Le CAC perd 1,24% sur fond de tensions sur l'or noir

Journée difficile à la Bourse de Paris. Après avoir ouvert en légère baisse, le marché parisien a accentué son repli dans le courant de la matinée, touchant un point bas à 3.613 euros. La Bourse de Paris s'est ensuite légèrement reprise dans le courant de l'après-midi sur fond de bonnes statistiques économiques : la croissance de l'activité manufacturière américaine a de nouveau accéléré le mois dernier, ressortant à 62,8, contre 62,4 en avril, alors que les économistes anticipaient un repli à 62. Les dépenses de construction ont augmenté de 1,3% en avril aux Etats-Unis, au rythme annualisé de 970,4 milliards de dollars, après une hausse de 2,4% en mars. Mais en fin de séance, les investisseurs ont de nouveau pris leurs bénéfices alors que les cours de pétrole restaient sous tension. Au final, le CAC 40 recule de 1,23% à 3.624 points dans un volume d'affaires de 3,07 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie cède 0,18% à 4.422 points et, à Francfort, le Dax perd 1,46% à 3.864 points. EADS abandonne 2,36% à 19,87 euros. Le gouvernement indien pourrait demander à Air India et Indian Airlines de reconsidérer leurs projets d'achats de nouveaux appareils, dont 53 Airbus, a déclaré le nouveau ministre indien de l'aviation civil.Les valeurs technologiques reculent dans le sillage du retournement du marché. Alcatel recule de 2,45% à 11,55 euros, Capgemini de 0,35% à 31,41 et France Télécom de 1,94% à 19,19 euros. De son côté, Nokia perd 2,46% à 11,10 euros, effaçant ses gains de la veille initiés par un article de presse signalant un regain de parts de marché en Europe.Vivendi Universal perd 2,15% à 20,94 euros alors que Standard & Poor's vient de relever ses notes sur l'endettement à court et long terme du groupe. Une opération qui permet à la société de revenir dans la catégorie d'investissement.Adecco progresse de 4,8% à 41,01 euros. Le numéro un mondial du travail temporaire a annoncé la fin de l'audit sur ses comptes 2003 et indiqué que les résultats de l'année précédente ne seront pas reformulés. Reportés à deux reprises, les comptes de l'exercice 2003 font apparaître une croissance de 26% du bénéfice net à 305 millions d'euros. Le groupe ajoute que les coûts liés à ses problèmes comptables devraient avoisiner 100 millions d'euros. Enfin, les résultats du premier trimestre 2004 seront publiés le 4 juin et l'assemblée générale aura lieu le 29 juin.Rhodia abandonne 3,74% à 1,03 euro. Le groupe de chimie de spécialités estime pourtant que la provision de 22 millions de dollars inscrite dans ses comptes devrait couvrir le coût du nettoyage de son site dans le Montana, dont les modalités sont en cours de discussions avec les autorités américaines. La Tribune rapportait ce matin que Rhodia a écopé d'une amende de 18 millions de dollars aux Etats-Unis pour la pollution de ce site dans le Montana. Le quotidien ajoute que le groupe chimique pourrait devoir verser jusqu'à 100 millions de dollars supplémentaires pour le nettoyage. Rhodia a par ailleurs annoncé la finalisation de la cession de ses ingrédients alimentaires à Danisco pour environ 320 millions d'euros. Cette vente permettra à Rhodia de comptabiliser une plus-value avant impôts de plus de 200 millions dans ses comptes du deuxième trimestre.Renault cède 2,87% à 59,15 euros et Peugeot 0,79% à 46,38. Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a annoncé une hausse de 4,8% des immatriculations de voitures neuves en France au mois de mai. Les ventes de Peugeot reculent de 7,8% tandis que celle de Renault progressent de 8,8%.Total prend 0,32% à 154,60 euros. Le groupe a annoncé avoir placé en lieu sûr ses employés travaillant en Arabie Saoudite à la suite de la prise d'otages d'Al Khobar qui a fait 21 morts. Toutefois, Total n'envisage pas d'évacuer le pays.Enfin, CFF Recycling progresse de 10,21% à 103,60 euros. Le spécialiste du traitement des métaux a annoncé un quasi triplement de son bénéfice trimestriel et indiqué que ses résultats annuels seront supérieurs aux prévisions. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.