La Fed pousse aux prises de bénéfices

Si le Dow Jones se remet doucement de sa baisse d'hier - il monte de 0,06% à 10.474 points - les autres grands indices mondiaux ont accusé le coup après le communiqué de la Fed, publié hier soir. La Réserve fédérale a modifié son discours sur les taux d'intérêt laissant entrevoir une resserrement des conditions monétaires plus tôt que prévu.Les investisseurs s'y attendaient. Mais c'est l'occasion pour eux de prendre des bénéfices. Ainsi, le CAC 40 recule-t-il de 1,20% à 3.662,30 points dans un volume d'affaires de 3,91 milliards d'euros. A New York, le Nasdaq cède 1% à 2.056 points. A Londres, le Footsie perd 1,27% à 4.411 points et, à Francfort, le Dax baisse de 1,31% à 4.095 points. Sur le marché des changes, l'euro fait les frais du discours de la Fed et tombe à 1,2386 dollar.Les statistiques économiques du jour ont en revanche peu d'influence sur les marchés. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 1.000 unités à 342.000 aux Etats-Unis durant la semaine achevée le 24 janvier, là où les économistes attendaient 340.000 demandes. En Europe, le moral des industriels français s'est stabilisé en janvier, l'indicateur synthétique ressortant en hausse de 1 point à 102, "proche de sa moyenne de long terme", selon l'Insee.Plus forte baisse du CAC 40, STMicroelectronics s'enfonce de 4,49% à 21,89 euros. Les investisseurs sont déçus par les perspectives du groupe de semi-conducteurs. Celui-ci estime que sa marge brute, ressortie à 36% au quatrième trimestre, devrait continuer de s'affaiblir début 2004, avant de remonter en fin d'année vers 40%. Les analystes doutent. BNP Paribas a notamment dégradé le titre de "surperformance" à "neutre". En revanche, les résultats 2003 sont globalement conformes aux attentes, avec un résultat net annuel de 250 millions de dollars, contre 425 millions sur l'exercice 2002.Les valeurs d'assurance passent également une mauvaise séance. Axa cède 4,13% à 18,33 euros et AGF 3,33% à 47,90 euros. CAI Cheuvreux a dégradé le titre de la filiale d'Allianz de "surperformance" à "sous-performance".Suez recule de 3,26% à 16,62 euros. Le groupe de services aux collectivités a annoncé une baisse de 14%, à 39,6 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2003. A périmètre et taux de change constants, l'activité progresse de 6,1%. Par ailleurs, la rumeur d'une scission entre les deux activités du groupe (environnement et électricité) circule dans les salles de marché.Saint-Gobain plie de 1,04% à 40 euros. Le groupe de matériaux de construction a publié après la clôture ses résultats provisoires pour 2003. Le chiffre d'affaires a baissé de 2,3% l'an dernier, à 29,56 milliards d'euros. Le résultat d'exploitation a cédé 5,4% à 2,44 milliards d'euros. Le bénéfice net hors plus-values ressort à 1,02 milliard d'euros, en recul de 2,9%. Des comptes globalement conformes aux attentes.Accor recule de 0,75% à 35,94 euros. Le groupe hôtelier a enregistré une baisse de 4,3%, à 4,82 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2003. A taux de change et périmètre constants, l'activité progresse de 0,1%. Accor confirme sa prévision d'un résultat avant impôt de 500 millions d'euros en 2003. Elior baisse de 1,34% à 7,34 euros. Le numéro deux français de la restauration collective a enregistré une hausse de 2,5%, à 635,5 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2003-2004. A données comparables, l'activité progresse de 3,6%. Elior a confirmé son objectif de croissance interne du chiffre d'affaires annuel supérieure à 4%.Peu de hausses aujourd'hui sur le CAC 40. Les valeurs défensives jouent bien leur rôle. Danone avance de 0,74% à 137 euros. Pernod Ricard gagne 1,03% à 88,20 euros.Aventis prend 0,66% à 60,90 euros et Sanofi-Synthélabo perd 0,81% à 55,10 euros. Au lendemain du rejet de l'offre de Sanofi par le conseil de surveillance du groupe, Igor Landau, le PDG d'Aventis, a déclaré sur Europe 1 que son objectif était de faire échouer l'offre hostile de son concurrent, et estimé qu'un relèvement de 10 à 15% du prix proposé par Sanofi serait insuffisant. De son côté, Jean-François Dehecq, le président de Sanofi-Synthélabo, a déclaré à la presse allemande que le prix offert était suffisant et qu'il ne redoutait pas de contre-offre.Sur le SRD, Alten gagne 1,95% à 12,55 euros. Le chiffre d'affaires 2003 du groupe de conseil en hautes technologies est légèrement meilleur que prévu et 2004 pourrait marquer le retour de la croissance organique. Wanadoo avance de 4,27% à 7,32 euros. La rumeur de rachat des minoritaires du fournisseur d'accès à Internet par sa maison-mère France Télécom a ressurgi ce matin, obligeant l'opérateur à démentir une nouvelle fois. Selon Exane, la vive pression tarifaire et commerciale sur le marché de l'accès à Internet à haut débit en France devrait pousser France Télécom à racheter les actionnaires minoritaires de sa filiale.Enfin, TF1 baisse de 3,02% à 30,20 euros. Le groupe de télévision doit publier ce soir son chiffre d'affaires annuel.Olivier PinaudCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.