en mars dernier, Himalaya avait de son côté été valorisée à un peu moins de 1 milliard de francs en fourchette haute, réalisant une levée de fonds de 250 millions de francs. La Web agency affichait en 1999 un CA de 25 millions de francs, et table sur un prévisionnel 2000 de 100 millions de francs. Autre Web agency entrée sur le Nouveau marché en juin dernier, Business Interactif a été valorisée à 252 millions d'euros, soit 26,2 fois son CA prévisionnel 2000. Business Interactif avait réalisé en 1999 un CA de 15 MF sur son exercice 1998-1999.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.