Le CAC dévisse de 2,97%, Crédit Agricole seul rescapé

Malgré la stabilité du Nasdaq et le repli limité du Dow Jones, les places européennes finissent la journée en forte baisse. A la clôture, le CAC 40 abandonne encore 2,97% à 3.646 points, dans un volume d'affaires énorme de 6,33 milliards d'euros. A Londres, le Footsie perd 2,2% à 4.445 et, à Francfort, le Dax plie de 3,45% à 3.904 points. L'euro est maintenant en hausse face au billet vert, à 1,2255 dollar, contre 1,2224 à New-York hier soir. Côté économie, l'institut allemand IFW a en effet abaissé sa prévision de croissance pour la zone euro à 1,7% en 2004, contre 2,1% précédemment. L'emploi salarié a progressé de 0,1% en France au quatrième trimestre 2003, mais affiche un recul de 0,3% sur l'ensemble de l'année. En Allemagne, la hausse des prix de détail a été confirmée à 0,2% en février, donnant une progression de 0,9% sur un an. Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 6.000 à 341.000 durant la semaine achevée le 6 mars, alors que les économistes tablaient sur un chiffre stable à 345.000. Les ventes au détail ont progressé de 0,6% à 327,17 milliards de dollars au mois de février contre 0,2% pour le mois de janvier et les prix à l'importation de février sont ressortis conformes aux attentes.Toutes les valeurs du CAC 40 terminent en baisse sauf une. Le Crédit Agricole gagne 0,93% à 21,71 euros. Ses résultats publiés la veille ont suscité des commentaires favorables. Derniers en date, SG Securities et ABN Amro sont passés à l'achat sur le titre, tandis que Morgan Stanley a relevé son objectif de cours de 22,20 à 24,10 euros en maintenant son opinion à "surpondérer".Les valeurs technologiques sont les plus touchées par la baisse du jour. Alcatel abandonne 6,01% à 12,82 euros, STMicroelectronics 4,28% à 19,47 euros et Thomson 4,58% à 15,01 euros. Vivendi Universal plie de 4,83% à 21,68 euros.Après avoir gagné jusqu'à 1,59%, Aventis cède 0,48% à 62,48 euros. Des sources de marché indiquaient ce matin que le suisse Novartis proposerait 0,9 de ses actions, plus 35 euros, pour une action Aventis, valorisant ce dernier 67 euros par action, contre 60,43 euros proposés par Sanofi-Synthélabo dans son offre en numéraire. Ce dernier cède 2,65% à 55,2 euros. Casino perd 3,13% à 77,25 euros. Le groupe de distribution a pourtant annoncé une croissance de 10,6%, à 492,3 millions d'euros, de son bénéfice net après survaleurs en 2003. Le dividende net est relevé à 1,98 euro, contre 1,80. Pour l'exercice en cours, le groupe de distribution table sur une croissance supérieure à 10% de son résultat d'exploitation et de son résultat courant.Club Méditerranée lâche 4,57% à 36,30 euros. Le groupe de loisirs a enregistré une hausse de 0,8% de son chiffre d'affaires à 342 millions d'euros au premier trimestre 2003-2004. A données comparables, l'activité progresse de 4,1%. Club Med ajoute que, pour la saison d'hiver, le niveau de réservations cumulées au 6 mars et en hausse de 2,6% par rapport à la même période de l'an dernier. Enfin, Club Med confirme son objectif de renouer avec "ses meilleurs niveaux de résultat d'exploitation de l'ordre de 100 millions d'euros d'ici 2 à 3 ans". Rhodia avance de 2,81% à 2,93 euros. Selon La Tribune, le groupe de chimie de spécialités négocierait un nouveau plan de refinancement d'environ 1 milliard d'euros, montant qui inclurait l'augmentation de capital prévue cette année.Groupe Partouche progresse de 1,49% à 15 euros. Le groupe est sur le point de signer une lettre d'intention avec les fonds d'investissement Cinven et Permira en vue de financer une acquisition dans le secteur des casinos, rapporte Le Figaro économie. Isidore Partouche, qui détient avec sa famille plus de 60% du capital du groupe, serait même prêt à "se laisser diluer sous la barre des 50%", ajoute le quotidien.Buffalo Grill dévisse de 11,46% à 11,59 euros. Le groupe a confirmé la découverte de 60 kilos de viande avariée dans son restaurant du boulevard des Italiens à Paris, fermé depuis lundi. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.