Telecinco très recherché pour sa première cotation

 |  | 454 mots
Lecture 2 min.
Le marché des introductions reprendrait-il des couleurs? On peut le croire à voir les résultats de l'opération menée en Espagne par Telecinco. Alors que Terna et Postbank ont fini leur première séance de cotation dans le vert (voir ci-contre), la chaîne de télévision espagnole enfonce le clou. Pour ses premiers échanges, l'action Telecinco affiche en effet une hausse plus que confortable. Après s'être envolée de plus de 23% en matinée, elle gagne encore plus de 18%, à 12 euros, en fin de journée.L'opération, qui a permis de placer plus du tiers du capital de Telecinco, a donc tout d'un succès à faire saliver certains candidats français qui ont récemment tenté l'aventure de la Bourse (voir ci-contre). Il ne s'agit toutefois que d'une demi-surprise. Cette première cotation en fanfare ne fait que confirmer la très bonne impression déjà laissée par les résultats de la souscription. L'offre a été demandée plus de 20 fois par les institutionnels et environ 6,8 fois par les particuliers auxquels le tiers de l'opération était réservé. Du coup, le prix d'introduction a été fixé tout en haut de la fourchette indicative de prix de 9,35-10,15 euros.Il faut dire que Telecinco avait mis toutes les chances de son côté. D'abord, le groupe s'est présenté avec un argument de poids: celui d'être l'une des chaînes européennes les plus rentables avec un taux de marge opérationnel de 26,4%.Ensuite, comme l'ont fait d'autres prétendants européens à la cotation (avec toutefois moins de réussite), les actionnaires cédants ont su limiter leurs prétentions. Bien que fixé en haut de fourchette, le prix d'introduction valorisait le groupe à quelque 2,5 milliards d'euros, alors que les estimations des analystes se montaient plutôt à 3 milliards d'euros.Bref, Telecinco a su se ménager une marge de manoeuvre comme le prouve l'étude des ratios de valorisation. A 2,5 milliards d'euros à l'introduction, les investisseurs ont en effet payé Telecinco 14,7 fois son dernier résultat opérationnel contre des ratios compris entre 16 et 17,6 pour TF1, M6 ou encore Antena 3 (une autre chaîne espagnole) lors de son introduction l'an passé.Olivier Decarre625 millions d'euros pour Dresdner BankSur les 34,6% de capital cédés (avec l'option de surallocation), 9,9% proviennent du fonds ICE Finance et le reste de Dresdner Bank. Celle-ci a précisé avoir empoché 625 millions d'euros de la vente de ses actions. La banque allemande avait obtenu ses titres en guise de garantie d'un prêt de 500 millions d'euros accordé à l'ancien empire Kirch. L'actionnaire principal, Mediaset, avait annoncé depuis longtemps qu'il ne cèderait aucun de ses titres à l'occasion de l'introduction. Il reste donc majoritaire avec 52%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :